Vous êtes ici: Accueil > Actualité > Commune de Diapaga : une commémoration en différé de la Journée internationale (...)
Commune de Diapaga : une commémoration en différé de la Journée internationale de la femme

La commune urbaine de Diapaga a commémoré en différé, les 20 au 21 mars 2021, la Journée internationale de la femme pour, entend-elle, « marquer d’une pierre blanche cet événement au thème combien important ». Conférence, réjouissances populaires et sport de masse ont été les grandes articulations de la célébration.

Le « village des célibataires », car c’est ainsi que signifierait « Diapaga » en haoussa, a étalé le tapis rouge en l’honneur de la femme. Dans sa communication inaugurale, Norbert KIÉLEM, directeur provincial de la femme de la Tapoa, a rappelé le sens du 8-Mars en ce moment de réflexion sur la place de la femme dans notre société. Axée sur le thème : « Inclusion financière par le numérique pour un développement économique de la femme : défis et perspectives », la communication a passé en revue les enjeux autour du numérique et a exhorté les femmes à se les approprier. « L’autonomisation de la Tapoa passe par celle de la femme », a-t-il rappelé.

C’est devant une foule conquise que M.KIÉLEM a invité les femmes à prendre et à exiger leur place dans la province.

Il n’a pas manqué d’inviter les différents acteurs à travailler davantage pour que la femme prenne pleinement la place qui est la sienne dans la société et dans toutes les instances décisionnelles. Car il faut le rappeler, le conseil municipal aux affaires est fort de 51 membres, dont 42 hommes, soit 82%, contre neuf femmes, soit (18%). Cette donne est en-deçà des normes sur le quota genre en vigueur au Burkina Faso, qui est de 30%. « Des actions sont mises en œuvre pour impulser plus d’engagement des femmes en politique, mais aussi pour leur meilleur positionnement au niveau des différents organes », avait rassuré le bourgmestre Augustin TANKOANO à notre confrère Lefaso.net en 2018.

« Nous sommes très contents pour la tenue de cette activité. La conférence a eu la participation des autorités communales, militaires, administratives, coutumières, religieuses, et la présence remarquable des femmes », s’est réjoui M. Bakary Samuel SOMA, chef du service social de Diapaga. Il a salué également la grande mobilisation pour la marche d’oxygénation qui battu le pavé de la direction provinciale de l’Action sociale de Diapaga à la Maison de la Femme. « Pour participer pleinement à l’animation de la vie de la commune, il faut être en bonne santé. L’aérobic est une activité à pérenniser », confie Mme COULDIATI, coordonnatrice provinciale des femmes de la Tapoa.

Grande séance d’aérobic dans l’enceinte de la Maison de la femme de Diapaga.

Pour rappel, Diapaga est une localité située dans la province de la Tapoa, à l’est du Burkina. Elle est le chef-lieu de la province de la Tapoa, qui compte huit communes. Elle est à 216 km de Fada N’Gourma, chef-lieu de la région de l’Est, et à 445 km de Ouagadougou, la capitale. La commune fait frontière avec le Niger et le Bénin. Elle se trouve ainsi limitée à l’est par les Républiques du Niger et du Bénin, à l’ouest par la commune rurale de Partiaga, au nord par les communes rurales de Kantchari et Botou, et au sud par la commune rurale de Tansarga.

Tûwênd Nooma Jean Damase ROAMBA, Observateur Civitac, région de l’Est

Partager sur :

     

 

ACTUALITE
Valorisation du patrimoine culturel du Burkina : ACT ÉCOLE fait découvrir les trésors touristiques du Kourittenga
Dans le cadre de son programme triennal, l’association Action pour la culture et le tourisme à l’école « ACT-ECOLE » a organisé, le mardi 18 juin 2024, deux activités majeures : une formation des guides (...) Lire la suite
Rentabilité du secteur touristique au Burkina : Le ministère en charge du Tourisme prône la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme
Le ministère de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme a tenu, le mardi 11 juin 2024, une session de sensibilisation sur la lutte contre le blanchiment des capitaux et le (...) Lire la suite
Musée national du Burkina Faso : exposition des « Masques : au-delà du visible »
Le Musée national du Burkina Faso (MNBF) a procédé, dans l’après-midi de ce vendredi 14 juin 2024 à Ouagadougou, au vernissage de son exposition permanente : « Masques : au-delà du visible ». La (...) Lire la suite
Toute l'actualité