Vous êtes ici: Accueil > Actualité > Koudougou : L’association retour aux sources veut asseoir le civisme dans (…)
Koudougou : L’association retour aux sources veut asseoir le civisme dans les établissements

L’Association Retour Aux Sources (ARAS) depuis 2019 a élaboré une charte de bonnes pratiques en matière de civisme et de bonne gouvernance. A Koudougou, 15 établissements sont signataires de la charte. La synthèse des activités réalisées entre 2020 et 2021 dans les établissements membres, a été présentée en marge d’un atelier, dans la matinée du samedi 31 juillet 2021 à Koudougou.

Cette journée de travail a permis de vulgariser le contenu de la charte au profit des établissements signataires, à en croire Octave ZONGO, président de l’Association Retour Aux Sources (ARAS). Ce fut le lieu pour le comité de suivi de la mise en œuvre de la charte de bonnes pratiques, de partager la synthèse des activités réalisées entre 2020 et 2021, dans les 15 établissements citoyens de Koudougou.

Comme bonnes pratiques, le comité de suivi de la mise en œuvre a énuméré l’effectivité de la montée et de la descente des couleurs nationales, l’existence des organes de gestion de la discipline scolaire, et l’existence de bureaux de l’Association des Parents d’Élèves (APE), entre autres. Ces résultats ont été partagés à la trentaine de participants constitués, des responsables d’établissements, des responsables régionaux et provinciaux et ceux de l’éducation du Centre-Ouest. « L’atelier a été étendu à toute la région, afin que la charte soit un document qui permette d’asseoir la bonne gouvernance et la citoyenneté dans les établissements », explique le président de l’association.

Les acteurs de l’éducation sont venus des quatre coins de la région du Centre-Ouest

Le mot ‘’civisme’’ est en train de disparaître de nos habitudes, a fait remarquer le représentant du collège Saint Joseph Moukassa, Jean NIKIÈMA. Pour lui, cette charte si elle est vulgarisée dans les établissements permettra de rectifier le tir. Mme Bernadette ZONGO/ NITIÈMA à son tour, a réaffirmé la disponibilité de sa structure, la direction régionale de l’enseignement post-primaire et secondaire du Centre-Ouest, à accompagner et à vulgariser tout ce qui est bonnes pratiques dans les établissements de la région.
Cette activité de l’Association Retour Aux Sources (ARAS), a été possible grâce à l’accompagnement du Laboratoire Citoyennetés, dans le cadre de la deuxième phase du programme d’appui à la décentralisation et à la participation citoyenne (DEPAC-2), financé par la Coopération Suisse.

Abdoul Aziz KABORÉ, Observateur Civitac, Centre-Ouest

Partager sur :

     

 

ACTUALITE
Atelier de formation des OSC à Réo : renforcer la veille citoyenne dans les nouvelles communes du PUDTR
Le Laboratoire Citoyennetés, en partenariat avec le Projet d’urgence de développement territorial et de résilience (PUDTR), a organisé, les 16 et 17 juillet 2024, à Réo, un atelier de formation à (…) Lire la suite
Burkina Faso/Plateau central : la Délégation spéciale de Boudry tient sa deuxième session ordinaire 2024
La Délégation spéciale de la commune de Boudry s’est réunie pour sa deuxième session ordinaire de l’année 2024 les jeudi 11 et vendredi 12 juillet. Sous la présidence de Kiswendsida Théodore Kader (…) Lire la suite
Burkina Faso/Plateau central : la Délégation spéciale communale de Zorgho lance une grande opération de curage des caniveaux
Le 17 juillet 2024, la Délégation spéciale communale de Zorgho a lancé une grande opération de curage des caniveaux qui a mobilisé la population locale et différentes Organisations de la société (…) Lire la suite
Toute l'actualité