Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Journée de l’arbre à Titao : Chaque « Loroumois » invité à planter un (...)

Journée de l’arbre à Titao : Chaque « Loroumois » invité à planter un arbre

Le Haut-Commissaire de la province du Loroum, Djibril BASSOLET, a présidé et parrainé, ce lundi 31 août 2021 à Titao, province du Loroum, de la région du Nord, à la commémoration de la journée de l’arbre.

C’est le lycée Provincial du Loroum que les autorités provinciales et communales ont choisi comme site pour le reboisement. Ils se sont alors tous déportés sur ce lieu pour l’occasion. Cette activité de lancement a été pilotée par le service de l’environnement du Loroum.

Les autorités provinciales et communales

Le Haut-Commissaire de la province a expliqué longuement au cours de son allocution l’importance d’un arbre. Il a rappelé que le président du Faso, Roch Marc Christian KABORÉ, a fait le lancement, le 7 août 2021, de la commémoration de la journée nationale de l’arbre ; et c’est pour s’inscrire dans cette logique qu’ils ont décidé de cette activité. La lutte contre la désertification est aujourd’hui selon lui un défi majeur. C’est pourquoi, il a exhorté la population du Loroum à faire front commun pour un Loroum vert. « L’arbre c’est la vie. On fait tout avec un arbre. Qu’il offre des fruits ou pas, il a beaucoup d’importance. Que chacun plante un arbre, quel qu’en soit le lieu. Parce que, si on n’y prend garde, nous allons nous lever un matin et trouver que c’est le désert qui est autour de nous », a - t-il alerté.

Le Haut-Commissaire en compagnie des agents des eaux et forêts en train de planter un nimier.

Pour Jacques Boukary NIAMPA, député de la province, présent à cette cérémonie, l’arbre est à la base de tout. « L’arbre a plusieurs fonctions et une grande importance. Par exemple, nous-mêmes qui avons fait l’école, c’est sur des table-bancs nous étions assis, faits à base de tronc d’arbre. Donc, l’arbre est très important et votre sortie massive est pour une cause noble », souligne le député avec conviction. Les autorités coutumières ne sont pas restées en marge de cette activité. Sa majesté Naaba WANDGA de Titao, au cours de notre interview a tenu à exhorter la population, à prendre soin des arbres plantés.

Sa Majesté Naaba WANDGA de Titao et Ilassa OUÉDRAOGO, président des OSC

«  Au moins 1055 plantes, composées de nimiers, de caïcedras etc. sont mises en terre », selon le service de l’environnement.
Pour l’administration du lycée provincial et la population, bénéficiaires de ces plantes, c’est une satisfaction totale. Ils promettent à cet effet de prendre soin de ces arbres.
Cette activité a également connu la présence des autorités communales, des directeurs provinciaux des services techniques de la province, des responsables des OSC, et de diverses associations.

Au Loroum, comme partout ailleurs au Burkina Faso, on constate, une immense dégradation continue de la forêt. Si les effets du changement climatique sont indexés, les actions de l’homme sur la nature ne sont pas également à occulter. C’est pour répondre à cette problématique, que chaque année, de nombreuses plantes sont mises en terre. Force est de constater cependant, que malgré ces efforts des années antérieures, les résultats sont restés en deçà des attentes. Le manque d’entretien, la divagation des animaux, la rareté des pluies sont entre autres les principales raisons d’enregistrement de résultats peu probants.

Rendez-vous est donné pour l’année prochaine pour une nouvelle édition.

Aboulaye OUÉDRAOGO, Observateur Civitac, Titao

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

Dans le cadre de la mise en œuvre des activités du plan d’action opérationnel financé par le Laboratoire Citoyennetés au profit de la commune de Manni, des séances de formation sont prévues au profit des élus locaux sur le processus d’élaboration du budget participatif

Les 20, 21 et 22 septembre 2021 à 9h à Manni

Commune de Manni : Séances de formation des élus locaux et agents de l’administration communale de la mairie sur le processus d’élaboration du Burkina participatif

Les 20, 21 et 22 septembre 2021 à 09h à Manni.

Prévention et gestion des conflits : le Programme DEPAC-2 forme des observateurs de l’APDG sur l’outil « KoboCollect »

Du 17 au 22 août 2021 à Fada N’Gourma

 

Civiteam

Aller sur Civiteam http://civiteam.org/ Web Hits