Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Sahel : un plan d’action pour porter la voix des communautés de la (...)

Sahel : un plan d’action pour porter la voix des communautés de la région

L’Association Sauvons le Sahel (SOS le Sahel) a organisé, le 6 juin 2021, à Dori, un atelier d’adoption de son plan d’action entrant dans le cadre de la mise en œuvre de l’initiative « Porter la voix des communautés frontalières » de la région du Sahel. La rencontre a regroupé des membres de la plateforme, des élus locaux et les comités de protection communautaires (CPC) des zones d’intervention du projet, à savoir Gorom-Gorom et Falagountou.

Doter la plateforme du Sahel d’une feuille de route opérationnelle pour la réalisation de ses objectifs et l’accomplissement de sa mission, identifier les questions clés de l’heure autour desquelles la plateforme souhaite construire ses positions et points de vue communs, discuter de la stratégie de communication externe de la plateforme, notamment pour ce qui concerne l’information des décideurs régionaux et le recueil de leur engagement à donner des réponses aux préoccupations des communautés, tels sont les objectifs fixés par l’Association Sauvons le Sahel (SOS le Sahel), à travers l’organisation de cet atelier.

Venus de Gorom-Gorom et de Falagountou, les participants à cette rencontre ont pu davantage découvrir l’initiative « Porter la voix des communautés frontalières » qui, il faut le rappeler, est portée par le Conseil danois pour les réfugiés (DRC), avec l’appui financier de l’Union européenne dans le cadre d’un projet dénommé Renforcer la résilience des communautés frontalières face aux conflits et à la violence armée dans le Liptako-Gourma. SOS le Sahel, au regard de son jeune âge dans le monde associatif, a été également présentée par son président Souleymane DIABATÉ, avant que le plan d’action qu’elle propose dans le cadre de la mise en œuvre de la plateforme ne leur soit dévoilé par son président.

L’association, après réflexion, a jugé bon de développer les actions suivantes : des rencontres de présentation du programme aux décideurs locaux (services déconcentrés, collectivités territoriales, autorités coutumières et religieuses, forces de défense et de sécurité), la mise en œuvre du plaidoyer de la société civile à l’endroit des élus locaux et de la hiérarchie militaire, la création d’un cadre de dialogue entre élus locaux et comités de protection communautaires (CPC). Un plan que les acteurs présents à la rencontre ont unanimement apprécié après avoir mené des échanges afin de mieux comprendre les mécanismes de sa mise en œuvre.

Présent à l’atelier, Alou BOKOUM, chargé de projet à DRC Dori, a expliqué que cette approche qui consiste à impliquer les Organisations de société civile au niveau local vise à assurer une continuité des actions sur le terrain même si le projet venait à prendre fin. A travers ces actions, SOS le Sahel va ainsi apporter sa part de contribution dans la recherche de solutions aux problèmes d’insécurité que vivent les communautés des zones d’intervention du projet au Sahel.

Romuald Windenonga OUÉDRAOGO, Correspondant, Sahel

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

Journée de rédevabilité du Conseil municipal de Réo

Vendredi 30 juillet 2021, à Réo, province du Sanguié.

L’Association Retour aux Sources (ARAS) organise la nuit de reconnaissance des établissements citoyens dénommée "Lycée Citoyen de Koudougou"

Samedi 31 juillet 2021, à l’hôtel Ramongwendé de Koudougou.

Rencontre d’échange et de concertation avec les membres du comité de gestion des infrastructures marchandes de la commune de Partiaga (boutiques des marchés, boutiques de rue, marché à bétail) et le bureau du Conseil municipal sur l’optimisation des infrastructures marchandes.

Du 18 au 19 juillet à Diapaga.

 

Civiteam

Aller sur Civiteam http://civiteam.org/ Web Hits