Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Redevabilité sociale : le Laboratoire Citoyennetés réussit l’exercice avec la (...)

Redevabilité sociale : le Laboratoire Citoyennetés réussit l’exercice avec la commune de Réo à travers le programme PReSS

Le Laboratoire Citoyennetés, dans la mise en œuvre du Programme d’appui à la redevabilité sociale en faveur de l’accès aux services sociaux de base dans 35 communes du Burkina Faso (PReSS), financé par l’UNICEF, a organisé, le 22 juin 2020 à Réo, une journée de dialogue entre élus locaux, Organisations de la société civile et services techniques de la commune. Il s’est agi pour ces acteurs d’échanger sur les réalisations de la collectivité dans les secteurs de l’éducation, de la santé et de l’eau potable et assainissement durant l’année 2019.

En accompagnant la commune de Réo dans l’organisation de cette journée de dialogue entre élus locaux, OSC et services techniques, le Laboratoire Citoyennetés et son partenaire l’UNICEF, à travers le programme PReSS, entendent apporter leur contribution à l’amélioration de la bonne gouvernance au niveau des collectivités territoriales, base même du véritable développement. Cet exercice de redevabilité a été une opportunité pour les autorités communales de décliner les grandes lignes des réalisations faites en 2019 dans les secteurs de la santé, de l’éducation et de l’eau potable et assainissement.

De gauche à droite Seydou SANA, assistant du programme PReSS, et le 2e adjoint au maire à l’ouverture des travaux de la journée de dialogue.

Une présentation des réalisations suivie d’échanges francs
C’est le secrétaire général de la mairie qui s’est chargé de faire la présentation de ce qui a été réalisé par la commune en 2019. Dans le domaine de la santé, il ressort que des efforts ont été faits pour la désinfection et le traitement anti-termite du plafond du CSPS du secteur 9 de la ville de Réo. Du matériel médicotechnique et des produits pharmaceutiques ont également été acquis au profit des CSPS de la commune. Dans le secteur de l’éducation, on note entre autres l’octroi de fournitures scolaires aux écoles de la commune, la mise en place de cantines scolaires et la clôture de certaines écoles. Du côté du secteur de l’eau potable et assainissement, il y a eu essentiellement la réhabilitation de forages dans les villages de Zoula, Bonyolo et des secteurs 1, 3 et 4 de la ville de Réo. Le secrétaire général n’a pas manqué de faire part des difficultés rencontrées dans la réalisation de ces projets communaux. Il s’agit de l’insuffisance des ressources transférées de l’Etat et le non-transfert des ressources par le ministère de l’Eau et de l’Assainissement. Toutefois, grâce à l’avènement du fonds minier, la commune compte mener plus d’actions pour le développement de ces secteurs.

Tout en félicitant le conseil municipal pour le travail abattu, les participants ont exposé leurs préoccupations.

A la suite de la présentation, les participants ont été invités à réagir. C’est ainsi que beaucoup, tout en félicitant le conseil municipal pour le travail abattu, ont pu exposer leurs préoccupations dont certaines portaient sur l’amélioration des infrastructures du CMA de la commune et la question de l’électrification du CSPS du secteur 9. De façon globale, c’est l’insuffisance d’efforts pour la résolution des problèmes existant dans les trois secteurs qui a été décriée par beaucoup de participants. Le deuxième adjoint au maire, Epilbié Longa BATIONO, quant à lui, tout en reconnaissant que dans les questions de développement des efforts restent toujours à faire, n’a pas manqué de rappeler le rôle de tout un chacun dans ce processus. Et ce dernier d’inviter à la responsabilité des uns et des autres, car les élus, à eux seuls, ne sauraient faire bouger les lignes réellement tant qu’il y aura encore des réticences de certains citoyens face aux initiatives de la mairie.

Un panel de contrôle citoyen pour appuyer la commune
En lançant le programme PReSS, le Laboratoire Citoyennetés a mis en place un panel avec pour mission d’assurer la veille citoyenne dans les trois secteurs pris en compte par le programme. Le panel se veut être un intermédiaire entre les autorités communales et la population. En ce sens, des actions de sorties terrain pour des constatations ont été effectuées pour toucher du doigt les réalités que vivent les populations. Après les échanges, la parole a été donnée à Pascal BAZIÉ, modérateur dudit panel, pour un plaidoyer à l’endroit du conseil municipal. Un plaidoyer qui se base sur les constats que lui et les autres membres du panel ont eu à faire à l’occasion de la conduite de leur travail de terrain.

Pascal BAZIÉ faisant le plaidoyer du panel devant le maire et les autres participants.

Si la journée de dialogue a été très riche à travers les échanges sans langue de bois entre les élus locaux, les OSC et les services techniques, le point noir a été l’absence du maire en personne que beaucoup d’ailleurs ont soulignée. Car, en tant que première autorité communale, sa responsabilité dans ce genre d’exercice est très engagée, estiment-ils. Le plaidoyer du panel lui était d’ailleurs spécialement adressé. Tout compte fait, le Laboratoire Citoyennetés aura réussi l’exercice de redevabilité avec la commune de Réo, à savoir mettre au grand jour les problèmes majeurs de celle-ci dans les secteurs de la santé, de l’éducation et de l’eau et assainissement, et permettre aux différents acteurs de réfléchir ensemble sur les solutions à y apporter.

Annexe : Le plaidoyer du panel

Lettre de plaidoyer du panel de Réo au conseil municipal

Romuald Windenonga OUÉDRAOGO, Observateur Civitac, Koudougou

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

Formation des jeunes du Conseil régional de l’Est en entrepreneuriat agricole financier par le PSAE/MAA

Du 30 novembre au 4 décembre 2020, au ministère de l’Agriculture.

Atelier régional de vulgarisation de la plateforme Civitac et de formation en communication publique multimédia

Du 24 au 27 novembre 2020 à Fada.

Atelier de production capitalisation radio, contrôle citoyen et reddition des comptes

Du 12 au 13 novembre 2020 à Koudougou.

 

Visiteurs connectés

3 visiteurs en ce moment

Total visites 2020 : Web Hits