Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Bogandé : le Mouvement RN18 tient sa première Assemblée générale

Bogandé : le Mouvement RN18 tient sa première Assemblée générale

Depuis 2016, le Mouvement RN18 est en négociation avec le gouvernement autour de sa plateforme revendicative transmise en janvier 2016 au haut-commissaire de la Gnagna. N’ayant pas jusque-là trouvé satisfaction, il a tenu une Assemblée générale ce samedi 17 juillet 2021 à la mairie de Bogandé, pour faire le point de la plateforme revendicative. « Des actions fortes seront menées dans les jours à venir », a affirmé le Mouvement.

Les populations de Bogandé ont répondu à l’appel du Mouvement RN18, qui s’est réuni le samedi 17 juillet 2021 à la mairie de Bogandé. Ils se sont concertés en vue de faire le bilan de leur plateforme revendicative minimale. Rappelons que ladite plateforme avait été transmise au haut-commissaire de la Gnagna au cours du mois de janvier 2016. Voici, entre autres, quelques points de la plateforme revendicative minimale :
• Le désenclavement de la province par le bitumage de la RN18 de Fada à Taparko.
• L’amélioration de l’accès et de la qualité des services sociaux de base tels que l’éducation, la santé et l’accès à l’eau potable.
• L’entretien courant et périodique de certaines voies.
• La bonne qualité des travaux et le respect des délais.
• Le démarrage effectif des travaux d’assainissement dans toute la ville.

La population était au rendez-vous.

Après avoir fait une analyse minutieuse, le Mouvement s’indigne de l’état d’avancement des choses.
• Sur le plan sécuritaire, il affirme que dans certaines familles on enregistre des centaines de personnes en situation de déplacées internes. Il note également l’enlèvement de plusieurs personnes par des HANI (Hommes armés non identifiés).
• Concernant le plan routier, le bilan demeure mitigé car les constructions de ponts ont pu en partie être réalisées. Les travaux d’entretien courant et périodique ont été soit bâclés soit simplement non exécutés.
• Pour le cas de la gouvernance locale, il déclare que des agents de certains services et administrations ont pour valeurs la corruption, les détournements, le pillage, le laxisme et l’arrogance. Il fait état de l’insuffisance de personnel dans certains services, comme le centre de santé et le service de l’état civil.
• Dans le domaine foncier le mouvement note le fait que certains paysans ont été expropriés de leurs terres par les plus nantis.

Quelques membres du Mouvement avec à leur tête le porte-parole Lamossa KOMONDI, micro en main.

Selon les membres du Mouvement RN18, le constat a été une insatisfaction totale. Des populations révoltées et déterminées à poursuivre le combat. L’AG a alors prévu des actions fortes dans les jours à venir pour la satisfaction de la plateforme revendicative qui a été revue.

Landry NIKIÈMA, Observateur Civitac, Bogandé

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

Table ronde des partenaires sur l’approche Haute intensité de main-d’œuvre (HIMO)

25 mai 2022 à 8 h à Ouagadougou.

Opération « mana-mana : mon acte patriotique pour ma ville »

Le samedi 30 avril 2022 à Ouagadougou, au quartier Patte d’Oie, sur l’avenue de l’Insurrection populaire.

Reddition des comptes de la gestion des affaires locales à la Mairie de Poa

Le 5 février 2022, à partir de 09h00, dans l’enceinte de la mairie.

 

Civiteam

Aller sur Civiteam http://civiteam.org/ Web Hits