Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Santé sexuelle et reproductive des jeunes : des joutes oratoires comme outil (...)

Santé sexuelle et reproductive des jeunes : des joutes oratoires comme outil de sensibilisation pour le SP/CNLS du Centre-Ouest

La finale des joutes oratoires entrant en droite ligne de la promotion de la santé sexuelle et reproductive des jeunes et adolescents des provinces du Boulkiemdé et du Sanguié s’est déroulée le 13 mars 2021 à Koudougou. Initiée par le Comité régional de lutte contre le sida en partenariat avec Trevali Perkoa, la société mère en charge de l’exploitation du zinc dans la province du Sanguié, la compétition qui a opposé plusieurs établissements scolaires vise à sensibiliser leurs pensionnaires sur les bons comportements à adopter pour avoir une vie sexuelle responsable.

La santé sexuelle et reproductive des jeunes et adolescents demeure l’une des préoccupations majeures au Burkina Faso. Des grossesses précoces et non désirées par-ci et par-là, c’est le constat qui peut être fait. Un problème que des politiques aux niveaux national et régional essaient autant que faire se peut de travailler à lui trouver des solutions. Le Comité régional de lutte contre le Sida du Centre-Ouest est de ces acteurs qui ont décidé de prendre le problème à bras-le-corps à travers notamment plusieurs actions de sensibilisation. C’est ainsi que cette compétition de joutes oratoires entre différents établissements scolaires des provinces du Sanguié et du Boulkiemdé s’inscrit dans le cadre de son projet de réduction du nombre de grossesses précoces et non désirées dans les établissements du Centre-Ouest.

C’est dans une salle pleine de la mairie de Koudougou que la finale s’est déroulée.

A l’occasion de cette finale des joutes oratoires, le chef d’antenne du Secrétariat permanent du Comité national de lutte contre le sida du Centre-Ouest (SP/ CNLS), Moussa KABORÉ, a tenu à rendre hommage à tous les acteurs qui ont œuvré à la réalisation des activités du projet. De ceux-là, il y a Trevali Perkoa, dont l’engagement a permis l’aboutissement de ce processus. Selon le coordonnateur du Comité de lutte contre le VIH de la société minière, Trevali Perkoa ne pouvait pas rester en marge de cette noble mission.

« S’il y a des grossesses non désirées et précoces, cela signifie qu’il y a des comportements à risque. Les jeunes étant l’avenir de notre nation, il est impérieux que nous travaillions tous ensemble non seulement pour la promotion de leur succès scolaire, mais également pour leur assurer un état de santé adéquat. En tant qu’entreprise citoyenne soucieuse de la préservation de la santé de ses employés et des populations locales, Trevali Perkoa s’est engagée à accompagner les autorités aussi bien au niveau régional que national à la mise en œuvre des différentes politiques de santé, notamment contre le VIH/SIDA », a confié Bapion IDO.

Bapion IDO, coordonnateur du comité de lutte contre le VIH de Trevali Perkoa.

Pour cette finale, c’est le Lycée provincial de Koudougou et le Lycée municipal de Réo qui ont rivalisé d’arguments pour s’adjuger le trophée de cette première édition. « L’amélioration de l’accès aux contraceptifs est la garantie de l’épanouissement sexuel des jeunes et des adolescents », c’est le thème retenu pour ce débat entre les deux équipes. Alors que l’équipe du Lycée provincial de Koudougou se devait d’avancer des arguments pour rejeter cette affirmation, celle du Lycée municipal de Réo avait pour objectif de prendre le contre-pied de son adversaire en soutenant cette idée.

Arguments contre arguments, les deux équipes ont su briller, chacune, dans la défense de sa position. A la délibération des résultats par les membres du jury, c’est l’équipe du Lycée municipal de Réo qui, selon ceux-ci, avec une moyenne de 72,33/100, a réussi à avancer des arguments convaincants dans le respect des critères (qualité de la langue, maîtrise du thème, respect des règles en termes de débat, etc.) établis avant le début de la compétition. En plus de son trophée de vainqueur, il bénéficie d’une enveloppe de soixante mille (60 000) F CFA. Le Lycée provincial de Koudougou, avec sa note de 64,83/100, se classe en deuxième position et repart avec un trophée et la somme de quarante mille (40 000) F CFA.

Le Lycée municipal de Réo recevant son trophée de vainqueur.

Pour le chef d’antenne du SP/CNLS, c’est un motif de satisfaction qui se dégage au regard des nombreux obstacles qui ont dû être traversés pour arriver à ce résultat. Du côté des heureux gagnants, la joie est à son paroxysme, comme l’a souligné Raoul BATIONO, élève en classe de Tle D au Lycée municipal de Réo, qui remercie au passage les autorités pour l’accompagnement. Même si son équipe n’a pas été sacrée vainqueur, Ezéchiel KIEMDÉ, élève en classe de Tle D au Lycée provincial de Koudougou, dit être fier parce que l’essentiel c’est aussi de participer car, croit-il, « cela nous permet de nous former pour être les futurs leaders du Burkina Faso. » Ce dernier a émis le souhait de voir la compétition se poursuivre et surtout s’élargir à d’autres établissements scolaires.

Romuald Windenonga OUÉDRAOGO, Observateur Civitac, Centre-Ouest

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

14e édition du Festival Dilembu au Gulmu (FESDIG)

Du 1er au 04 avril 2021.
Thème : "Les arts et la culture au cœur de la résilience dans la région de l’Est : quelle synergie d’action pour relever le défi ?"

Panel d’information et de sensibilisation des leaders communautaires sur l’extrémisme violent, la cohésion sociale et la promotion des droits humains

le 23 mars 2021 à partir de 9 h.

Rencontre d’échange sur les mesures sécuritaires dans la commune de Diapaga

Les 22 et 23 mars 2021.

 

Civiteam

Aller sur Civiteam http://civiteam.org/ Web Hits