Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Education : relecture de la Charte de bonne conduite des établissements (...)

Education : relecture de la Charte de bonne conduite des établissements secondaires de Koudougou par l’Association Retour Aux Sources

L’Association Retour Aux Sources (ARAS) a convié, les 12 et 13 mars 2021, plusieurs acteurs du monde éducatif en vue de la relecture de la Charte de bonne conduite des établissements secondaires de la ville de Koudougou. Une charte rédigée en 2019 par l’Association qui se veut un outil de promotion de la bonne gouvernance, de la citoyenneté et du civisme en milieu scolaire et qui a servi à l’organisation d’une compétition entre établissements scolaires. La relecture du document en question vise donc à la renforcer en palliant les insuffisances constatées lors de sa précédente mise en œuvre.

C’est dans son plan d’action 2019 que l’Association Retour Aux Sources avait eu l’idée de la mise en place d’une charte de bonne conduite en vue de promouvoir la bonne gouvernance, la citoyenneté et le civisme en milieu scolaire dans la ville de Koudougou. Une première édition qui avait permis à dix-sept (17) établissements de faire une compétition à l’issue de laquelle cinq (5) ont été primés. Cela avait permis également de relever quelques insuffisances, dont notamment la non-prise en compte d’un certain nombre d’acteurs.

« La mise en œuvre de la précédente charte a été un franc succès parce que les acteurs s’y sont retrouvés, mais comme c’était une première, on s’est rendu compte sur le terrain qu’il y avait beaucoup d’éléments qu’on n’avait pas pris en compte. On a donc jugé bon de la reprendre parce qu’il y avait des acteurs clés qu’on avait omis, tels que les Associations de parents d’élèves, qui ont un rôle majeur dans le système de l’éducation », explique Octave Alphonse ZONGO, président de l’Association. D’où l’organisation de cet atelier afin de poser la réflexion sur la table avec tous les acteurs et, ensemble, trouver ce qu’il y a lieu de faire pour améliorer le contenu de la Charte, qui est un outil de contrôle citoyen, de gestion et de transparence.

Octave Alphonse ZONGO, président de l’Association Retour Aux Sources.

C’est donc plus d’une quarantaine de participants issus d’établissements d’enseignement secondaire et de services de l’éducation qui a pris part à ces travaux de deux jours sur le contenu du document. Des éléments clés de la Charte, on note la gouvernance. La question ici est de savoir comment ce volet est mis en place. L’on a ensuite le cadre normatif qui se rapporte à tout ce qu’il y a comme normes au niveau des instances, du règlement intérieur et le conseil de discipline. Ces cadres sont-ils fonctionnels ? Si c’est le cas, est-ce que cela respecte la manière dont ça doit être fait ? Enfin, il y a les comportements et attitudes des acteurs. A ce niveau, c’est comment les acteurs se comportent en termes de citoyenneté, de civisme et de droits humains.

Les participants à l’atelier de relecture de la Charte.

Une initiative qui rencontre l’assentiment des premiers acteurs
Représentée à cet atelier, la Direction régionale des enseignements postprimaire et secondaire du Centre-Ouest est venue témoigner toute l’importance qu’elle accorde à ce type d’initiative, qui est de nature, selon elle, à contribuer à l’amélioration des services dans les établissements. « Ce que nous pouvons apporter comme contribution, c’est favoriser la mise en œuvre de ce qui sera prévu, c’est-à-dire que le maximum d’établissements puissent bénéficier des retombées de cet atelier. Nous allons aider à faire en sorte que la vie scolaire et les chefs d’établissement puissent prendre en compte toutes les recommandations qui vont être suggérées durant cet atelier », a assuré Sibiri Hervé BIRBA, le représentant de la directrice et par ailleurs chef de service de l’éducation en matière de population et de citoyenneté.

Pour Emmanuel ZONGO, directeur des études du Lycée privé Lykem, cette initiative va permettre à beaucoup d’établissements d’organiser le fonctionnement interne de leurs activités administratives. « C’est une activité très noble qu’il faut saluer à sa juste valeur car elle va réellement apprendre aux gens à prendre au sérieux les documents administratifs, et donc de les ranger convenablement. Cette participation me permet de dire qu’il y a beaucoup de choses à revoir au niveau de l’organisation administrative, par exemple comment archiver les choses pour faciliter la continuité », confie M. ZONGO.

Emmanuel ZONGO, directeur d’études du Lycée privé Lykem

A l’issue de l’atelier, le président de ARAS a laissé entendre que c’est véritablement une satisfaction d’avoir pu réunir ces acteurs pour procéder à la révision et à l’adoption du contenu de ce document de référence en matière de gouvernance, de citoyenneté et de civisme dans le milieu scolaire. Ainsi révisée et adoptée, la Charte sera mise à la disposition des acteurs dans chaque établissement avec l’accompagnement de la Direction régionale des enseignements postprimaire et secondaire. S’y ajoutera également un travail de fond pour susciter leur adhésion totale avant que la deuxième édition de la compétition sur la citoyenneté ne soit organisée pour désigner les établissements qui se seront positivement distingués.

Romuald Windenonga OUÉDRAOGO, Observateur Civitac, Centre-Ouest

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

14e édition du Festival Dilembu au Gulmu (FESDIG)

Du 1er au 04 avril 2021.
Thème : "Les arts et la culture au cœur de la résilience dans la région de l’Est : quelle synergie d’action pour relever le défi ?"

Panel d’information et de sensibilisation des leaders communautaires sur l’extrémisme violent, la cohésion sociale et la promotion des droits humains

le 23 mars 2021 à partir de 9 h.

Rencontre d’échange sur les mesures sécuritaires dans la commune de Diapaga

Les 22 et 23 mars 2021.

 

Civiteam

Aller sur Civiteam http://civiteam.org/ Web Hits