Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Association Jeunesse Vivante : trois ans après sa création, l’heure du bilan, (...)

Association Jeunesse Vivante : trois ans après sa création, l’heure du bilan, des perspectives, ainsi que du renouvellement du bureau exécutif

Les membres de l’Association Jeunesse Vivante (AJV) ont été conviés le 20 février 2021 dans les locaux du Conseil régional de la jeunesse du Centre-Ouest pour la deuxième Assemblée générale de l’organisation. L’occasion de faire le bilan des activités mises en œuvre en trois années d’existence, de procéder au renouvellement du bureau, ainsi que de présenter et d’adopter le plan d’action 2021.

Après trois années de présence dans le monde associatif avec à son actif des actions ayant contribué à impacter positivement beaucoup de jeunes de la région du Centre-Ouest, l’Association Jeunesse Vivante (AJV) a estimé qu’il était temps de marquer un arrêt pour faire le point de ses forces et faiblesses, ainsi que de dégager des perspectives pour un rayonnement encore plus éclatant de l’organisation de jeunesse qu’elle est. Pour rester conforme aux propres statuts et règlement intérieur de l’association, il a été procédé également au renouvellement du bureau exécutif.

Des actions majeures déroulées en trois ans d’existence
« Je tiens, au nom du bureau, à traduire ma reconnaissance aux membres de l’AJV pour la confiance placée à notre endroit pour diriger la structure trois ans durant. » Tels sont les premiers mots prononcés par la présidente sortante, Sita DIALLO/TRAORÉ, faisant le bilan moral. Elle a rappelé la vision de l’association, qui est de faire de la jeunesse du Burkina Faso un réel facteur de développement et de création de richesses. Quant aux actions qui ont pu être menées sous son mandat, elle se dit fière de savoir que durant les trois années passées à la tête de l’association, elle et son équipe ont pu impacter positivement leur entourage à travers plusieurs activités.

Sita DIALLO/TRAORÉ, présidente sortante de l’AJV.

Après cette intervention de Mme DIALLO, place a été faite au bilan des activités. Présenté par le vice-président, Salif BOUDA, il ressort que des actions, l’AJV en a posé. On peut noter, entre autres, les initiatives engagées à la veille de son Assemblée générale constitutive pour l’obtention d’un récépissé. A la suite d’une assemblée extraordinaire en juin 2019, décision est prise d’adhérer au Conseil National de la Jeunesse du Burkina Faso. On assiste également à l’intégration de l’association au consortium « Koudougou reboisement », un regroupement d’une dizaine d’associations qui participent, tous les deux ans, à l’organisation d’une vaste campagne de reboisement dans la Cité du Cavalier rouge. En 2020, elle s’attellera à disposer d’un compte bancaire.

L’activité phare de l’AJV reste l’organisation du concours d’écriture journalistique dénommé « Journalisme Amateur » en partenariat avec le Journal « Le Quotidien ». Avec ce concours, plus de soixante-dix (70) jeunes ont été formés en journalisme. Pour l’organisation de toutes ces actions, il a fallu mobiliser près de deux millions (2 000 000) de francs CFA grâce, d’une part, aux membres de l’association et, d’autre part, aux partenaires. Quant aux difficultés majeures rencontrées, elles sont d’ordre financier, et ce à cause de la faible contribution des membres au fonctionnement de la structure. A cela s’ajoute l’éloignement de certains membres du bureau pour des raisons professionnelles, ce qui a contribué à impacter négativement le fonctionnement du groupe.

Les participants à cette Assemblée générale.

De nouvelles compétences pour continuer à relever les défis
Le renouvellement du bureau exécutif était l’autre point important inscrit à l’ordre du jour de cette Assemblée générale. Pour Mme DIALLO, porte-parole de l’équipe sortante, c’est avec satisfaction qu’elle cède sa place à une autre. « A un moment donné, il faut permettre aux autres de continuer le travail tout en restant à côté afin que les choses progressent », estime-t-elle. Elle invite par ailleurs les nouveaux membres à travailler dans la cohésion, gage de réussite de leur mandat.

Le nouveau président n’a pas caché sa joie de prendre les rênes de l’association pour les trois prochaines années. « C’est un honneur pour moi d’avoir été porté à la tête du bureau exécutif de l’association. C’est également un défi. Je m’engage à travailler dur avec toute mon équipe afin que l’AJV puisse, à travers ses activités, se hisser très haut au niveau régional et même national », dira Djakaridja DIALLO. Tout en saluant le travail de ses prédécesseurs, il dit compter sur leur accompagnement pour la réussite de la mission. Cette élection des membres du nouveau bureau a été suivie de la présentation et de l’adoption du plan d’action 2021 de l’AJV. (Voir document en annexe)

Djakaridja DIALLO, président entrant de l’AJV.

Les membres du nouveau bureau exécutif de l’AJV
Président : Djakaridja DIALLO
Vice-président  : Salif BOUDA
Secrétaire Général : Michaël ZOMA
Secrétaire Général adjoint : Ousmane KABORÉ
Trésorière : Aïcha OUÉDRAOGO
Responsable à la communication : Bachirou ZANGO
Responsable à l’organisation : Yacouba DIALLO
Responsable aux relations extérieures : Sita DIALLO/TRAORÉ

Plan d’actions 2021 de l’AJV

Romuald Windenonga OUÉDRAOGO, Observateur Civitac, région du Centre-Ouest

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

Journée de rédevabilité du Conseil municipal de Réo

Vendredi 30 juillet 2021, à Réo, province du Sanguié.

L’Association Retour aux Sources (ARAS) organise la nuit de reconnaissance des établissements citoyens dénommée "Lycée Citoyen de Koudougou"

Samedi 31 juillet 2021, à l’hôtel Ramongwendé de Koudougou.

Rencontre d’échange et de concertation avec les membres du comité de gestion des infrastructures marchandes de la commune de Partiaga (boutiques des marchés, boutiques de rue, marché à bétail) et le bureau du Conseil municipal sur l’optimisation des infrastructures marchandes.

Du 18 au 19 juillet à Diapaga.

 

Civiteam

Aller sur Civiteam http://civiteam.org/ Web Hits