Vous êtes ica: Accueil > Actualité > AGECol : Une équipe du Laboratoire Citoyennetés prend le pouls du projet dans (...)

AGECol : Une équipe du Laboratoire Citoyennetés prend le pouls du projet dans la région du Centre-Ouest

Une équipe du projet d’Appui à la Gouvernance économique et financière dans sept (07) collectivités territoriales du Burkina Faso a effectué, le 1er octobre 2020, une visite d’échange avec les membres du panel et des autorités de la commune de Kordié. Cette rencontre de suivi avait pour objectif de s’imprégner des actions que le panel et la commune ont pu entreprendre dans le cadre du projet.

Echanger sur ce que le panel a eu à mener comme activités après la formation sur la production du document de plaidoyer à l’endroit de l’autorité communale, c’est ce qui a motivé la rencontre avec les vingt (20) membres de ce groupe de contrôle citoyen de la commune de Kordié. Il ressort qu’après avoir rédigé sa lettre de plaidoyer qui a été remise à l’autorité, le panel a mis en place un comité chargé du suivi des recommandations contenues dans ce plaidoyer. Ce comité est composé de six (06) membres.

Le panel de Kordié est l’un des plus dynamiques selon Guillaume KIÉMA, chargé du projet.

Pour diverses raisons, la rencontre prévue entre l’autorité et les membres du panel n’a toujours pas pu se tenir. Et Guillaume KIÉMA, chargé du projet AGECol, d’insister sur l’importance de ladite rencontre car, selon lui, elle va permettre à l’autorité de mieux comprendre les recommandations formulées par le panel. Mais déjà, comme entre autres recommandations du panel prises en compte, on a la réalisation d’un forage sur l’aire d’abattage de Kordié, la construction de latrines au marché de Kordié et de hangars au marché de Ninion, la simplification du budget, la redynamisation des COGES, ou encore l’acquisition de tableaux d’affichage.

Après la rencontre avec les membres du panel, c’est avec le secrétaire général de la commune que les échanges se sont poursuivis. Au niveau de la commune, la mise en œuvre des activités du projet est également satisfaisante. Comme souligné par les membres du panel, la simplification du budget est effective et sa traduction bientôt achevée. La vulgarisation de cette nouvelle version du budget est prévue pour se dérouler lors de la prochaine session des conseillers municipaux, mais aussi à travers des émissions radios. Il y a aussi le fait que la commune a pu former les collecteurs et chaque village en a un désormais.

L’équipe du LC.

Les prochaines actions de la commune, toujours dans le cadre du projet AGECol, seront les séances de sensibilisation des citoyens sur le droit d’accès aux informations budgétaires, et la journée de redevabilité qui va permettre aux autorités communales de rendre compte de leur gestion. Pour M. KIÉMA, la commune de Kordié est un bel exemple dans la conduite des actions du projet, et il a tenu à le signifier tant aux membres du panel qu’aux autorités communales. La commune de Réo, l’autre zone d’intervention du projet, a accueilli l’équipe du Laboratoire Citoyennetés (LC) le 2 octobre pour les mêmes échanges. AGECol, faut-il le rappeler, est exécuté par le LC avec le soutien financier de l’Union européenne.

Romuald Windenonga OUÉDRAOGO, Observateur Civitac, région du Centre-Ouest

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

Journée de redevabilité de la commune de Boussé

Le samedi 24 octobre 2020 à l’École A.

Atelier de présentation de la plateforme Civitac aux collectivités terrotoriales de la région du Centre-Est en collaboration avec la Coopération Belge (ENABEL)

16 Octobre 2020 à Tenkodogo

Concertation sur l’augmentation des ressources budgétaires au profit des secteurs de la santé, de l’AEPA et de l’agriculture

Le vendredi 09 octobre 2020 à Ouagadougou.

 

Visiteurs connectés

5 visiteurs en ce moment

Total visites 2020 : Web Hits