Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Destruction du mur du Lycée Diaba-Lompo de Fada N’Gourma : les élèves (...)

Destruction du mur du Lycée Diaba-Lompo de Fada N’Gourma : les élèves observent un mouvement d’humeur de 48h

Les élèves du grand Lycée de Diaba-Lompo observent une grève de 48h, du lundi 8 au mardi 9 novembre 2020. Le motif : une partie de la clôture du terrain de sport dudit lycée a été terrassée le samedi 7 novembre. Ils entendent, par ce mouvement d’humeur, dénoncer cet acte gravissime, demander réparation et exiger des enseignants pour toutes les classes du lycée.

Les délégués retracent les faits. « Tout a commencé le samedi le 7 novembre au matin. Nous avons remarqué avec stupéfaction un trou dans la clôture de notre terrain de sport. » Ils expliquent que le mur a été démoli pour servir de parking aux véhicules lors du meeting du Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP). « Nous dénonçons cet acte de vandalisme et d’incivisme de nos aînés, ceux-là mêmes qui nous dirigent ou aspirent à le faire », s’offusque un délégué. « Quel exemple nous laissent-ils, à nous élèves, en se comportant de la sorte ? » s’interroge un autre élève.
L'enceinte du terrain de sport le 7 novembre passé.L’enceinte du terrain de sport le 7 novembre passé.

C’est ce qui a motivé le personnel enseignant et les élèves dudit établissement à se mobiliser en cette matinée du lundi 9 novembre pour exiger la vérité et une action diligente pour situer les responsabilités sur ces événements. Ils exigent la reconstruction de cet édifice public et demande à ce que les faussaires soient sanctionnés.
« Ce vandalisme ne doit pas rester impuni », scandent les délégués des élèves.« Ce vandalisme ne doit pas rester impuni », scandent les délégués des élèves.

Pour l’administration municipale, par la voix du protocole du maire Inoussa PÉLÉDÉ, « les informations sont erronées. Le mur a été cassé pour en mettre un portail », a-t-il réagi le 8 novembre sur sa page Facebook, avant d’appeler au calme.

Pour les élèves, cette réponse est inadmissible dans la mesure où le dit terrain a déjà un accès d’entrée officiel et que cette démolition s’est faite à l’insu des premiers responsables de l’établissement. En rappel, ladite clôture a été construite par les parents d’élèves après avoir interpellé en vain l’État pour sa construction.

Par ailleurs, les élèves de Diaba-Lompo observent cette grève de 48 heures pour exiger de l’administration des professeurs pour toutes les classes et dans toutes les disciplines.
Affaire à suivre...

Tûwênd Nooma Jean Damase Roamba, Observateur Civitac, région de l’Est

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

Atelier régional de vulgarisation de la plateforme Civitac et de formation en communication publique multimédia

Du 24 au 27 novembre 2020 à Fada.

Atelier de production capitalisation radio, contrôle citoyen et reddition des comptes

Du 12 au 13 novembre 2020 à Koudougou.

Journée de dialogue OSC-élus locaux

Le 12 novembre 2020 à Titao.

 

Visiteurs connectés

2 visiteurs en ce moment

Total visites 2020 : Web Hits