Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Délivrance de services publics de qualité à Yamba : des acteurs du domaine de (...)

Délivrance de services publics de qualité à Yamba : des acteurs du domaine de l’eau outillés

L’accès à l’eau potable et à l’assainissement est reconnu comme un droit humain fondamental par l’ONU en juillet 2010. Ce droit, formulé à l’objectif 6 des Objectifs du développement durable (ODD), s’impose comme un enjeu, sinon un défi majeur pour les collectivités territoriales. C’est pourquoi la commune de Yamba, dans le cadre du programme DEPAC, multiplie les initiatives de concertation et de renforcement des capacités des acteurs locaux en charge de la gestion des infrastructures hydrauliques afin de stimuler la délivrance des services publics de qualité.

C’est la salle de réunions de la mairie de Yamba qui a abrité cette importante activité. Le formateur du jour, M. Soum BOLLY, a rappelé le rôle des différents acteurs que sont les élus locaux, les comités techniques, les représentants de l’Association des usagers de l’eau (AUE), le comité de points d’eau, les conseillers municipaux, les artisans réparateurs, etc. Ce rappel des règles de gestion des points d’eau a permis aux participants de se familiariser avec les différents mécanismes en vigueur. M. BOLLY a expliqué que le Code des collectivités territoriales a désigné le volet « Eau potable » comme une compétence transférée aux communes. Ce volet comprend deux composantes, dont la composante « réalisations physiques », qui consiste à réaliser des ouvrages hydrauliques d’approvisionnement en eau potable, et la composante « animation/information-formation des acteurs » dont l’objet est d’accompagner les acteurs institutionnels pour une meilleure appropriation des ouvrages. « Il revient donc à chaque commune d’assurer la formation et l’organisation pour assurer une délivrance optimale de ce service de base », justifie-t-il.

Une bonne délivrance du service de l’eau à Yagma passe par ces hommes.

Il a en sus fait un tour d’horizon des bonnes pratiques à adopter pour sauvegarder la bonne qualité de l’eau des forages, des puits et retenues d’eau. Il explique qu’il est indispensable de protéger les abords des forages par une bonne hygiène comportementale. Pour entretenir des pompes à motricité humaine, il préconise plutôt les graissages mensuels et rappelle surtout la responsabilité des différents acteurs dans la sensibilisation des usagers.

Les responsables de la commune, représentés par le premier adjoint au maire commune, a salué la tenue de l’activité, l’assiduité des participants et les efforts sans cesse renouvelés des partenaires, dont le Laboratoire Citoyennetés. Il se réjouit de cette formation qui permettra d’améliorer la délivrance des services publics dans le domaine de l’eau.

Tûwênd-Nooma Jean Damase, Observateur Civitac, région de l‘Est

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

Atelier de formation sur la gestion des risques humanitaires et l’inclusion

Les 1er et 02 octobre 2020, dans la salle de réunions de la Mairie de Ziniaré.

CONCOURS ECOPRESS (1er édition)

Initié par le Laboratoire Citoyennetés
Date de réception des dossiers :
Du 25 Septembre au 25 Novembre 2020
https://civitac.org/spip.php?article1131

Sondage civitac

Du 22 au 25 Septembre 2020 sur la plateforme civitac
https://civitac.org/?page=sondage

 

Visiteurs connectés

7 visiteurs en ce moment

Total visites: Web Hits