Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Ouagadougou : Cérémonie d’ouverture de coaching de 100 jeunes filles en (...)

Ouagadougou : Cérémonie d’ouverture de coaching de 100 jeunes filles en politique, organisée par le cadre de concertation

Le lundi 30 août 2021 s’est tenue dans la salle de conférences de la Maison de la femme de Ouagadougou la cérémonie d’ouverture de la session de coaching de 100 jeunes filles en politique, organisée par le cadre de concertation des acteurs et organisations intervenant sur le genre et la participation citoyenne des femmes au Burkina Faso. Prévue pour se tenir du 30 août au 03 septembre 2021, cette session de coaching, qui a pour thème « La jeune fille d’aujourd’hui : la femme, la mère, l’épouse et la dirigeante de demain », est une réalité grâce à l’appui financier du Fonds commun genre.

Tribune de la cérémonie.

Notre monde d’aujourd’hui est en perpétuelle mutation avec ses exigences du moment. Ainsi la quête de l’excellence est de rigueur et cela est encore plus complexe dans le domaine politique, quand on sait que le leadership des femmes et leur participation à la politique sont menacés, en dépit des textes qui garantissent leur droit de participer en toute égalité à la démocratie, et à la gouvernance démocratique. Par conséquent, il n’est malheureusement pas aisé pour la femme de se faire une place dans les instances politiques décisionnelles. Face à ce triste constat, le cadre de concertation se pose ces questions légitimes : Comment apporter sa touche, son accompagnement pour cette jeune génération en général et en particulier les jeunes filles, pour susciter l’engagement politique et la promotion du leadership politique ? Comment avoir les bases d’une relève capable de redynamiser le milieu politique afin d’apporter un changement politique positif ? C’est en cela que l’action du cadre de concertation des organisations et acteurs intervenants sur le genre et la participation citoyenne des femmes trouve son importance à travers cette cession de coaching des 100 jeunes filles.
Vue des participants.

Cette cérémonie d’ouverture, qui s’est voulue sobre, a été marquée par deux interventions. C’est ainsi que Martine YABRÉ coordonnatrice de ce cadre de concertation, a tenu à remercier de prime abord, lors son intervention, DIAKONIA, leur partenaire financier, représenté par Sié HIEN, un homme engagé aux côtés des femmes, et par ailleurs coordonnateur du Fonds commun genre. Elle a rappelé que le Fonds commun genre les accompagne dans la réalisation de leur programme initié depuis 2020, dont ce coaching est l’une des dernières activités du programme. Elle a ensuite présenté les huit (8) membres du cadre de concertation présents à cette cérémonie. Partie du constat qu’au Burkina Faso la gent féminine est en difficulté à tous les niveaux, Mme YABRÉ est revenue sur l’objet de cette formation, qui est de doter les filles d’une compétence, afin qu’elles puissent s’intéresser et pénétrer les différentes instances de décision politique. Chose qui permettra d’aller vers un véritable changement inclusif. Elle a achevé son discours en présentant globalement le chronogramme de la formation qui s’étendra sur cinq (5) jours.

Mme YABRÉ, Coordonnatrice du cadre de concertation des acteurs et organisations intervenant sur le genre et la participation citoyenne des femmes au Burkina Faso.

Programme de la formation

  • Le 1er jour il est prévu après la cérémonie, un module sur la connaissance et l’acceptation de soi, avec Rasmata KONFÉ.
  • Le 2e jour auront lieu deux communications sur le leadership féminin et engagement communautaire,
  • Le 3e jour la communication portera sur la technique de prise de parole en public.
  • Le 4e jour la communication aura pour thème « Comment s’affirmer et réussir son engagement dans un milieu hostile ».
  • Le 5e jour sera consacré au développement du module « Vision et plan de carrière ».
    Des partages d’expériences, des jeux de rôles, et des exercices pratiques, sont prévus pour faciliter l’assimilation de ces enseignements qui seront donnés par des professionnels.

Le discours du coordonnateur de DIAKONIA a marqué la fin de cette cérémonie d’ouverture. Sié HIEN a d’abord brossé l’historique de ce projet qui est né dans un contexte électoral, celui de 2020. Il a ensuite présenté le Fonds commun genre, qui est un outil mis en place par les Partenaires Techniques et Financiers en 2005, pour soutenir les efforts des partenaires nationaux qui œuvrent à la promotion et au développement du genre au Burkina Faso.

Sié HIIEN en compagnie de Christine YOUGMA, chargée de la formation.

C’est « par rapport à son volet autonomisation politique que nous avons décidé, en 2020, d’accompagner le cadre de concertation pour la mise en œuvre d’un projet que nous avons intitulé Appui au renforcement de la citoyenneté des femmes et des jeunes filles. Et c’est dans le cadre de la mise en œuvre du projet que nous tenons cette activité aujourd’hui » a soutenu M. HIEN, avant de déclarer ouverte cette session de coaching des 100 jeunes filles.

Yves Joël YANOGO, Observateur Civitac, Ouagadougou

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

Dans le cadre de la mise en œuvre des activités du plan d’action opérationnel financé par le Laboratoire Citoyennetés au profit de la commune de Manni, des séances de formation sont prévues au profit des élus locaux sur le processus d’élaboration du budget participatif

Les 20, 21 et 22 septembre 2021 à 9h à Manni

Commune de Manni : Séances de formation des élus locaux et agents de l’administration communale de la mairie sur le processus d’élaboration du Burkina participatif

Les 20, 21 et 22 septembre 2021 à 09h à Manni.

Prévention et gestion des conflits : le Programme DEPAC-2 forme des observateurs de l’APDG sur l’outil « KoboCollect »

Du 17 au 22 août 2021 à Fada N’Gourma

 

Civiteam

Aller sur Civiteam http://civiteam.org/ Web Hits