Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Vie associative : le CRJ-CO renforce les capacités organisationnelles de ses (...)

Vie associative : le CRJ-CO renforce les capacités organisationnelles de ses démembrements du Boukiemdé et du Sanguié

A travers un séminaire de formation organisé les 22 et 23 août 2020 à Réo, le Conseil régional de la Jeunesse du Centre-Ouest (CRJ-CO) a renforcé les capacités des membres des bureaux de conseils de jeunesse et d’associations des provinces du Boulkiemdé et du Sanguié. Deux jours durant, les 30 participants ont été outillés pour une meilleure gestion des différentes activités de leurs bureaux respectifs. Une formation dont le lancement a vu la présence du préfet du département de Réo et du directeur provincial de la jeunesse du Sanguié.

L’organisation de ce séminaire de formation répond à un besoin de trouver des solutions aux dysfonctionnements des bureaux des conseils de jeunesse des deux provinces. Ce qui passe notamment par le renforcement des capacités organisationnelles des membres desdits bureaux. « Au bout d’une année de mandat, nous avons constaté qu’au niveau des membres des bureaux de conseils de jeunesse, bien qu’ils soient issus du milieu associatif, il y a un certain nombre d’outils qu’ils doivent maîtriser afin de pouvoir gérer de façon optimale et efficiente les structures qui sont à leur charge », a donné comme explication Saidou KOANDA, président du Conseil régional de la jeunesse du Centre-Ouest.

Une vue des participants à la formation.

Du côté des bénéficiaires, c’est une grande satisfaction qui se dégage. Le vice-président du conseil provincial de Réo, Martinien BAMOUNI, qui a pris la parole pour souhaiter la bienvenue aux participants, a confié que c’est une formation qui était attendue depuis leur installation, et que le fait de la voir se réaliser enfin suscite tout simplement un sentiment de joie. « Nous ne doutons pas qu’elle va contribuer à rehausser l’éclat des activités des bureaux des deux provinces », s’est voulu confiant M. BAMOUNI. Et ce dernier de traduire sa reconnaissance au bureau exécutif du CRJ-CO pour cette initiative, avant d’émettre le souhait de voir se perpétuer ces cadres d’échange, de renforcement de capacités et de fraternisation.

Une formation pour redynamiser les différents bureaux
La formation s’est articulée autour de modules portant essentiellement sur l’organisation et le fonctionnement du Conseil National de la Jeunesse et de ses démembrements, les outils de planification stratégique, les styles de leadership et les outils pour renforcer son leadership, les méthodes de rédaction des PV, des rapports d’activité et des correspondances dans les règles, et l’amélioration de la gestion financière et de la communication des différents bureaux.

A l’issue des deux jours de formation, les participants ont exprimé leur grande satisfaction. Pour Laurent BADO, président du conseil communal de la jeunesse de Didyr, il leur manquait beaucoup d’éléments de compréhension pour une meilleure gestion des bureaux. Mais, grâce cette formation qui leur a permis d’apprendre davantage, il rassure que les lignes vont dorénavant bouger.

Laurent BADO, président du conseil régional de la jeunesse de Didyr.

C’est le même son de cloche chez Viviane, chargée de communication et de plaidoyer au conseil provincial de la jeunesse du Sanguié. « Nous sommes à présent mieux outillés pour élaborer nos plans d’action, et aussi donner plus de visibilité à nos activités avec des contenus de qualité sur les réseaux sociaux. »

Le président du CRJ-CO a, pour sa part, invité les conseils provinciaux à ne pas hésiter à initier des formations de ce genre en leur sein, car il a foi que les partages d’expérience participent de l’enrichissement des uns et les autres, et aussi de la préparation de la relève.

Les prochains pas du CRJ-CO
A la suite de cette formation qui s’est achevée avec une note de satisfaction des participants des provinces du Boukiemdé et du Sanguié, cap sera mis les 10 et 11 septembre prochains à Léo pour assurer la même formation aux membres des bureaux des conseils de jeunesse des provinces de la Sissili et du Ziro. Selon M. KOANDA, il est attendu des conseils provinciaux qu’ils puissent élaborer des plans d’action. « Nous avons reçu une petite subvention de l’Assemblée nationale que nous comptons mettre à leur disposition pour mener des activités. Les plans d’action jugés porteurs bénéficieront de ce financement », explique-t-il.

Toujours dans la dynamique des actions futures, il y a la commémoration de la journée internationale de la jeunesse organisée chaque 12 août. Cette année, n’ayant pas pu l’organiser à la date prévue pour diverses raisons, le CRJ-CO est en pleine réflexion pour la tenir en différé le 10 octobre 2020. Ce même jour sera procédé à l’ouverture de son siège, suivie d’une soirée gala pour distinguer les associations méritantes de la région.

Photo de famille avec tous les participants à la formation.

Romuald Windenonga OUÉDRAOGO, Observateur Civitac, région du Centre-Ouest

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

Sondage civitac

Du 22 au 25 Septembre 2020 sur la plateforme civitac
https://civitac.org/?page=sondage

3e session ordinaire de l’année 2020 du Conseil régional du Centre-Ouest

25 septembre 2020.

Dialogue démocratique

Organisé par le Centre pour la Gouvernance Démocratique (CGD) le mardi 15 septembre 2020.

 

Visiteurs connectés

0 visiteurs en ce moment

Total visites: Web Hits