Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Participation citoyenne des jeunes : le Conseil régional de la jeunesse du (...)

Participation citoyenne des jeunes : le Conseil régional de la jeunesse du Centre-Ouest pose le débat sur la table

En prélude à la commémoration de la journée internationale de la jeunesse, organisée en différé par le Conseil régional de la jeunesse du Centre-Ouest, une conférence publique portant sur la participation des jeunes à la vie de leur pays s’est tenue dans l’après-midi du 8 octobre 2020 à l’université Norbert-ZONGO de Koudougou. Elle a été animée par Lydia ZANGA, Secrétaire Exécutive de la Convention pour l’Observation Domestique des Elections (CODEL), Aziz DABO, porte-parole de la Nouvelle Alliance du Faso (NAFA) et Lionel BILGO, fondateur de l’association African Golden.

L’actualité du Burkina Faso étant fortement marquée par les questions d’extrémisme violent et les préparatifs aux prochaines échéances électorales, le bureau du Conseil régional de la jeunesse du Centre-Ouest a eu la lumineuse idée d’intégrer dans la liste des activités commémoratives de la journée internationale de la jeunesse cette conférence publique afin d’échanger sur l’important rôle que les jeunes ont à jouer dans le développement de leur pays, surtout en pareilles circonstances.

Les jeunes ont un important rôle à jouer dans le développement de leur pays.

C’est Lydia ZANGA qui a ouvert le bal des interventions avec sa communication qui portait sur le rôle, la place et la responsabilité de la jeunesse dans le processus électoral. Pour elle, les jeunes ne doivent pas être en marge des actions politiques à même d’avoir de l’incidence sur leur vie. « En tant que citoyen, d’où que l’on vienne, on a le droit de participer à la gestion des affaires publiques », a indiqué celle qui fut de 2010 à 2015 présidente du Centre d’Information et de Formation en Droits Humains en Afrique, avant d’ajouter que cette couche de la société a la capacité de constituer une masse importante lors des élections. Elle a insisté sur le fait que les jeunes sont invités à être toujours des acteurs de paix.

Lydia ZANGA, Secrétaire Exécutive de la CODEL.

La deuxième communication, animée par le porte-parole de la Nouvelle Alliance du Faso (NAFA), Aziz DABO, s’est appesantie sur les stratégies de positionnement des jeunes pour les échéances électorales de 2020 et de 2021. Ce dernier a commencé par reconnaître qu’être jeune et se retrouver dans les organes décisionnels d’un parti politique n’est pas toujours évident. Selon lui, plusieurs difficultés handicapent le positionnement des jeunes, parmi lesquelles la question financière, car, dit-il, « la démocratie coûte très cher ». Il reste cependant convaincu qu’on n’est jamais trop jeune pour diriger. « Les jeunes doivent aujourd’hui contraindre les aînés à se rendre à l’évidence qu’ils ont aussi des capacités à gérer », a lancé celui qui est par ailleurs directeur national adjoint de campagne de son parti pour les prochaines élections.

Bien que jeune, Aziz DABO occupe en effet les premiers rangs dans sa formation politique.

Lionel BILGO, qui a clos la série des interventions, est revenu sur le rôle et la place de la jeunesse dans la promotion de la paix et la lutte contre l’extrémisme violent au Burkina Faso. « La jeunesse est quelque chose de fondamental. Elle constitue une richesse. Malheureusement beaucoup de jeunes, en menant des guerres par procuration, sont devenus les jouets de certains hommes politiques », déplore M. BILGO. Et ce dernier de souligner que la jeunesse doit se départir de tout ce qui a trait à la violence. Concernant l’engagement de la jeunesse, il poursuit en disant qu’il est temps de gommer toute étape psychologique qui fait penser que les jeunes sont incapables.

Lionel BILGO a beaucoup insisté sur le potentiel de la jeunesse à faire bouger les lignes.

Cette conférence, qui s’est déroulée pendant plus de deux heures d’horloge, a ainsi permis aux participants d’avoir de riches échanges avec les communicateurs du jour. Toujours entrant dans le cadre des activités commémoratives, il est prévu un match qui opposera les structures associatives au personnel de la direction régionale de la jeunesse du Centre-Ouest dans l’après-midi du 9 octobre. Dans la matinée du 10 octobre, il sera procédé à l’ouverture du nouveau siège du conseil, suivie dans la soirée d’un dîner-gala lors duquel seront récompensées des associations qui se seront distinguées de la plus belle des manières dans un domaine précis. Rappelons que c’est la date du 12 août de chaque année qui a été retenue pour être consacrée à la jeunesse.

Romuald Windenonga OUÉDRAOGO, Observateur Civitac, Centre-Ouest

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

Journée de redevabilité de la commune de Boussé

Le samedi 24 octobre 2020 à l’École A.

Atelier de présentation de la plateforme Civitac aux collectivités terrotoriales de la région du Centre-Est en collaboration avec la Coopération Belge (ENABEL)

16 Octobre 2020 à Tenkodogo

Concertation sur l’augmentation des ressources budgétaires au profit des secteurs de la santé, de l’AEPA et de l’agriculture

Le vendredi 09 octobre 2020 à Ouagadougou.

 

Visiteurs connectés

0 visiteurs en ce moment

Total visites 2020 : Web Hits