Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Education : l’excellence des acteurs de la commune de Sabou célébrée

Education : l’excellence des acteurs de la commune de Sabou célébrée

C’est ce 24 octobre 2020 qui a été choisi pour célébrer les efforts et les mérites du monde éducatif dans la commune de Sabou. Une journée pour saluer et féliciter les élèves, enseignants et établissements scolaires qui se sont distingués de la plus belle des manières aux différents examens de la session de 2020. L’initiative, qui est à sa première édition, est portée par une native de la commune de Sabou, en la personne de Bernadette ZONGO, née NIKIÈMA, par ailleurs Directrice régionale des enseignements post-primaire et secondaire du Centre-Ouest.

Cette journée de l’excellence scolaire a été placée sous le patronage de Franck Alain KABORÉ, Président-directeur général de Neerwaya Multivision, la présidence de la députée Workya ROUAMBA et les co-parrainages de Lambert KABRÉ, maire de la commune de Sabou, et Désiré NIKIÈMA, contrôleur de douane.

Les fils et filles de la commune sont sortis nombreux pour soutenir l’initiative.

C’est dans une salle des fêtes de la mairie, pleine comme un œuf, qui a abrité la cérémonie. L’idée est née de l’attachement de la promotrice aux valeurs d’excellence du monde éducatif dont elle est issue. « Je suis enseignante de formation, même si aujourd’hui je suis inspectrice de l’enseignement secondaire. Le mérite doit être encouragé et félicité. J’aime voir les enfants travailler, et ça me fait plaisir de pouvoir leur donner un cadeau », confie Mme ZONGO. Le maire de la commune de Sabou a, pour sa part, salué la réflexion qui a conduit à la reconnaissance du mérite des élèves et du personnel enseignant. Sa satisfaction se justifie aussi par le fait que c’est une activité organisée auparavant par la mairie, mais ne pouvant plus le faire pour diverses raisons, il se réjouit énormément qu’une tierce personne ait pris la relève.

Le représentant de Franck Alain KABORÉ, patron de la journée, a, quant à lui, laissé entendre : « Le fait de permettre aux autres élèves de voir qu’être le meilleur il y a de belles récompenses, c’est très motivant et encourageant. Cela permet aussi aux enseignants, qui ont l’impression d’avoir été oubliés, de se redynamiser, de se redonner une joie de vivre dans la pratique de leur noble métier. » Rodrigue KABORÉ n’a pas manqué d’inviter les élèves à ne pas être esclaves de la panoplie de distractions qu’offre le monde actuel et qui peut les dévier de leurs objectifs.

Le représentant de Franck Alain KABORÉ, patron de la journée, Rodrigue KABORÉ.

Les meilleurs élèves, enseignants et établissements ont tous été félicités
Après la série des allocutions, l’on est passé à l’étape la plus importante de la journée, à savoir la récompense des élèves, enseignants et établissements scolaires qui ont honoré la commune de par la qualité de leurs résultats. Des vélos, des kits solaires, des tablettes, et du matériel enseignant, telle est la composition des différents prix. Chez les élèves, ils sont au nombre de dix (10) à être distingués. Au Certificat d’études primaires élémentaire (CEPE), les deux meilleures filles et les deux meilleurs garçons de la commune sont repartis les mains chargées de cadeaux. Au Brevet d’études du premier cycle (BEPC), ce sont les deux meilleurs élèves, tous genres confondus, qui ont été retenus.

Ces prix sont une invite à la culture perpétuelle de l’excellence.

Au niveau du baccalauréat, les deux meilleurs de la série A et les deux meilleurs de la série D ont été récompensés. Le prix du meilleur enseignant est revenu à Issouf MAÏGA, de l’école de Godé A, Circonscription d’éducation de base Sabou 1, dont 53 des 54 élèves présentés ont été déclarés admis, soit 98,15% de taux de réussite. C’est donc tout naturellement que son établissement s’empare du prix du meilleur établissement primaire. Le meilleur CEG revient à celui de Nadiolo, qui a obtenu 90,48% de taux de succès au BEPC. Le Lycée départemental de Sabou ravit la première place aux autres établissements secondaires, en obtenant 60,87% de taux de réussite au Bac, toutes séries confondues.

Les bénéficiaires apprécient
Avec cette reconnaissance, les bénéficiaires ne pouvaient qu’être ravis. Moussa KABORÉ, meilleur élève au Bac D au Lycée départemental de Sabou, dit remercier ses parents qui l’ont soutenu et ses enseignants qui l’ont encadré. Il confie qu’il n’a pas eu de secret particulier pour arriver à ce résultat. « J’ai juste collaboré avec mes camarades durant l’année. Lorsque j’avais des difficultés, je n’hésitais pas à approcher les camarades et les professeurs pour demander des explications, et ensemble on échangeait les idées. » Le futur étudiant en mathématiques-physique-chimie et informatique à l’Université Pr-Joseph-KI-ZERBO souhaite que les organisateurs puissent, dans les années à venir, continuer l’activité pour ses jeunes frères et sœurs.

Issouf MAÏGA, meilleur enseignant de la commune de Sabou.

Pour le meilleur enseignant de la commune, Issouf MAÏGA, c’est une fierté de voir son mérite être reconnu et il dédie son prix à l’ensemble du personnel de son établissement. « Je vais remercier les encadreurs pédagogiques et le personnel enseignant sans lesquels je n’aurais pas pu engranger ces résultats. Durant toute l’année, ils nous ont motivés et guidés. » Il a par ailleurs demandé aux parents de toujours accompagner les enseignants. « L’éducation commence à la maison. Il ne faut pas qu’ils la laissent uniquement aux enseignants. Il y a l’éducation familiale, celle de la rue et celle scolaire. Ces trois réunies font que l’enfant peut réussir dans sa vie », lance-t-il.

Au regard de l’engouement et de l’accompagnement manifestés, la promotrice s’est dit plus que satisfaite. « Cela va au-delà de mes attentes, parce que les frères et les sœurs de la commune ont accepté à cœur ouvert de nous accompagner. C’est quelque chose qui est arrivé parce que nous avons partagé la même vision. »

La promotrice de cette journée de l’excellence pourra compter sur l’accompagnement des uns et des autres pour les éditions à venir.

Mme ZONGO croit fermement que l’initiative va stimuler même ceux qui n’ont pas eu de prix à vouloir travailler pour espérer un jour en recevoir. Et celle-ci de terminer par ces mots d’une grande richesse : « Si nous pouvons apporter un plus aux plus démunis, il faut le faire. Qui que l’on soit, nous pouvons toujours faire quelque chose pour plus petit que soit. C’est en cela que le Burkina Faso va évoluer. »

Romuald Windenonga OUÉDRAOGO, Observateur Civitac, Centre-Ouest

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

Atelier régional de vulgarisation de la plateforme Civitac et de formation en communication publique multimédia

Du 24 au 27 novembre 2020 à Fada.

Atelier de production capitalisation radio, contrôle citoyen et reddition des comptes

Du 12 au 13 novembre 2020 à Koudougou.

Journée de dialogue OSC-élus locaux

Le 12 novembre 2020 à Titao.

 

Visiteurs connectés

3 visiteurs en ce moment

Total visites 2020 : Web Hits