Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Sahel : les 27 collectivités pour un cadre de coopération et de synergie dans (...)

Sahel : les 27 collectivités pour un cadre de coopération et de synergie dans le domaine du pastoralisme

La région du sahel en particulier et le Burkina Faso en général sont des zones d’élevage par excellence et par conséquent, de mobilité permanente du bétail. Une situation qui engendre souvent des heurts entre des populations. L’Association pour la Promotion de l’Elevage au Sahel et en Savane (APESS), soucieuse de toujours gérer dans un climat social apaisé, les questions liées au secteur de l’élevage, se propose d’accompagner les collectivités de la région du Sahel, sous le lead du Conseil régional, pour la création et le fonctionnement d’une inter collectivité dans le domaine du pastoralisme. C’est ainsi que s’est tenu le 6 août 2021 à Dori, un atelier de concertation en vue de l’élaboration, de la validation et de la mise en place d’une Entente pastorale pour la région.

L’idée d’une Entente pastorale au Sahel est née de la volonté de l’Association pour la Promotion de l’Elevage au Sahel et en Savane (APESS), en collaboration avec le Conseil des Régions Unies du Sahel (CRUS). Elle désire accompagner les collectivités territoriales de la région du Sahel à mettre en place une instance qui servira de tribune pour la gestion des problèmes liés à l’élevage d’une manière générale et au pastoralisme de façon spécifique. C’est d’ailleurs ce qui a prévalu à l’organisation de ce cadre de concertation avec essentiellement l’ensemble des 27 présidents et secrétaires généraux de conseils de collectivités de la région.

Issus principalement des 27 collectivités de la région du Sahel, les participants sont invités à échanger sur les grandes lignes de l’Entente pastorale à mettre en place

Pour le chargé de projet de l’APESS, Aboubakar SANOU, la création d’une Entente pastorale répond à la nécessité de « mettre les collectivités en réseaux afin de fédérer au mieux les initiatives qui puissent concourir à un Sahel résilient. » Elle se veut aussi un cadre pour canaliser les dynamiques au niveau communal en lien avec la lutte contre toute sorte de crises que sont : la crise climatique, l’extrémisme violent et le grand banditisme. Cette volonté est partagée par le Conseil Régional qui, par ailleurs, assure le leadership d’une telle initiative.

« Compte tenu de l’importance que revêt l’élevage pour le développement de la région et au vu des risques encourus, l’activité pastorale mérite d’être encadrée et accompagnée afin de booster la production et faire face aux menaces qui minent le secteur », a laissé entendre le président du Conseil régional du Sahel, Hamidou DICKO. Selon lui, « ce cadre permettra entre autres, le renforcement des capacités des acteurs ainsi que la réalisation d’infrastructures et aménagements pastoraux. Il constituera également un véritable instrument de plaidoyer auprès des partenaires financiers pour la mobilisation des ressources devant contribuer au développement du secteur de l’élevage dans le Sahel. »

Hamidou DICKO, président du Conseil régional du Sahel

Bien que convaincu que la rencontre permettra de poser les bases réelles de la création d’une inter collectivité dans le domaine du pastoralisme, M. DICKO a souligné toutefois que : « l’aboutissement de cette action dépendra de la conviction et de l’engagement des acteurs que nous sommes et je ne doute point de cela. »

Débuté en 2015 avec l’accompagnement du CRUS, le processus de création de l’Entente pastorale dans la région du Sahel a été relancé par APESS avec l’organisation en juillet 2020, de l’atelier d’information des présidents de collectivités sur ledit processus. La mise en place de L’Entente pastorale entre dans le cadre des activités du Projet d’Appui à la cohésion Sociale dans les Régions du Centre Nord, de l’Est, du Nord et du Sahel du Burkina Faso, mis en œuvre par APESS.

Romuald Windenonga OUEDRAOGO, Correspondant, Sahel

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

La 6e édition de la semaine nationale de sécurité routière de l’ONASER s’annonce riche en couleurs

Elle se teindra du 09 au 13 août 2022, avec des séances de formation, d’information, de sensibilisation et de conscientisation, au programme.

La Randonnée pédestre Grand-Ouaga

Cette marche aura lieu le samedi 23 Juillet 2022, avec pour circuit Ouagadougou-Loubila. Le départ est prévu au siège de SOTRACO Somgandé, à partir de 05 h 00

Table ronde des partenaires sur l’approche Haute intensité de main-d’œuvre (HIMO)

25 mai 2022 à 8 h à Ouagadougou.

 

Civiteam

Aller sur Civiteam http://civiteam.org/ Web Hits