Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Abattages clandestins d’animaux : la sensibilisation des acteurs est l’arme (...)

Abattages clandestins d’animaux : la sensibilisation des acteurs est l’arme pour combattre le fléau

La mairie de Ouahigouya, dans le souci de préserver la santé de ses citoyens, a entamé une série d’ateliers de sensibilisation des acteurs intervenant dans l’abattage des animaux. Débuté le 15 mars 2020, cet atelier s’est tenu dans la salle de réunions de la mairie de Ouahigouya. Il a été présidé par René Bila ZIDA, représenté par son chef de cabinet.

Le phénomène des abattages clandestins d’animaux destinés à la consommation humaine connaît une forte croissance dans la commune de Ouahigouya. Selon les données statistiques de la mairie, il représente entre 40 à 60% de la production de la viande consommée. Dans le souci de prévenir les effets néfastes des abattages clandestins sur la santé publique et l’environnement et assurer la rentabilité de l’abattoir moderne de Ouahigouya (AMO), une sensibilisation des acteurs de la chaîne de production s’imposait.

Pour Basile Boureima OUÉDRAOGO, maire de la commune de Ouahigouya, cette sensibilisation est une arme redoutable que compte utiliser la mairie pour combattre le fléau. C’est pourquoi elle anime, au profit de l’ensemble des acteurs de la chaîne de production, cette série de sessions de sensibilisation et d’information des risques des abattages clandestins d’animaux sur la santé publique et l’environnement et leur impact sur les activités de l’AMO.

La première journée de sensibilisation a connu la présence des bouchers, qui sont invités par les autorités locales à prendre les dispositions pour se démarquer des pratiques d’abattage clandestin, nuisibles à la santé humaine et l’environnement.

Au deuxième jour de sensibilisation, 50 participants issus des acteurs de la chaîne de production ont pris le relais dans la grande salle de réunions de l’hôtel de ville. Cette deuxième séance de formation a été ouverte par le Président de la Commission Environnement et Développement Local de la mairie, Daouda Ben Salam OUÉDRAOGO, qui a représenté le maire Basile Boureima OUÉDRAOGO. Il a rappelé les conséquences néfastes des abattages clandestins d’animaux sur la santé humaine, l’environnement. Il a insisté sur l’abandon total de la pratique des abattages clandestins pour préserver la santé humaine, protéger l’environnement et favoriser les actions du nouvel AMO, qui sera opérationnel d’ici à quelques mois.

L’abattoir moderne de Ouahigouya sera bientôt opérationnel

La construction de l’abattoir moderne de Ouahigouya s’achèvera en principe à la fin de ce mois de mars 2021, à en croire Daouda Ben Salam OUÉDRAOGO. C’est en prélude à l’ouverture très prochaine de ce joyau qui fait la fierté de Ouahigouya et de toute la région du Nord que l’ensemble des acteurs se sont concertés pour baliser le terrain. C’est à travers la série de sensibilisation et d’information des risques sur la santé publique et l’environnement des abattages clandestins d’animaux et leur impact sur les activités dudit abattoir que les acteurs sont revenus sur la nécessité d’achever les travaux de construction très vite, pour répondre aux besoins pressants des populations.

Les responsables des services techniques outillés
La troisième journée de cette activité de sensibilisation a mobilisé des représentants des services techniques déconcentrés de l’agriculture, l’élevage, l’environnement, la santé. Elle a aussi mobilisé des élus locaux, des OSC, de la police d’hygiène de la police municipale. Elle s’est achevée sur des motifs de satisfaction selon le formateur, Emmanuel OUÉDRAOGO, qui est fortement convaincu que les participants aux trois sessions de sensibilisation ont été outillés et avertis de la situation pour prendre à bras-le-corps la gestion de l’AMO. Cet espoir est partagé par le Président de la Commission Environnement et Développement Local de la Mairie, Daouda Ben Salam OUÉDRAOGO, qui a représenté le maire Basile Boureima OUÉDRAOGO à la clôture des activités.

Il se réjouit des résultats des trois séances de sensibilisation avec les différents acteurs qui se sont engagés à éradiquer les abattages clandestins d’animaux dans la commune. Les activités de sensibilisation auprès des acteurs continuent sur le terrain à travers des animations de proximité.

Boris Wend-La Sida OUÉDRAOGO, Observateur Civitac, Ouahigouya

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

14e édition du Festival Dilembu au Gulmu (FESDIG)

Du 1er au 04 avril 2021.
Thème : "Les arts et la culture au cœur de la résilience dans la région de l’Est : quelle synergie d’action pour relever le défi ?"

Panel d’information et de sensibilisation des leaders communautaires sur l’extrémisme violent, la cohésion sociale et la promotion des droits humains

le 23 mars 2021 à partir de 9 h.

Rencontre d’échange sur les mesures sécuritaires dans la commune de Diapaga

Les 22 et 23 mars 2021.

 

Civiteam

Aller sur Civiteam http://civiteam.org/ Web Hits