Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Lutte contre la Covid-19 : l’AEDD sans relâche dans la sensibilisation et la (...)

Lutte contre la Covid-19 : l’AEDD sans relâche dans la sensibilisation et la distribution de masques dans des établissements scolaires de Koudougou

Toujours dans le cadre de la lutte contre la Covid-19, des acteurs au niveau local ne cessent de développer des initiatives citoyennes afin d’éviter la propagation du virus. L’association Action pour l’Éducation et le Développement Durable (AEDD) s’est inscrite dans cette dynamique en sillonnant, ce 26 juin 2020, des établissements primaires et secondaires de la ville de Koudougou pour la distribution de masques de protection aux élèves en classe d’examen. A ses côtés, le Mouvement des Jeunes Patriotes (MJP), question de donner plus de vivacité à cette activité qui a été aussi marquée par une sensibilisation sur les gestes barrières à observer.

« L’actualité est marquée par le coronavirus. Même si l’on constate une baisse du nombre de cas, il est important d’être toujours vigilant, surtout avec le déconfinement et bientôt la réouverture des frontières. Avec la mobilité, la maladie peut resurgir, c’est pourquoi nous continuons la lutte en sensibilisant la population afin de l’amener à faire face à la pandémie. Nous avons décidé, avec des bénévoles du Mouvements des Jeunes Patriotes, d’aller dans un certain nombre d’établissements primaires et secondaires pour la sensibilisation et la distribution de masques parce que les jeunes ont tendance à négliger la maladie, et donc à ne pas adopter les gestes barrières ». Ces propos de Jean Urbain KOMBASSÉRÉ, président de l’AEDD, donnent les raisons qui ont prévalu à l’organisation de cette activité.

D’une manière générale, les élèves du primaire respectent le port du masque.

C’est à l’école primaire publique de l’Amitié, située au secteur 6 de Koudougou, que la tournée a commencé. Le directeur de l’école, après avoir expliqué à ses collègues la raison de la présence des visiteurs du jour, donne le feu vert pour les échanges avec les élèves des deux classes de CM2 en pleine préparation pour leurs examens de certificat d’études primaires. Si beaucoup portent leurs masques de protection, quelques rares élèves semblent ne pas en faire une priorité, leurs masques étant enfouis dans leurs sacs. Et l’occasion pour les visiteurs de leur expliquer l’importance de l’observation des mesures barrières avant de distribuer des masques à ceux qui n’en disposent pas. Bien avant de prendre congé des élèves et de leurs enseignants, un lot de masques est remis au directeur de l’école pour l’ensemble des élèves.

Chez les élèves du secondaire, les vieilles habitudes ont la peau dure
Après l’étape avec les élèves du primaire, cap est mis sur le Lycée TALL-M’bi-YAMÉOGO, situé dans le quartier Burkina, route de Dédougou. Ici, après l’aval de l’administration, ce sont les élèves de la classe de Terminale D qui reçoivent l’association et ses collaborateurs. Si chez leurs petits frères du primaire le respect du port du masque est globalement la chose la mieux partagée, beaucoup de ces élèves en quête du baccalauréat préfèrent continuer dans leurs vieilles habitudes, et ce n’est pas pour faute de n’avoir pas bénéficié de masques de la part des premiers responsables de l’établissement. La raison d’un tel comportement est l’incrédulité affichée de certains quant à l’existence encore de la maladie, comme ils le laissent d’ailleurs entendre. Un comportement qui vient rappeler la pertinence de l’action entreprise par l’AEDD et le MJP. Après quelques minutes de sensibilisation, il est remis à chaque élève de la classe un masque. La classe de 3e du même établissement et le Lycée Germinal ont constitué les dernières étapes de cette matinée de sensibilisation et de distribution de masques.

Les élèves de la classe de Tle D du Lycée TALL-M’bi-Yaméogo écoutant attentivement le message de l’association et de ses collaborateurs.

Une action saluée et invitée à s’étendre
Cette action de l’AEDD et du MJP a été bien saluée par les bénéficiaires. Même si, grâce au gouvernement et à d’autres partenaires, son établissement a déjà reçu des masques, du savon et des lave-mains, Ernest OUÉDRAOGO, directeur de l’Ecole primaire publique de l’Amitié, se réjouit beaucoup du geste de l’association. Selon lui, cela va permettre aux élèves qui ont perdu leurs masques ou ayant les leurs en mauvais état d’en avoir jusqu’aux examens. De son côté, Ferdinand KABORÉ, chef de la classe de Terminale D au Lycée TALL-M’BI-YAMÉOGO, loue également l’initiative. Tout en reconnaissant qu’il est de leur responsabilité de mettre le paquet afin d’éviter la propagation du virus, il souhaite que l’association puisse continuer la sensibilisation avec d’autres personnes.

Après les établissements scolaires, d’autres cibles sont dans le viseur de l’AEDD.

En rappel, c’est au total deux mille cinq cent (2 500) masques de protection dont a bénéficié l’association pour apporter sa contribution dans la lutte contre le coronavirus. Un don qui a été fait par l’O.N.G. italienne MK ONPLUS suite à un article publié sur la plateforme citoyenne Civitac du Laboratoire Citoyennetés sur une opération de don de masques à des personnes vulnérables de Koudougou que l’AEDD a organisée fin avril 2020. Impressionnée par l’engagement de l’association malgré la modestie de ses moyens, l’O.N.G décide de la soutenir afin qu’elle puisse étendre ses actions à une cible plus large. Après les élèves, l’AEDD souhaite prendre en compte les marchés et yaars, les lieux de culte et les personnes en situation de handicap. Elle envisage également, dans la mesure du possible, d’apporter des vivres à des personnes démunies afin de favoriser leur résilience face à la pandémie.

Romuald Windenonga OUÉDRAOGO, Observateur Civitac, Koudogugou

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

Formation des jeunes du Conseil régional de l’Est en entrepreneuriat agricole financier par le PSAE/MAA

Du 30 novembre au 4 décembre 2020, au ministère de l’Agriculture.

Atelier régional de vulgarisation de la plateforme Civitac et de formation en communication publique multimédia

Du 24 au 27 novembre 2020 à Fada.

Atelier de production capitalisation radio, contrôle citoyen et reddition des comptes

Du 12 au 13 novembre 2020 à Koudougou.

 

Visiteurs connectés

3 visiteurs en ce moment

Total visites 2020 : Web Hits