Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Cohésion sociale : le Burkina Faso valide sa stratégie nationale

Cohésion sociale : le Burkina Faso valide sa stratégie nationale

C’était au cours d’un atelier réunissant toutes les composantes de la société et les partenaires techniques et financiers que la Stratégie nationale de la cohésion sociale 2021-2025 a été validée. Cette rencontre, qui a eu lieu le 2 juillet 2021 à Ouagadougou, a été présidée par le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Pegdwendé Clément SAWADOGO.

Le Burkina Faso, jadis un havre de paix, a vu sa paix sociale se dégrader au fil des années, et particulièrement depuis 2015 avec les nombreuses attaques terroristes. Ces attaques engendrent au quotidien de nombreuses pertes en vies humaines et occasionnent des milliers de déplacés internes. Face à cette situation, le gouvernement burkinabè a inscrit la cohésion sociale parmi les charpentes de sa future politique nationale de développement en cours d’élaboration. Ainsi, le ministère en charge de la Cohésion sociale a entrepris, depuis septembre 2020, un processus d’élaboration de la Stratégie nationale de la cohésion sociale (SNCS). Selon le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, « la validation de cette stratégie devrait servir de boussole pour construire les bases solides sur lesquelles reposera le vivre-ensemble des générations actuelles et futures de notre pays ».

Le document présenté est composé entre autres de 5 axes stratégiques, des objectifs à atteindre et les dispositions de mise en œuvre et de suivi-évaluation, les moyens à mobiliser et l’ensemble des activités de mise en œuvre. En effet, cette stratégie devra mobiliser environ 35 000 000 000 de francs CFA. « En gros, tous les moyens nécessaires pour combattre les forces du mal qui entravent notre vivre-ensemble », a déclaré le ministre Pegdwendé Clément SAWADOGO.

Les participants à l’atelier de validation de la stratégie nationale de cohésion sociale.

Le représentant du Programme des Nations unies pour le Développement (PNUD), Mathieu CIOWELA, a, tout en indiquant la pertinence de cet atelier, salué l’initiative. « Je me réjouis que le Burkina Faso se dote de cet instrument important qui est la stratégie nationale de la cohésion sociale. Je ne doute point de la pertinence des idées qui en découleront. Je suis sûr que des idées seront proposées pour le bonheur et la cohésion sociale au Burkina Faso », a-t-il soutenu.

Après la validation, le document sera soumis à l’examen de la commission nationale chargée de la cohérence des politiques publiques.

Céline SÉOGO, Observatrice Civitac, Ouagadougou

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

Journée de rédevabilité du Conseil municipal de Réo

Vendredi 30 juillet 2021, à Réo, province du Sanguié.

L’Association Retour aux Sources (ARAS) organise la nuit de reconnaissance des établissements citoyens dénommée "Lycée Citoyen de Koudougou"

Samedi 31 juillet 2021, à l’hôtel Ramongwendé de Koudougou.

Rencontre d’échange et de concertation avec les membres du comité de gestion des infrastructures marchandes de la commune de Partiaga (boutiques des marchés, boutiques de rue, marché à bétail) et le bureau du Conseil municipal sur l’optimisation des infrastructures marchandes.

Du 18 au 19 juillet à Diapaga.

 

Civiteam

Aller sur Civiteam http://civiteam.org/ Web Hits