Vous êtes ica: Accueil > Actualité > DEPAC-2 : le Laboratoire Citoyennetés dans un processus de capitalisation de (...)

DEPAC-2 : le Laboratoire Citoyennetés dans un processus de capitalisation de l’appui au contrôle citoyen et à la redevabilité dans la région du Centre-Ouest

Un binôme de consultants mandatés par le Laboratoire Citoyennetés a conduit un processus de capitalisation du 18 au 20 novembre 2020 dans les communes de Kordié, Réo, Poa et Koudougou. Ce processus, qui s’est voulu participatif et inclusif, s’est poursuivi les 24 et 25 novembre dans la commune de Sapouy. Il vise à faire le point des expériences, des savoirs et des savoir-faire développés par les différents acteurs de mise en œuvre de la phase 2 du programme d’appui à la Décentralisation et à la participation citoyenne (DEPAC-2), que sont les collectivités territoriales, les associations, les panels et les radios locales.

Depuis 2018, le Laboratoire Citoyennetés (LC) participe à la mise en œuvre de la phase 2 du programme DEPAC, financé par la Coopération suisse. Appui aux collectivités territoriales et aux associations pour la conduite d’activités de redevabilité, création de panels de veille et de contrôle citoyen de l’action publique et mise à contribution des radios locales dans ce processus de promotion de la bonne gouvernance, telles sont, entre autres, des actions développées par le LC dans le cadre du programme DEPAC-2. Dans la région du Centre-Ouest, les communes de Kordié, de Poa, de Koudougou et de Sapouy bénéficient de l’accompagnement dudit programme.

Les deux consultants mandatés par le Laboratoire Citoyennetés pour ce processus de capitalisation.

Pour le début de cette mission, c’est avec les acteurs de la commune de Kordié que les deux consultants, qui ne sont autres que le Professeur Serges Théophile BALIMA et Madame Armande SAWADOGO, née OUÉDRAOGO, ont entamé les rencontres d’échange. Le maire et le panel ont, chacun de son côté, répondu volontiers aux questions de leurs hôtes du jour. Avec l’autorité communale, les questions ont tourné essentiellement sur l’appréciation du travail du panel, de la radio La Voix du Sanguié dans la couverture des sessions du conseil municipal ou encore des journées de redevabilité. Avec le panel, il a été question d’apprécier la collaboration qui existe d’une part entre lui et l’autorité communale, et, d’autre part, entre lui et la radio et la plateforme Civitac. Ces échanges ont été suivis d’une visite de réalisations faites grâce au travail d’interpellation du panel.

Les consultants avec les membres du panel de Kordié après la rencontre.

La deuxième étape s’est déroulée dans la commune de Réo. Même si elle n’est pas partenaire du LC dans le cadre du programme DEPAC, elle l’est dans le cadre d’autres projets qui ont également nécessité la mise en place de panels et la contribution de la radio locale. Et le fait de la retenir pour ce travail de capitalisation pourrait permettre de faire une comparaison des résultats d’une « commune DEPAC » à ceux d’une « commune non DEPAC. » Les acteurs rencontrés dans la cité de l’Archer sont des membres du panel et le directeur de la radio La Voix du Sanguié.

Séance de travail entre consultants, panel de Réo et directeur de la radio La Voix du Sanguié.

Poa, commune située à 25 km de Koudougou, route de Ouagadougou, a été la troisième destination des consultants. Là-bas, en plus des membres du panel, les discussions ont également été menées avec ceux de l’association Kiib Tééga Wendé. La chefferie traditionnelle n’a pas été en reste, elle qui joue sa partition dans le travail du panel. Elle y est représentée par le chef de Loaga, village situé à 5 km de Poa.

A Koudougou, quatrième et dernière étape de la semaine, M. BALIMA et Mme SAWADOGO ont échangé avec des membres du panel, le président de la Coordination provinciale des organisations de la société civile du Boulkiemdé, des membres de l’Association Retour aux Sources (ARAS), les directeurs des radios Palabre, Horizon FM, Tilgré FM, Notre Dame de la Réconciliation, et Evangile-Développement. L’animateur de la radio du grand marché, ainsi que des commerçants, ont aussi reçu la visite des consultants. Ce qui donne plus de vingt (20) personnes rencontrées dans la cité du Cavalier rouge.

Après avoir échangé avec l’animateur de la radio du grand marché, rencontre avec des commerçants sur l’appréciation qu’ils font de la radio.

La dernière étape de ce processus de capitalisation est intervenue les 24 et 25 novembre 2020 dans la commune de Sapouy. Avant de s’entretenir avec des membres du panel, les consultants ont eu un riche tête-à-tête avec le chargé de programmes de la radio Loudon, Théophile NÉBIÉ. La série des échanges entamée dans la région du Centre-Ouest a été close avec le secrétaire général de la mairie, Bernard TOUGOUMA. Dans l’ensemble, cette démarche du LC à travers ses consultants a été appréciée par les acteurs rencontrés car, reconnaissent-ils, elle leur permet non seulement de parler de leurs succès et de leurs difficultés, mais aussi d’émettre leurs attentes vis-à-vis des partenaires du programme DEPAC.

Visite des locaux de la radio Loudon.

De leur côté, ce sont des consultants plus que satisfaits de la richesse des échanges obtenus qui vont s’atteler à la production d’un rapport qui met en exergue les expériences, les savoirs et les savoir-faire développés par ces différents acteurs de la gouvernance locale.

Romuald Windenonga OUÉDRAOGO, Observateur Civitac, Centre-Ouest

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

14e édition du Festival Dilembu au Gulmu (FESDIG)

Du 1er au 04 avril 2021.
Thème : "Les arts et la culture au cœur de la résilience dans la région de l’Est : quelle synergie d’action pour relever le défi ?"

Panel d’information et de sensibilisation des leaders communautaires sur l’extrémisme violent, la cohésion sociale et la promotion des droits humains

le 23 mars 2021 à partir de 9 h.

Rencontre d’échange sur les mesures sécuritaires dans la commune de Diapaga

Les 22 et 23 mars 2021.

 

Civiteam

Aller sur Civiteam http://civiteam.org/ Web Hits