Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Élections couplées de 2020 : “Proximité, transparence et responsabilité” est le (...)

Élections couplées de 2020 : “Proximité, transparence et responsabilité” est le triptyque selon Emmanuel TANKOANO

Pour donner la parole aux jeunes, Civitac a promené son micro dans une tribune des jeunes de la région de l’Est sur Facebook. Un groupe de jeunes y a créé un groupe d’opinion fort de 17 000 membres, dénommé « Ça grogne à l’Est », qui diagnostique et dénonce les problèmes de la région. Emmanuel TANKOANO a bien voulu se prononcer sur ces élections couplées. Lisons-le.

« Merci d’abord à Civitac pour la tribune qu’elle m’accorde.
De ce que je pense de la campagne qui se mène actuellement, c’est que chaque candidat aux législatives comme à la présidentielle cherche de son mieux à convaincre le peuple burkinabè.
De mon point de vue, elle se déroule dans une bonne atmosphère.

Les pratiques à condamner
La première et la plus profonde : l’achat des consciences, comme nous le voyons un peu partout. Je voudrais me prononcer sur ce sujet. Nombreux sont les candidats qui disent être capables d’assurer la sécurité des populations si toutefois ils sont élus. Je trouve cela très injuste. Et c’est pas faire preuve de patriotisme.
Vous allez nous voir souffrir et continuer à souffrir ici. Ils disent avoir les solutions à la question sécuritaire, mais ils attendent d’être présidents pour apporter quelque chose à la nation.
Autres mauvaises pratiques également, les fausses promesses et la récupération par le mensonge.

Les bonnes pratiques auxquelles je leur invite.
Être francs dans leurs discours, arrêter de flatter les populations.
Proposer un programme social et culturel, économique aux populations.

Mes attentes envers les futurs élus
Nous attendons de nos députés qu’ils représentent la population et non leur famille. Défendre les intérêts de la région de l’Est. Ils doivent aussi être proches de leur population afin de pouvoir répondre à leurs aspirations et bien connaître les réalités que vivent ces populations.
Nous aspirons ensuite à un président transparent dans la gestion du pouvoir, un président rigoureux, capable de mobiliser toute la jeunesse et la mettre au travail.
Un président qui travaillera à résoudre la sempiternelle question du chômage.
Nous aspirons à un président qui écoute son peuple par la voix des députés.
Et enfin, nous voulons un président qui fera de l’éducation une priorité pour tous les enfants de ce pays. »

Propos recueillis par Tuwend Nooma Jean Damase Roamba, Observateur Civitac, région de l’Est

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

Atelier régional de vulgarisation de la plateforme Civitac et de formation en communication publique multimédia

Du 24 au 27 novembre 2020 à Fada.

Atelier de production capitalisation radio, contrôle citoyen et reddition des comptes

Du 12 au 13 novembre 2020 à Koudougou.

Journée de dialogue OSC-élus locaux

Le 12 novembre 2020 à Titao.

 

Visiteurs connectés

2 visiteurs en ce moment

Total visites 2020 : Web Hits