Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Education/Dori : plus de 300 élèves à la session de 2021 des cours d’appui (...)

Education/Dori : plus de 300 élèves à la session de 2021 des cours d’appui organisés par l’AESS

Après un mois de cours, c’est devant parents, enseignants et élèves que l’Association des Elèves et Etudiants du Séno (AEES) a fait tomber les rideaux de la session de 2021 des cours de vacances qu’elle organise chaque année pour les élèves. C’était le 5 septembre 2021, dans la salle de conférences du Centre multimédia de Dori. Une cérémonie de clôture au cours de laquelle 25 élèves ont vu leurs mérites récompensés par l’AEES.

C’est devenu une tradition pour l’Association des Elèves et Etudiants du Séno (AEES) d’organiser annuellement, et ce pendant les vacances, des cours d’appui au profit des élèves de la commune de Dori désireux de rehausser leurs rendements scolaires.

Une activité qui participe à la promotion de l’excellence scolaire dans la province du Séno.

Une activité qui se propose donc de faire la promotion de l’excellence scolaire depuis belle lurette, comme l’explique Souleymane MAÏGA, le président de l’AEES. « Nous avons hérité de cette initiative bien pensée de nos aînés. Nous avons bénéficié de ces cours et nous avons ressenti l’impérieuse nécessité de les poursuivre pour permettre à d’autres également d’en profiter », indique-t-il.

Une initiative soutenue par les autorités et les aînés
Présent à la cérémonie, le représentant de la mairie de Dori, Amidou DIALLO, s’est réjoui que des jeunes puissent développer des initiatives aussi importantes qui participent au rayonnement de l’éducation. C’est d’ailleurs pour cette raison que la mairie de Dori ne pouvait qu’apporter son soutien à l’activité. Egalement présent en tant que premier président de l’AEES, M. DIALLO a rappelé que l’association est née avec pour objectif premier de contribuer à rehausser le taux de scolarisation dans la région du Sahel, elle qui trainait beaucoup les pas dans ce domaine à l’époque.

A gauche, le représentant de la mairie de Dori, au milieu, le président de l’AEES et son S.G. à l’extrême droite.

« Il était donc plus qu’un devoir pour nous, tout comme le font les parents, les acteurs de l’éducation, de contribuer à notre manière à renforcer la sensibilisation sur la scolarisation, et à accompagner les élèves qui étaient déjà dans le circuit scolaire… Aujourd’hui, nous sommes très contents de voir que nos petits frères continuent cette activité après nous », confie celui qui est, aujourd’hui, le responsable de la communication de la mairie de Dori. Il a profité pour exprimer, au nom des anciens de l’AEES, leur pleine satisfaction sur la conduite des activités de l’association.

Plus de 300 participants pour cette session de 2021
Pour cette session de 2021, c’est au total 342 élèves, dont 172 filles et 170 garçons, qui ont décidé de fréquenter, pendant un mois, les salles de classe du Collège privé évangélique de Dori, afin de se donner plus de chance pour réussir la prochaine année scolaire. Dans cette initiative citoyenne, l’AEES a pu compter non seulement sur l’engagement de ses membres, mais aussi sur celui d’enseignants certifiés des lycées et collèges pour dispenser les cours ; lesquels cours ont concerné toutes les classes du premier et du second cycle, soit de la 6ème à la terminale.

A la suite des cours, les évaluations auxquelles le comité d’organisation a jugé bon de procéder ont permis d’identifier les meilleurs de chaque classe. Ainsi, les trois premiers de chaque classe ont été retenus pour être récompensés. « Nous aurions voulu primer les cinq premiers de chaque classe, mais pour des raisons de manque de moyens, nous nous sommes limités aux trois premiers », explique Kolado CISSÉ, président du comité d’organisation et secrétaire général de l’AEES.

Un kit scolaire qui va un tant soit peu soulager les parents dans l’achat des fournitures.

Pour les bénéficiaires de la formation, à l’instar de Delphine LOMPO en classe de 3ème, le sacrifice que l’association a consenti en organisant ces cours va leur permettre d’avoir une longueur d’avance sur leurs camarades et également de mieux comprendre les cours à la rentrée. Abdoul MAÏGA de la classe de 1ère D, confie, quant à lui, que la formation lui a permis d’approfondir ses connaissances. « A la rentrée, on sera un peu en avance car on aura plus de bagages que les autres », croit celui qui s’est positivement distingué lors des évaluations.

Malgré les difficultés, des motifs de satisfaction au rendez-vous
Selon le président du comité d’organisation, des difficultés n’ont pas manqué dans la conduite de cette activité. La principale aura été surtout la non-disponibilité d’enseignants dans des matières comme la philosophie, la physique-chimie, l’anglais ou encore l’allemand. Toutefois, au regard des résultats engrangés, il y a de quoi noter des motifs de satisfaction. En effet, l’association a pu, en plus de ses membres volontaires, compter sur des professeurs certifiés des lycées et collèges dans l’accompagnement des élèves.

Les membres du bureau de l’AEES.

L’association a également pu établir une base de données des enseignants en vue de faciliter l’organisation des prochaines sessions. En attendant, le secrétaire général de l’association a tenu à remercier toutes les personnes physiques et morales qui ont apporté soutiens et conseils pour permettre la réussite des cours d’appui et la récompense des meilleurs élèves. Il faut rappeler que ces cours de vacances constituent l’activité phare de l’AEES. A ce titre, elle reste, par ailleurs, disponible pour travailler avec toutes les personnes porteuses d’initiatives dans le sens de la promotion de l’éducation dans la province du Séno, et partant dans la région du Sahel.

Romuald Windenonga OUÉDRAOGO, Correspondant, Sahel

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

Rencontres-débats d’ARGA Burkina sur " Les processus démocratiques face à la persistance des crises institutionnelles et au retour des coups d’états

Vendredi 26 Novembre 2021 à Ouagadougou.

Le Laboratoire Citoyennetés reçoit une délégation de Solidar Suisse conduite par son Président Carlo Sommaruga

17 novembre 2021.

Formation des acteurs communaux sur la gestion des crises humanitaires dans un contexte sécuritaire difficile

Du 17 au 19 novembre 2021, dans la commune de Yamba (Est).

Thème : « Rôle et responsabilités des communautés, stratégies de résilience pour les femmes et prise en charge des enfants. »

 

Civiteam

Aller sur Civiteam http://civiteam.org/ Web Hits