Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Situation sécuritaire au Burkina : l’avis de quelques Burkinabè

Situation sécuritaire au Burkina : l’avis de quelques Burkinabè

L’équipe d’Afrobaromètre, qui a pour partenaire au niveau du Burkina Faso le Centre pour la Gouvernance Démocratique (CGD), s’est penchée sur les attitudes et les perceptions des Burkinabè face à la situation sécuritaire du pays à travers à un sondage, mené du 15 au 30 décembre 2019. Elle a procédé à la publication des données de cette étude le 26 juin 2020 au travers d’un atelier à Ouagadougou qui a regroupé des acteurs politiques, institutionnels, administratifs et les Organisations de la société civile et les médias.

Afrobaromètre est un réseau de recherche non partisan qui mène des enquêtes d’opinion publique sur la démocratie, la gouvernance, les conditions économiques et d’autres questions connexes. En partenariat avec le CGD, Afrobaromètre a mené, durant les deux dernières semaines de décembre 2019, un sondage avec un échantillon de 1 200 adultes burkinabè, afin de recueillir, entre autres, les sentiments de sécurité des populations, les compromis qu’elles sont prêtes à consentir face à la situation sécuritaire ainsi que leurs opinions sur la présence des troupes étrangères et sur les initiatives locales de sécurité.

De ce sondage, il ressort que les Burkinabè se sentent de plus en plus en insécurité dans leur cadre de vie immédiat. Dans la même veine, 62% des personnes sondées affirment qu’il leur est arrivé au moins une fois de ne pas se sentir en sécurité dans leur propre quartier. Par ailleurs, 34% des citoyens rapportent avoir craint une attaque armée par des extrémistes politiques ou religieux. Selon le sondage d’Afrobaromètre, ce sentiment est plus accentué dans les régions de l’Est (70%), du Centre-Sud (56%), du Sahel (53%) et du Nord (52%).

Pour ce qui est des initiatives locales de sécurité, 83% des 1 200 Burkinabè sondés considèrent que les associations créées par les populations sont une bonne chose pour la sécurité du Burkina Faso. Ces associations sont soutenues, selon ce sondage, en milieu urbain à 81% et en milieu rural à 84%. En plus, il ressort que 56% des Burkinabè avalisent la présence de troupes étrangères sur son territoire. Cependant, 51% des citadins sont défavorables à cette présence.

Le sondage d’Afrobaromètre s’est également intéressé aux compromis que les populations sont prêtes à consentir face à la situation sécuritaire. Ainsi, il ressort que 77% des Burkinabè soutiennent qu’en cas de menace à la sécurité publique le gouvernement devrait pouvoir imposer des couvre-feux et installer des barrages routiers. 78% des citoyens sont d’avis pour une surveillance des communications privées en cas de menace à la sécurité publique.

Au terme de la présentation, les participants ont manifesté leur intérêt pour cet atelier en posant des questions d’éclaircissements et en faisant des commentaires et suggestions pour les enquêtes à venir.

Selon le statisticien et présentateur Aboubacar SARAMBÉ, certaines données pourraient s’expliquer par le fait que l’enquête n’a pas pu prendre en compte des milieux à haute insécurité.

Anaïs MONÉ, Observatrice Civitac, Plateau central

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

Atelier de formation des agents, des officiers d’état civil, des officiers d’état civil délégués sur les dispositions réglementaires des enregistrements et de gestion des actes d’état civil de la mairie de Lèba

Les 26 et 27 janvier 2021, dans la salle des fêtes de la mairie de Lèba.

Première Session du cadre de concertation de la commune de Lèba

Lundi 25 janvier 2021, dans la salle des fêtes de la mairie.

1ère session du cadre de concertation sur le PCD de Piéla

8h30

 

Civiteam

Aller sur Civiteam http://civiteam.org/ Web Hits