Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Ressources budgétaires : le CIFOEB plaide pour les secteurs de la santé, (...)

Ressources budgétaires : le CIFOEB plaide pour les secteurs de la santé, l’agriculture, l’eau et l’assainissement

Le Centre d’Information, de Formation et d’Études du Budget (CIFOEB), en partenariat avec Diakonia, a organisé une rencontre de concertation le vendredi 9 octobre 2020 au cours de laquelle il a présenté les résultats d’une enquête sur les engagements budgétaires de l’État dans les secteurs de la santé, de l’eau et assainissement et de l’agriculture. L’objectif de cette rencontre est non seulement de vérifier le respect des engagements pris par l’Etat, mais également de conduire éventuellement un plaidoyer en vue du respect desdits engagements et de l’augmentation des allocations budgétaires dans les secteurs sus-cités.

Les résultats de l’enquête montrent que les engagements budgétaires pris par l’Etat dans les secteurs de la santé, de l’agriculture, de l’eau potable et l’assainissement sur la période 2016-2020 n’ont pas été respectés.
 Dans le domaine de la santé, des efforts en matière d’allocation de crédits budgétaires au ministère ont été enregistrés sur la période 2016-2020 mais restent insuffisants comparativement aux engagements de l’Etat. Le taux moyen d’allocation budgétaire sur la période est de 12,27%, en dépit du fait que l’engagement de l’Etat avec l’UE consistant à affecter au moins 12,7% des ressources propres de l’Etat au ministère de la Santé soit respecté à partir de 2019.

Pour ce qui est de l’accord d’Abuja portant sur l’allocation d’au moins 15% du budget au secteur de la santé, il n’est respecté qu’en 2016. La part annuelle moyenne allouée au secteur sur la période 2016-2020 est de 13,49%.

 S’agissant du secteur de l’hygiène et assainissement, l’engagement de l’Etat relatif à la déclaration d’eThekwini, qui consiste à créer des lignes budgétaires distinctes pour l’assainissement et l’hygiène et d’y consacrer au moins 0,5% du PIB, est partiellement respecté sur la période 2016-2020. L’engagement relatif à la part du PIB à consacrer au secteur n’est pas respecté, mais il existe des lignes budgétaires dédiées à l’assainissement et l’hygiène dans le budget.

 Concernant le secteur de l’agriculture, l’engagement de l’Etat relatif à la déclaration de Maputo consistant à affecter au moins 10% des ressources propres du pays au secteur agricole n’est respecté qu’en 2017 et 2018. Le taux d’allocation est ressorti en moyenne annuelle à 9,00% sur la période 2016-2020.

Au regard des résultats de ces analyses, des engagements ont été pris par l’Etat burkinabè dans les trois secteurs ci-dessus dans la période 2016-2020.

Il y a des efforts qui ont été remarqués à certains niveaux, mais les normes ne sont pas totalement respectées, d’où ces recommandations soumises par le CIFOEB à l’Etat. Il s’agit notamment de :
-  L’accroissement des allocations au profit des secteurs de la santé, l’agriculture, l’eau et l’assainissement dans l’optique du respect des différents engagements pris compte tenu des défis à relever ;
-  Le respect des engagements ne se limite pas seulement aux allocations mais aussi à l’exécution ;
-  Une meilleure ventilation des ressources entre les programmes opérationnels ;
-  L’accroissement de la part de l’investissement dans les différents secteurs identifiés ;
-  Une bonne gestion des ressources en limitant au maximum les gaspillages et les déperditions des ressources.

Anaïs MONÉ, Observatrice Civitac, Plateau central

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

Session ordinaire de la commune de Diapangou

29 décembre 2020 à 09h.
Ordre du jour :
1. Lecture et amendement du PV de la 4e session ordinaire de 2020
2. Examen et adoption de projets de délibérations
3. Informations et divers.

1ère Session du cadre de concertation communal de la commune de Koudougou (CCCO)

Le mercredi 16 Décembre 2020 à partir de 09h.

Atelier national de bilan prospectif du Programme de renforcement de la démocratie locale et de la participation citoyenne au Plateau central

Le 16 décembre 2020 à Ouagadougou, dans la salle de conférences de Royal Beach.

 

Civiteam

Aller sur Civiteam http://civiteam.org/ Web Hits