Vous êtes ici: Accueil > Actualité > Fada a désormais une unité de production de pièces d’identité
Fada a désormais une unité de production de pièces d’identité

Les habitants de la région de l’Est peuvent désormais se faire délivrer des cartes nationales d’identité à Fada. Depuis ce vendredi 18 septembre 2020, la ville de Fada N’Gourma, chef-lieu de la région de l’Est, abrite l’antenne régionale de l’Office national d’identification (ONI), un centre de production de cartes d’identité. L’inauguration de ce service est intervenue en marge de la semaine nationale d’identification débutée le 14 septembre.

L’Office national d’identification veut bâtir une administration d’identification la plus proche possible des populations. En effet, l’un des impératifs de sa politique actuelle est de réduire les distances ainsi que les délais de délivrance des pièces en rapprochant les services d’identification des usagers. Cette politique de déconcentration vise à doter chaque région d’un centre de production de pièces d’identité. Aristide BÉRÉ, Directeur général de l’ONI, explique le choix de la région de l’Est : « Il est ressorti qu’on n’a pas intrinsèquement un problème de production. Mais on a un problème lié à l’éloignement des centres de production des centres de collecte. La région de l’Est a été identifiée comme étant la région la plus vaste et la plus éloignée du centre de production de Ouagadougou. »
Le gouverneur de la région de l’Est, Prosper SANOU, tout en saluant cette décision de l’ONI, a rappelé que sa région est l’une des plus touchées par le phénomène sécuritaire causant un fort taux de déplacés internes. Le besoin en documents d’identité est donc plus grand pour lui, car « il est impérieux dans un système de sécurité dégradé de pouvoir justifier son identité à tout moment ».

Monsieur BÉRÉ et son équipe entendent rapprocher l’ONI des populations.

La région de l’Est est la troisième région, après celles du Centre et des Hauts-Bassins, à disposer d’une antenne régionale. A en croire le Directeur général de l’ONI, 1 000 cartes pourront être désormais produites par jour dans le nouveau centre pour le bonheur de la population. Il rassure par ailleurs que les demandeurs pourront entrer en possession de leurs cartes dans un délai maximum de 72 heures comme cela se fait.

L’édile de la ville, Jean-Claude LOUARI, a, quant à lui, salué dans son discours la tenue de cette activité qui atténuera les souffrances des populations. Il a exprimé toute sa joie de voir enfin la « bouffée d’oxygène des populations » en matière d’attente des cartes d’identité dans un contexte sécuritaire délétère. « Nous aurons enfin des cartes dont le lieu de production sera ONI Fada N’Gourma », s’est-il réjoui. C’était l’occasion également pour l’office d’identification de décerner un trophée au bourgmestre.

Le maire recevant le trophée des mains du Directeur général de l’ONI.

Pour le Directeur général de l’ONI, le maire Jean-Claude LOUARI a sollicité ses services pour une production de plus de vingt mille (20 000) cartes d’identité en faveur des populations de sa commune en l’espace de deux ans et cela « mérite d’être reconnu et salué », justifie M. BÉRÉ.
Bientôt, le cap sera mis sur les régions du Nord, du Centre-Nord, du Sud-Ouest et de la Boucle du Mouhoun, foi des autorités de l’ONI.

Tûwênd-Nooma Jean Damase ROAMBA, Observateur Civitac, région de l’Est

Partager sur :

     

 

ACTUALITE
Burkina Faso/PGPC-REDD+ : les comités communaux de gestion des plaintes dans la région du Sud-Ouest mis en place
Le Laboratoire Citoyennetés a mis en place les comités communaux de gestion des plaintes dans trois communes de la région du Sud-Ouest. Dernière région après celles de la Boucle du Mouhoun, du (...) Lire la suite
Burkina Faso : Les géologues réfléchissent sur leur rôle dans la production de ciment de qualité et la réalisation d’ouvrages pérennes
L’Association des géologues du Burkina Faso (AGBF) a organisé les 26 et 27 juin 2024, la 3e édition des journées du géologue. Le lancement des activités a eu lieu le mercredi 26 juin 2024 à Ouagadougou. (...) Lire la suite
Burkina Faso : A Ouagadougou, la réflexion se mène autour de la gouvernance inclusive des systèmes alimentaires
Le président de la Délégation spéciale (PDS) de la commune de Ouagadougou, Maurice KONATÉ, a procédé, ce mardi 16 juillet 2024, au lancement des dialogues alimentaires multi-acteurs de la ville. (...) Lire la suite
Toute l'actualité