Vous êtes ica: Accueil > Actualité > SAHEL GOROM-GOROM, Projet RECOLG : Formation des groupements AVEC sur (...)

SAHEL GOROM-GOROM, Projet RECOLG : Formation des groupements AVEC sur l’entreprenariat, l’appui au développement et la mise en œuvre des plans d’affaire autour des AGR

Les mardi 03 et mercredi 04 août 2021, s’est tenue dans la salle de réunion de la marie de GOROM une formation des groupements AVEC (Association Villageoise d’Epargne et de Crédit). Les groupes d’épargne sont de petits groupes à base communautaire qui offrent à leurs membres un espace sûr pour épargner, obtenir de petits crédits, et réaliser des investissements sur l’entreprenariat et l’appui au développement et la mise en œuvre des plans d’affaire autour des AGR. Cette formation s’inscrit dans le projet RECOLG (Résilience et cohésion sociale des communautés transfrontalières du Liptako-Gourma).

Ils étaient au total 44 participants dont 32 de Gorom et 12 de Markoye, à prendre part à cette formation. Cette action s’inscrit à la fois dans un contexte de conflit armé et de changement climatique provoquant une crise humanitaire sans précédent au Sahel, notamment dans le Liptako-Gourma où les populations en vivent les conséquences désastreuses affectant leur résilience au quotidien. Au sein du consortium, CARE International est responsable du résultat 3 avec ses partenaires locaux que sont le CRUS et le RBM au Burkina. Leur l’objectif est de préserver et promouvoir les moyens d’existence auprès des ménages très pauvres qui bénéficient d’un paquet multisectoriel. C’est L’ONG CRUS qui est chargé de ce projet a Gorom.

La formation a été assurée par les techniciens de la Direction Régionale de la Jeunesse et de la Promotion de l’Entrepreneuriat des Jeunes techniques du Sahel, avec l’appui du Responsable Technique du Développement Economique et AGR du projet RECOLG. Après la formation, les animateurs et les agents du village devront appuyer les groupements AVEC, dans la mise en œuvre de leurs micro-projets ainsi que celui de la Résilience et cohésion sociale des communautés transfrontalières du Liptako-Gourma »

Les participants en pleine formation

La formation fut participative avec la prise en compte du profil des apprenants et de leurs connaissances qui ont été dévoilées par une séance de brainstorming, soigneusement administrée dans le respect de leur pratique traditionnelle. Cette méthodologie priorise l’échange des idées par les jeux d’expériences, les études de cas pratiques, les études comparatives et l’analyse des solutions. Elle se veut flexible et progressive. Pour cette formation, les modules sont illustrés sur des boîtes à images. Cela a permis aux formateurs de s’en servir et de jouer le rôle de facilitateur. Aussi des exercices concrets ont été faits avec les participants depuis la gestation de l’idée d’entreprise jusqu’à la conception des microprojets.

Séances de travaux

La formation s’est déroulée en langue locale et plusieurs techniques ont été utilisées au cours des travaux : brefs exposés, brainstorming, échanges d’expériences, travaux de groupe et des simulations qui ont permis de tester les rudiments acquis par les participants. La formation a duré 02 jours et a consisté à renforcer les compétences des participantes sur les généralités en entreprenariat et sur l’analyse des filières et l’élaboration de plan d’affaire.

« Il s’agira de renforcer les compétences des participants sur la création et la gestion d’une micro ou petite entreprise, le Marketing avec les 7P (Produit, Prix, Place, Personnel, Processus et Preuves matérielles) les outils de gestion simplifiés. Bien que certains bénéficiaires conduisent déjà des activités génératrices de revenus, nous pensons qu’il faut d’abord leur administrer le module sur comment trouver son idée d’entreprise en fonction des opportunités d’affaire qui se présenteront à eux, puis sur comment créer son entreprise qui débouchera à la rédaction des microprojets. Ces deux modules permettront aux bénéficiaires de se projeter dans un esprit d’entrepreneur. » tels sont les propos recueillis auprès les responsables du projet RECOLG en guise de conclusion.

Les participants

A l’issue de la formation, les participants disent être satisfaits car, les initiateurs ont tenu compte de la langue qu’ils comprennent. Ils remercient le projet et se disent être aguerris pour relever les défis.

Tini TRAORÉ, Observatrice Civitac, Gorom-Gorom

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

Rencontres-débats d’ARGA Burkina sur " Les processus démocratiques face à la persistance des crises institutionnelles et au retour des coups d’états

Vendredi 26 Novembre 2021 à Ouagadougou.

Le Laboratoire Citoyennetés reçoit une délégation de Solidar Suisse conduite par son Président Carlo Sommaruga

17 novembre 2021.

Formation des acteurs communaux sur la gestion des crises humanitaires dans un contexte sécuritaire difficile

Du 17 au 19 novembre 2021, dans la commune de Yamba (Est).

Thème : « Rôle et responsabilités des communautés, stratégies de résilience pour les femmes et prise en charge des enfants. »

 

Civiteam

Aller sur Civiteam http://civiteam.org/ Web Hits