Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Education : l’Association Dotinogo veut redynamiser les APE, les AME et les (...)

Education : l’Association Dotinogo veut redynamiser les APE, les AME et les COGES dans la commune de Dori

L’Association Féminine Dotinogo du Sahel a organisé, le 16 juillet 2021, à Dori, un atelier de présentation des résultats de l’étude diagnostique sur la situation des Associations des Mères Educatrices (AME), des Associations des Parents d’Elèves (APE) et des Comités de Gestion (COGES) de dix (10) écoles de la Circonscription d’Education de Base (CEB) de Dori II. Cet atelier a été suivi, les 17 et 18 juillet, d’une session de formation en vue de renforcer les capacités de ces différents acteurs de l’éducation au niveau de la commune de Dori.

Cette série d’activités organisée par l’Association Féminine Dotinogo du Sahel a été possible grâce à l’accompagnement du Laboratoire Citoyennetés dans le cadre de la phase 2 du programme d’appui à la Décentralisation et à la Participation citoyenne (DEPAC-2), financé par la Coopération suisse. La première activité a porté sur la présentation des résultats de l’étude diagnostique sur la situation des AME, des APE et des COGES de dix (10) écoles de la CEB de Dori II, tandis que la deuxième a consisté en un renforcement de capacités des membres de ces différentes structures.

Beaucoup de dysfonctionnements des APE, des AME et des COGES ont été relevés par l’étude.

Le diagnostic fait par l’association révèle des dysfonctionnements au sein des AME, des APE et des COGES. Des dysfonctionnements qui trouvent essentiellement leur origine dans l’analphabétisme des membres. Toute chose qui limite leur compréhension sur leurs attributions et pouvant donc entraîner l’ignorance des textes régissant ces différentes organisations. L’étude fait ressortir également que beaucoup d’usagers ne connaissent pas l’existence des APE, des AME et des COGES, ce qui empêche tout naturellement leur adhésion aux actions de ces structures.

C’est au regard de ces insuffisances que l’association a jugé bon d’initier cette formation à l’endroit non seulement des directeurs d’écoles, mais aussi des membres des APE, des AME et des COGES. L’objectif étant de renforcer les capacités des uns et des autres sur leurs rôles et responsabilités en tant qu’acteurs majeurs dans la vie des écoles. Afin de redynamiser ces différentes structures, plusieurs propositions ont été faites par les acteurs qui les composent.

Il s’agit, entre autres, de : sensibiliser la population cible sur le bien-fondé de l’école ; suivre régulièrement la fréquentation des élèves et leur rendement ; instaurer une bonne cohésion entre le village et l’école ; organiser des rencontres pour discuter des problèmes de l’école ; associer les femmes dans la recherche de solutions aux problèmes de l’école ; faire des plaidoyers auprès des leaders religieux et coutumiers pour l’abandon des mariages précoces ; inciter les parents à cotiser pour le bon fonctionnement de l’école. Ces propositions, qui sont en même temps des engagements de la part des participants à cette formation, seront suivies par l’association afin de s’assurer de leur respect.

Photo de famille à la fin de la formation.

Romuald Windenonga OUÉDRAOGO, Correspondant Civitac, Sahel

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

Dans le cadre de la mise en œuvre des activités du plan d’action opérationnel financé par le Laboratoire Citoyennetés au profit de la commune de Manni, des séances de formation sont prévues au profit des élus locaux sur le processus d’élaboration du budget participatif

Les 20, 21 et 22 septembre 2021 à 9h à Manni

Commune de Manni : Séances de formation des élus locaux et agents de l’administration communale de la mairie sur le processus d’élaboration du Burkina participatif

Les 20, 21 et 22 septembre 2021 à 09h à Manni.

Prévention et gestion des conflits : le Programme DEPAC-2 forme des observateurs de l’APDG sur l’outil « KoboCollect »

Du 17 au 22 août 2021 à Fada N’Gourma

 

Civiteam

Aller sur Civiteam http://civiteam.org/ Web Hits