Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Renforcement du potentiel fiscal de la commune de Piéla

Renforcement du potentiel fiscal de la commune de Piéla

Dans le but d’optimiser ses recettes, la mairie de Piéla en partenariat avec les acteurs du Programme de Décentralisation et de la Cohésion Sociale (PDCS) a initié le mardi 24 août 2021, une rencontre avec quelques acteurs, afin de mettre en place un système de recouvrement de ses taxes et impôts. Cette rencontre a vu la participation du premier adjoint au maire ainsi que du directeur provincial des impôts de la Gnagna. Le PDCS est un programme initié par la GIZ en partenariat avec l’Etat burkinabè

Afin de renforcer son potentiel fiscal, la commune de Piéla a organisé à la date du 24 août 2021 une rencontre avec ses partenaires du Programme de Décentralisation et de la Cohésion Sociale (PDCS) dont le but était de trouver des voies et moyens pour le renforcement de la collecte des taxes et impôts dans la commune. L’objectif général de ladite rencontre est de contribuer à un accroissement des recettes propres des communes à travers une meilleure maitrise de leur potentiel fiscal et non fiscal.
En effet, le système fiscal de la plupart des communes du Burkina a plusieurs insuffisances qui jouent sur leur rendement. Il s’agit notamment de la faible gouvernance fiscale caractérisée par l’absence d’une véritable politique fiscale et une sous imposition des taxes. Face à l’ampleur des défis à relever en matière de mobilisation des ressources intérieures, cette rencontre est une occasion de mener un débat ouvert sur la fiscalité, afin de doter la commune d’un système fiscal plus efficace, plus rentable et plus juste.

Paul MANTOU conseiller technique auprès de GIZ

Les recettes communales sont collectées par trois acteurs qui sont : les services provinciaux des impôts, le percepteur communal et le régisseur de la mairie assisté de plusieurs agents collecteurs. Les collecteurs communaux ont la charge de recouvrer entre autres les droits de marché, les taxes de stationnement, et les taxes sur les charrettes. Le premier adjoint au maire M Samuel NATAMA rappelle que les recettes fiscales sont primordiales pour le développement économique, sociale et durable pour toute la commune.
Tout en remerciant les différents acteurs pour leur participation, et leurs propositions d’idées, il se dit satisfait car les propositions qui ont été adoptées serviront de nouveaux systèmes afin que la commune puisse recouvrer toutes ses taxes et impôts.

Samuel NATAMA premier adjoint au maire

Quant à M Aziz DIALLO participant à cette rentre, il a tenu à féliciter la mairie pour son initiative, car cela permettrait d’améliorer conséquemment les performances de recouvrement de la commune. Il se dit être satisfait et ragaillardi à la sortie de cette rencontre. Néanmoins il a exhorté les autorités à poursuivre leurs actions et à sensibiliser les populations sur le bien-fondé du paiement des taxes, afin que chacun puisse s’acquitter de ses taxes et impôts. Il a salué enfin ces braves gens qui paient régulièrement leurs impôts et les encourage à continuer sur cette lancée.

Aziz DIALLO participant à la rencontre

Landry NIKIÈMA, Observateur Civitac, Bogandé

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

Atelier à mi-parcours du Programme Démocratie communautaire participatif dans le Plateau central et la Boucle du Mouhoun

Le Programme Démocratie communautaire participatif dans le Plateau central et la Boucle du Mouhoun organise un atelier à mi-parcours 2021-2022 de son intervention dans les deux régions. Cet atelier se tiendra le 30 novembre 2022 à partir de 9h, à Ouagadougou.

La 6e édition de la semaine nationale de sécurité routière de l’ONASER s’annonce riche en couleurs

Elle se teindra du 09 au 13 août 2022, avec des séances de formation, d’information, de sensibilisation et de conscientisation, au programme.

La Randonnée pédestre Grand-Ouaga

Cette marche aura lieu le samedi 23 Juillet 2022, avec pour circuit Ouagadougou-Loubila. Le départ est prévu au siège de SOTRACO Somgandé, à partir de 05 h 00

 

Civiteam

Aller sur Civiteam http://civiteam.org/ Web Hits