Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Koudougou : le bilan de « l’ère » Maurice Mocktar ZONGO jugé satisfaisant

Koudougou : le bilan de « l’ère » Maurice Mocktar ZONGO jugé satisfaisant

Le maire de la commune de Koudougou, Maurice Mocktar ZONGO, a été l’invité de la radio Horizon Fm, à l’émission « Antenne spéciale du Conseil municipal », le samedi 17 avril 2021. Avec lui, il a été question de la gouvernance locale, du passif foncier, de la voirie urbaine et des actions en faveur des jeunes et femmes pendant son mandat.

Comme l’exige l’article 11 du Code général des collectivités territoriales du Burkina, les habitants de la collectivité ont droit à l’information sur la gestion des affaires locales. A Koudougou, Maurice Mocktar ZONGO, le maire de la commune, a sacrifié à ce devoir le samedi 17 avril 2021 de 10h à 11h sur la radio Horizon Fm, à l’émission « Antenne spéciale du Conseil municipal », synchronisée par les radios Palabre, Tilgré Fm, Evangile et Développement et Notre Dame de la Réconciliation. A cette émission, le bourgmestre de Koudougou était l’invité de Junior KABORÉ, avec qui il a partagé pendant une heure d’horloge les résultats attendus au cours de son mandat tant sur la gouvernance locale, le passif foncier, la voirie urbaine que dans les actions en faveur des jeunes et des femmes.

L’exemple de la gestion du passif foncier des secteurs 5 et 8 comme cas d’école
En termes de bilan dans le domaine de l’apurement du passif foncier, le président du Conseil municipal de Koudougou a de prime abord affirmé que son équipe a hérité d’un lourd passif foncier, avant d’ajouter que c’est une bombe sociale qu’il fallait désamorcer. « Une panoplie de passifs est à résoudre, comme les cas où les lotissements ont été effectués et les attributaires sont dans leurs parcelles mais sans procès-verbal. Il y a également les secteurs où les bornes ont été déterrées, et les parcelles vendues sous prétexte qu’elles sont non loties », poursuit le maire ZONGO. Pour rectifier le tir, ajoute-t-il, le Conseil a alors décidé d’aller des secteurs où le problème est moins complexe vers ceux où il est plus complexe, d’où le choix porté d’abord sur les secteurs 5 et 8.

Ce processus a abouti à la mise en place d’une commission qui a permis la reconstitution des procès-verbaux d’attribution du secteur 5 au profit de près de 3 000 attributaires sur les 6 000 environ. Au secteur 8, la municipalité a réussi à publier les procès-verbaux d’attribution en instance de signature depuis 1998, en vue de leur régularisation. Autant d’exploits dont se réjouit Maurice Mocktar ZONGO, qui promet que l’année supplémentaire accordée aux collectivités territoriales, le ‘’lenga’’, sera utilisée pour traiter les problèmes du passif foncier des autres secteurs de la commune de Koudougou, en prenant pour cas d’école les secteurs 5 et 8.

Lla commune se dote d’une niveleuse
Sur le plan de la voirie urbaine, l’invité du jour a laissé entendre qu’en dehors des 9 km de voirie (Av. Dreux) devant être reprofilés, toutes les autres routes aussi bien principales que secondaires étaient en état de dégradation avancé. « Outre les travaux sur l’avenue Dreux, c’est aussi dans notre mandat que les travaux de la route nationale 14 (42 km) et celles de la rocade (7 km) ont démarré », affiche le président du Conseil municipal de Koudougou, tout en se réjouissant qu’à la fin de tous ces travaux c’est Koudougou qui fera peau neuve.

Le jeudi 8 avril dernier, la commune de Koudougou a réceptionné sa niveleuse. Après cela, elle a passé la commande d’une pelleteuse et d’un camion-benne devant être livrés avant la fin de l’année, confie le maire ZONGO, pour qui il s’agira de créer une brigade afin que la mairie soit autonome à prendre en charge ses propres travaux. « La commune veut s’outiller, prendre elle-même en charge l’ouverture de ses routes secondaires dans les différents secteurs et villages », étaye le bourgmestre.

Une gouvernance participative et inclusive qui n’occulte pas les jeunes et les femmes

Dans le domaine de la gouvernance locale, le maire de Koudougou, avant de mettre en avant l’esprit de la cohésion sociale qui a régné au sein des membres du Conseil municipal, s’est félicité de la gouvernance participative et inclusive qui a prévalu pendant son mandat. A l’en croire, cela s’est matérialisé par l’organisation des journées de redevabilité communales et villageoises, la tenue des fora des jeunes et des femmes et la suppression des groupes municipaux pour éviter le clivage politique, entre autres. Au nombre des actions mises en œuvre en faveur des jeunes et des femmes, le bourgmestre de Koudougou a affiché l’octroi de crédit pour le financement de leurs initiatives, ainsi que les opportunités de stage dont ils ont bénéficié au sein de la mairie, afin de leur permettre une ouverture à la vie professionnelle.

Autant de sujets abordés par le premier responsable de la commune de Koudougou qui, au terme de l’émission, a jugé le bilan de son mandat satisfaisant. Le temps accordé à l’émission étant très bref, il n’a pas été possible d’ouvrir l’antenne pour une interaction avec les auditeurs. Mais Maurice Mocktar ZONGO a promis que la même émission sera rééditée dans les jours à venir et plus ouverte à l’ensemble des auditeurs. A la question de savoir si le maire ZONGO se représentera aux prochaines élections municipales, celui-ci a botté en touche, se disant être plutôt focalisé sur le défi d’achever son ‘’lenga’’.

Aziz KABORÉ, Observateur Civitac, Centre-Ouest

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

La 6e édition de la semaine nationale de sécurité routière de l’ONASER s’annonce riche en couleurs

Elle se teindra du 09 au 13 août 2022, avec des séances de formation, d’information, de sensibilisation et de conscientisation, au programme.

La Randonnée pédestre Grand-Ouaga

Cette marche aura lieu le samedi 23 Juillet 2022, avec pour circuit Ouagadougou-Loubila. Le départ est prévu au siège de SOTRACO Somgandé, à partir de 05 h 00

Table ronde des partenaires sur l’approche Haute intensité de main-d’œuvre (HIMO)

25 mai 2022 à 8 h à Ouagadougou.

 

Civiteam

Aller sur Civiteam http://civiteam.org/ Web Hits