Vous êtes ici: Accueil > Actualité > Prix du meilleur engagement citoyen : pour une meilleure visibilité
Prix du meilleur engagement citoyen : pour une meilleure visibilité

Ce mardi 10 aout 2021 dans la salle de Liptako Gourma à Ouagadougou, s’est tenu un atelier de réflexion sur le prix du meilleur engagement citoyen qui se tient depuis 2018. Cet atelier vise à définir une stratégie de promotion du prix du meilleur engagement citoyen en vue de renforcer sa visibilité. Il s’agit de diffuser des informations relatives à l’objectif et les conditions d’attribution de ce prix, de définir une stratégie de promotion du prix du meilleur engagement citoyen, et de renforcer l’adhésion et l’implication de l’ensemble des acteurs concernés. Il a été présidé par madame Adjaratou ZONGO, conseillère en droits humains et directrice générale de la promotion civique

Le ministère en charge de la justice, des droits humains et de la promotion civique a institué depuis 2018 le prix du meilleur engagement citoyen qui vise à promouvoir les initiatives citoyennes de personnes physiques et ou morales qui se distinguent de par leurs actions en faveur du développement économique, social et culturel de leur communauté. Après trois ans de mise en œuvre il s’avère nécessaire de mener la réflexion afin d’optimiser les effets de ce prix. Depuis la 1ère édition en 2018, deux personnes physiques et une personne morale ont été distinguées mais le problème majeur que rencontre cette initiative est le manque de visibilité.

Les participants à l’atelier

Ce prix prône les valeurs d’unité, de don de soi, d’intégrité de courage, de solidarité d’ardeur au travail, de patriotisme qui ont pendant longtemps forgé l’admiration du peuple burkinabè tant dans la sous-région Ouest-africaine qu’à l’international. Ces valeurs ont également été le socle de la stabilité socio-politique et institutionnelle du Burkina et qui se fragilise malheureusement au fil des années. Dans le discours du Secrétaire Général du ministère de la justice, des droits humains et de la promotion civique, il est ressorti que l’institution de ce prix révèle tout son importance. il permet non seulement de promouvoir les bons exemples d’engagement citoyen, mais aussi de renforcer la fibre patriotique et l’union des burkinabès dans la construction de la nation.

Pour Madame Adjaratou ZONGO, conseillère en droits humains et directrice générale de la promotion civique qui a présidé à cet atelier « le prix du meilleur engagement citoyen a été institué par le ministère dans l’objectif de mettre en exergue les meilleurs exemples d’engagement citoyen au Burkina. Vous êtes sans ignorer que depuis un certain temps, nous déplorons la recrudescence des actes d’incivisme au Burkina Faso, alors qu’il y a également des burkinabè qui au quotidien mènent des actions dans le sens du développement et de l’amélioration des conditions de vie de leurs concitoyens. Malheureusement ces exemples-là ne sont pas mis en valeur. Beaucoup ne sont pas avisés de la portée de ce prix. Par conséquent, lorsque nous lançons les appels à la candidature, nous n’avons pas forcement le nombre de candidatures souhaitées. Il est à sa 4ème édition cette année, mais il n’est pas suffisamment visible et c’est pour cela que nous avons pensé à un atelier qui va réunir l’ensemble des acteurs en même de faire des propositions concrètes dans le sens du renforcement de l’impact de cette activité en termes de renforcement de l’engagement citoyen des Burkinabès. »

Madame Adjaratou Zongo, Directrice Générale de la Promotion Civique

Au cours cette journée, il sera question de présenter les objectifs de l’institution de ce prix aux participants, et d’établir les conditions, les critères d’attribution, et les modalités de sélection des lauréats. Cela leur permettra de faire des appréciations et de dégager des stratégies non seulement pour la mobilisation des ressources mais également pour la communication autour d’une telle initiative

Chaque année, les appels à candidature sont lancés au mois d’août et les délibérations sont faites au mois d’octobre. Quant au prix, il est décerné à l’occasion de la clôture de la semaine nationale de la citoyenneté.

Céline SEOGO, Observatrice Civitac, Ouagadougou

Partager sur :

     

 

ACTUALITE
Burkina Faso/PGPC-REDD+ : les comités communaux de gestion des plaintes dans la région du Sud-Ouest mis en place
Le Laboratoire Citoyennetés a mis en place les comités communaux de gestion des plaintes dans trois communes de la région du Sud-Ouest. Dernière région après celles de la Boucle du Mouhoun, du (...) Lire la suite
Burkina Faso : Les géologues réfléchissent sur leur rôle dans la production de ciment de qualité et la réalisation d’ouvrages pérennes
L’Association des géologues du Burkina Faso (AGBF) a organisé les 26 et 27 juin 2024, la 3e édition des journées du géologue. Le lancement des activités a eu lieu le mercredi 26 juin 2024 à Ouagadougou. (...) Lire la suite
Burkina Faso : A Ouagadougou, la réflexion se mène autour de la gouvernance inclusive des systèmes alimentaires
Le président de la Délégation spéciale (PDS) de la commune de Ouagadougou, Maurice KONATÉ, a procédé, ce mardi 16 juillet 2024, au lancement des dialogues alimentaires multi-acteurs de la ville. (...) Lire la suite
Toute l'actualité