Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Loroum (Nord) : le pont de Koumna, issu d’une initiative des habitants dudit (...)

Loroum (Nord) : le pont de Koumna, issu d’une initiative des habitants dudit village, désormais praticable

Le calvaire des habitants du village de Koumna et ses environnants est en passe d’être un mauvais souvenir. Situé à 35km environ, au Sud de Titao, province du Loroum, dans la région du Nord, ce village aura bientôt son pont de franchissement achevé.

Les habitants du village de Koumna avaient entrepris depuis des mois, la construction d’un pont de franchissement. La construction de ce pont a résulté d’une initiative personnelle de la population.

Elle va donc susciter une solidarité sans précédent, grâce aux relais des information à travers les canaux de communication comme les réseaux sociaux, les radios. En effet, de façon bénévole, des populations des villages environnants, des associations et des personnalités de la province et de la région, ont décidé de soutenir le projet. Des moyens humains et financiers ont été alors mobilisés. Au bout d’un peu plus de 05 mois, le pont est presque achevé et est désormais praticable.

Ce pont de franchissement va désenclaver la localité en facilitant le trafic routier vers Rambo. Rambo est le village le plus proche de la localité, qui a des infrastructures administratives et commerciales, les plus élémentaires. Ce pont permettra aussi de rallier plus aisément Ouahigouya. Ce pont est vraiment un vraiment un joyau qui soulage les habitants de Koumna. En effet il était quasiment difficile aux populations d’accéder les centres de santé, surtout pendant les saisons pluvieuses, coupé par un affluent de l’un des plus grands fleuves du Burkina Faso, le Nakambé.

Le pont de Koumna, présentement.

Tao Salif, un habitant de la localité, et par ailleurs l’un des initiateurs du projet n’a pas manqué de souligner au cours de notre entretien que : « si nous avions attendu l’État, il se pourrait que ça soit pour l’éternité. Il ne peut pas tout faire. C’est pour ça, nous avons commencé et les associations, les fils de la province et de la région, nous ont apporté leurs soutiens inestimables ».Au moment où nous quittions les lieux, les habitants de Rounga, un village voisin, étaient venus apporter leur soutien financier.

Ils inventent par ailleurs les autres populations du Burkina Faso à développer des initiatives pareilles pour le développement des communes et des villages.

Abdoulaye OUEDRAOGO, observateur Civitac, Titao

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

Table ronde des partenaires sur l’approche Haute intensité de main-d’œuvre (HIMO)

25 mai 2022 à 8 h à Ouagadougou.

Opération « mana-mana : mon acte patriotique pour ma ville »

Le samedi 30 avril 2022 à Ouagadougou, au quartier Patte d’Oie, sur l’avenue de l’Insurrection populaire.

Reddition des comptes de la gestion des affaires locales à la Mairie de Poa

Le 5 février 2022, à partir de 09h00, dans l’enceinte de la mairie.

 

Civiteam

Aller sur Civiteam http://civiteam.org/ Web Hits