Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Santé sexuelle et reproductive des adolescent-e-s et jeunes : les Pays-Bas (...)

Santé sexuelle et reproductive des adolescent-e-s et jeunes : les Pays-Bas soutiennent le Burkina

Le ministère de la Santé, en collaboration avec l’UNFPA, a organisé la cérémonie de lancement du projet dénommé « Santé sexuelle et reproductive des adolescent-e-s et jeunes du Burkina Faso ». Cette cérémonie s’est tenue le vendredi 21 mai 2021 dans la salle des fêtes de la mairie de Ouahigouya. Elle a connu la présence d’éminentes personnalités et a été présidée par le ministre de la Santé, Pr Charlemagne Marie Ragnag-Newendé OUÉDRAOGO.

Favoriser un meilleur accompagnement et une bonne implication de tous les acteurs nationaux dans la mise en œuvre du projet afin de contribuer à l’amélioration de l’accès des adolescent-e-s et jeunes des régions de la Boucle du Mouhoun, de l’Est, du Centre-Nord et du Nord à l’information et aux prestations des services de qualité à travers une autonomisation de l’offre des services et la promotion d’un environnement favorable, tel est l’objectif de ce projet.

Pour le ministre, l’avenir du pays repose sur les jeunes ; de ce fait ils doivent arriver à l’âge adulte en parfaite santé en maîtrisant leur sexualité, pour que, si une sexualité est mal maîtrisée, elle ne conduise pas à des grossesses non désirées, des avortements clandestins, des infanticides avec abandons scolaires. Pour lui, ce projet vient à point nommé. C’est pourquoi il apprécie le soutien apporté par les partenaires au projet, qui a un coût d’environ six milliards de francs CFA. A l’en croire, ce projet va permettre à terme de pouvoir capter le dividende démographique à travers toutes les activités qui vont être menées.

Le projet cible 4 régions à défaut sécuritaire et cela se justifie par l’engagement de Son Excellence le Président du Faso à accompagner l’ensemble des Burkinabè et en particulier les couches vulnérables. Tout en demandant à son partenaire les Pays-Bas de lutter aussi contre l’alcool, le tabac, la drogue, le ministre affirme que « c’est main dans la main qu’on va, tous secteurs confondus, contribuer à la mise en œuvre du projet afin que la jeunesse puisse bénéficier des résultats attendus »

Pour le Dr Alimata J. DIARRA-NAMA, représentante résidente de l’UNFPA, ce projet est un projet holistique qui a une composante prévention mais aussi curative qui va prendre en compte tous les niveaux du système de santé et va toucher les adolescent-e-s et les jeunes. Cela concerne l’information de tous les acteurs qui gravitent autour du projet et tous ceux qui peuvent tant bien que mal apporter leurs contributions pour que ce projet soit un vrai succès, et les services dont ils peuvent avoir besoin. Elle a traduit les remerciements de l’UNFPA aux Pays-Bas qui ont compris cette priorité vivement exprimée par le Burkina Faso. Elle a par ailleurs affirmé que les atouts sont là pour que le projet soit un succès.

M. Marteen RUSCH, ambassadeur des Pays-Bas au Burkina Faso, dit que son pays a la volonté d’améliorer les perspectives pour la jeunesse burkinabè et d’améliorer l’accès aux informations sur la sexualité et les droits sexuels des services disponibles. Pour lui, le projet permettra de prendre le temps de mieux se préparer pour un futur meilleur car de plus en plus on constate que plusieurs filles de moins de 15 ans ou 18 ans tombent enceintes. En ce qui concerne le plaidoyer du ministre, il en trouve un véritable lien avec la sexualité et pense par ailleurs possible que les Pays-Bas veuillent bien inclure quelques aspects du plaidoyer à ce volet.

Boris Wend-La Sida OUÉDRAOGO, Observateur Civitac, Ouahigouya

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

Cadre de concertation communale de Sapouy

Vendredi 15 octobre 2021 à partir de 8h, dans la salle de conférences de la mairie.

Troisième session ordinaire de l’année 2021 du conseil municipal de Sapouy

Jeudi 14 octobre 2021 à partir de 9h, dans la salle de conférences de la mairie.

Restitution communale des plans d’actions communautaires dans le cadre de l’ATPC dans le village de Kation, commune de Sapouy

Jeudi 7 Octobre 2021 à partir de 8h dans la salle de conférence de la mairie

 

Civiteam

Aller sur Civiteam http://civiteam.org/ Web Hits