Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Hygiène et assainissement rural : Yilemd-raaga

Hygiène et assainissement rural : Yilemd-raaga

Yilemd-raaga, qui veut dire « marché de l’hygiène » en langue mooré, également appelé sanimarché, a ouvert ses portes dans les communes de Bogandé (6 février) et de Piéla (12 février). Les Yilemd-raaga sont des boutiques de production et de vente d’équipement (latrines, dispositifs de lavage de mains, douches avec puisard d’infiltration, bacs à laver, etc.). Le Yilemd-raaga est une initiative d’amélioration durable de l’assainissement familial dans quelques communes rurales de la province de la Gnagna et est mise en œuvre à travers le projet Ohangu de l’ONG Gret, financé par l’Agence Française de Développement (AFD).

Construire un modèle local de durabilité et de visibilité de l’assainissement afin de promouvoir l’adhésion et l’appropriation de l’assainissement par les populations est l’objectif des communes de Bogandé et de Piéla dans le cadre du projet Ohangu. C’est dorénavant un acquis. Le marché des services d’assainissement est opérationnel et on peut y trouver toutes sortes d’équipement. Avec 40 000 F CFA, chaque foyer peut se doter d’une latrine préfaite. Secteur régalien de la collectivité municipale, l’hygiène et l’assainissement demeure le parent pauvre de la décentralisation. En matière d’assainissement des eaux usées et excréta, les objectifs fixés étaient d’atteindre en 2015 un taux d’accès des ménages de 57% en milieu urbain et 54% en milieu rural. A l’heure du bilan, les résultats obtenus sont respectivement de 34% en milieu urbain et 12% en milieu rural, avec des disparités régionales. Le taux d’accès à l’assainissement dans la région de l’Est dont dépend la province de la Gnagna est de 7.3%. »

Selon les initiateurs, à l’issue de la première phase d’exécution du projet, sur 6 000 demandes enregistrées, 3 800 latrines ont pu être réalisées sur prise en charge des coûts des matériaux importés et de la main d’œuvre des maçons, soit en moyenne 45 000 F CFA par latrine par l’aide extérieure (PTF, Etat, ONG). Or la durabilité des actions en faveur de l’assainissement familial ne sera atteinte que si les bénéficiaires trouvent des mécanismes en leur propre sein pour financer de manière continue leurs besoins en assainissement. C’est pourquoi le Gret, avec des partenaires, ont entrepris la formation de quelques dizaines des maçons constructeurs et ont suscité l’installation de boutiques d’assainissement.

A la faveur de l’inauguration du marché, un don de latrines a été fait à quelques personnes vulnérables du village de Léourou (Bogandé).

Les maires des communes de Bogandé et de Piéla, par ailleurs présidents de la cérémonie d’inauguration du marché dans leurs communes respectives, ont salué l’initiative. Selon Max LANKOANDÉ, maire de Bogandé, ces marchés impliquent les communautés elles-mêmes dans la gestion de l’assainissement.

Tûwênd Nooma Jean Damase ROAMBA, Observateur Civitac, région de l’Est

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

14e édition du Festival Dilembu au Gulmu (FESDIG)

Du 1er au 04 avril 2021.
Thème : "Les arts et la culture au cœur de la résilience dans la région de l’Est : quelle synergie d’action pour relever le défi ?"

Panel d’information et de sensibilisation des leaders communautaires sur l’extrémisme violent, la cohésion sociale et la promotion des droits humains

le 23 mars 2021 à partir de 9 h.

Rencontre d’échange sur les mesures sécuritaires dans la commune de Diapaga

Les 22 et 23 mars 2021.

 

Civiteam

Aller sur Civiteam http://civiteam.org/ Web Hits