Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Commune de Réo : Le bilan des 5 années de gestion du maire Louis BAZIMO (...)

Commune de Réo : Le bilan des 5 années de gestion du maire Louis BAZIMO présenté à la population

Le conseil municipal de Réo (province du Sanguié), en marge d’une journée de redevabilité tenue le vendredi 30 juillet 2021, a fait le bilan de ses cinq (5) années de gestion. Il ressort dudit bilan que les investissements dans la commune pendant ce mandat s’élèvent à plus de deux milliards (2 000 000 000) Francs CFA.

Installé en juin 2016, c’est le vendredi 30 juillet 2021, que le conseil municipal de Réo a choisi pour rendre compte de ses cinq (05) années de gestion. Il ressort du bilan présenté par le maire, Dr Louis BAZIMO, que plusieurs chantiers ont été réalisés pour le grand bonheur des populations, avec un accent particulier mis sur la santé et l’éducation. Dans le secteur de la santé, le maire a énuméré la construction de dispensaires et de maternités, la réhabilitation de centres de santés, l’acquisition de médicament et de consommables médicaux. Pour ce qui est du domaine de l’éducation, des salles de classe ont été construites et réhabilitées, des vivres pour la cantine scolaire achetés et des fournitures et mobiliers scolaires acquis.
A côté de cela, on note des réalisations dans les domaines de l’eau et de l’assainissement, la construction d’infrastructures marchandes, l’acquisition de moyens roulants au profit de la commune ainsi que la création d’un service de la police municipale. Ces investissements s’élèvent à plus de deux milliards (2 000 000 000) Francs CFA, avec pour sources de financement les ressources transférées de l’Etat, le budget communal et le fond minier pour le développement local

Dr Louis Bazimo, maire de la commune de Réo

Cette journée de redevabilité a permis d’améliorer le dialogue entre les acteurs

L’ensemble de ces réalisations ont été présentées au cours de la journée de redevabilité, en présence de la population venues des 9 secteurs et 12 villages de Réo. Tout en appréciant le bilan des réalisations, les intervenants ont salué ce cadre d’échanges qui est une première. Ils ont également saisi l’occasion pour interpeller le conseil municipal sur les questions foncières, l’inaccessibilité à l’eau potable dans certaines localités et la qualité non recommandable de certaines infrastructures. A cela s’ajoute l’absence de rampes d’accès à la mairie ainsi que dans plusieurs autres services, au profit des personnes handicapées. Autant de préoccupations prises en compte par le conseil municipal, qui a promis de rectifier le tir. Pour Dr Louis BAZIMO, cette journée de redevabilité a permis d’améliorer le dialogue entre les acteurs, et de favoriser la participation, l’implication et la responsabilisation du citoyen dans la gestion des affaires locales.

Une faible mobilisation des ressources propres de la commune constatée

Ces deux dernières années, la commune de Réo a reçu près de 950 000 000 F CFA du fond minier pour le développement local. Un appui qui est venu accroitre l’ardoise du budget de la commune, selon le maire. « Notre budget annuel est passé de près de 150 000 000 F CFA à plus de 600 000 000 F CFA, ces trois dernières années, grâce à l’apport du fond minier de développement local », se réjouit Dr BAZIMO. Il regrette par ailleurs la faible mobilisation des ressources propres de la commune, qui s’explique à son sens, par l’incivisme fiscal. « Le paiement des taxes permettra à la commune d’avoir des fonds propres pour amorcer son développement », a lancé le bourgmestre aux citoyens.

Les intervenants ont salué ce cadre d’échanges qui est une première pour le conseil municipal

L’année supplémentaire accordée aux collectivités territoriales sera mise à profit

Pour ce qui est de l’année supplémentaire accordée aux collectivités territoriales, le conseil municipal dit vouloir la mettre à profit pour achever l’exécution des chantiers non réalisés en 2020 et reconduits en 2021. Il s’agit notamment des travaux d’aménagement de la voirie urbaine de Réo, le réaménagement de la salle de ciné et de la place de la nation ainsi que la construction des clôtures de la Brigade Territoriale et de la Compagnie de Gendarmerie de Réo. Cela pour une enveloppe de plus de six cent millions (600 000 000) F CFA.

Profitant de cette journée, le conseil municipal a offert un moyen roulant (motocyclette) au service technique eau et assainissement de la mairie, et du matériel de nettoyage aux femmes de la brigade verte de Réo. Cet espace de dialogue et d’interpellation communautaire (EDIC) s’est tenu grâce au Laboratoire Citoyennetés, dans le cadre du projet d’appui à la gouvernance économique dans sept (7) collectivités territoriales (AGECol) du Burkina Faso, financé par l’Union Européenne.

Abdoul Aziz KABORE, Observateur CIVITAC, Centre-Ouest

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

Dans le cadre de la mise en œuvre des activités du plan d’action opérationnel financé par le Laboratoire Citoyennetés au profit de la commune de Manni, des séances de formation sont prévues au profit des élus locaux sur le processus d’élaboration du budget participatif

Les 20, 21 et 22 septembre 2021 à 9h à Manni

Commune de Manni : Séances de formation des élus locaux et agents de l’administration communale de la mairie sur le processus d’élaboration du Burkina participatif

Les 20, 21 et 22 septembre 2021 à 09h à Manni.

Prévention et gestion des conflits : le Programme DEPAC-2 forme des observateurs de l’APDG sur l’outil « KoboCollect »

Du 17 au 22 août 2021 à Fada N’Gourma

 

Civiteam

Aller sur Civiteam http://civiteam.org/ Web Hits