Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Entrepreneuriat agricole dans la Tapoa : l’Association Souglimani outille 58 (...)

Entrepreneuriat agricole dans la Tapoa : l’Association Souglimani outille 58 jeunes

Pour la promotion de l’entrepreneuriat des jeunes, l’Association Souglimani vient de former 58 jeunes en entrepreneuriat agro-sylvo-pastoral venus des huit communes de la province de la Tapoa. Ces jeunes ont appris à aimer la terre et à voir en elle une source de richesse dans la grande salle de la mairie de Diapaga, du 27 au 29 août 2021.

L’Association Souglimani a formé 58 jeunes futurs entrepreneurs agro-sylvo-pastoraux de la province de la Tapoa. Cette formation a eu pour objectif d’apporter des enseignements sur le monde agro-sylvo-pastoral, d’une part, et de l’autre, de susciter des vocations pour le domaine.

Les participants à la session jeunes venus des huit communes.

Ayant bénéficié de l’accompagnement de Salifou OUÉDRAOGO, ministre en charge de l’Agriculture, et de plusieurs leaders de la province, à savoir Me Mathias TANKOANO, président du Conseil supérieur de la Communication, de Pari LOMPO, président du Conseil régional de l’Est, de Mathieu LOMPO, directeur général de l’Agence des Travaux d’infrastructures du Burkina (Agetib), et de Kalieyama Adeline BÉLEM, née OUOBA, Secrétaire exécutive de CONACILSS, cette formation vise à susciter des projets qu’ils vont pleinement mettre en œuvre dans le but de lutter contre le chômage et la faim dans la province. Etant donné que l’économie agricole reste l’un des rares secteurs dans lesquels la province de la Tapoa réussit de plus en plus à réduire son gap par rapport aux foulées des autres provinces du pays, le président de l’Association, Wilfried TANKOANO, affirme vouloir outiller des jeunes pour qu’ils deviennnent de grands agri-preneurs dans 5 ans.

Aujourd’hui que 58 jeunes ont été formés en entrepreneuriat agricole dans huit communes de la province, le président de l’Association affirme « s’attendre à des solutions efficaces et efficientes dans ce secteur ». Les jeunes Tapoalais récipiendaires de cette formation ont souligné que « dans la perspective de l’entrepreneuriat des jeunes, ils ne ménageront aucun effort pour mettre en pratique les connaissances acquises mais aussi pour partager leur expérience avec d’autres jeunes, et ainsi valoriser le secteur tout en augmentant la production agro-sylvo-pastorale de la région ».

Cette formation de pointe est une première dans la province. Elle a été saluée par le 1er adjoint au maire de la commune de Diapaga lors de la cérémonie d’ouverture et de clôture, lui-même étant un agri-preneur. Au bout des trois jours de formation, les jeunes ont reçu des attestations de formation, faisant d’eux des jeunes prêts pour créer de l’emploi et pour lutter contre le chômage.

Le 1er adjoint au maire de la commune de Diapaga et un récipiendaire.

Cela a été possible grâce à l’accompagnement financier du projet d’appui à la sécurité alimentaire dans l’Est du Burkina Faso.

Ouoba Ounteni Van, formateur, renchérit : « Avec toute cette jeunesse, j’ai appris que la vie est courte et qu’il faut en profiter. Je remercie l’association pour la confiance et pour l’occasion offerte. Ces jeunes sont pleins de potentiel, et j’ai la ferme conviction qu’avec eux l’avenir de la Tapoa sera plus reluisant. » "Jeune je le suis, mais entrepreneur agro-sylvo-pastoral je le deviendrai", tel a été notre slogan.

Le formateur Ouoba Ounteni.

Pour rappel, l’Association Souglimani est une association de droit burkinabè. Elle a été créée en 2012 par un groupe de jeunes de la Tapoa pour participer à l’amélioration des conditions de vie et de travail des jeunes du Burkina.

Minata ZERBO, LUC COMBARY, Observateur Civitac, Tapoa

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

Table ronde des partenaires sur l’approche Haute intensité de main-d’œuvre (HIMO)

25 mai 2022 à 8 h à Ouagadougou.

Opération « mana-mana : mon acte patriotique pour ma ville »

Le samedi 30 avril 2022 à Ouagadougou, au quartier Patte d’Oie, sur l’avenue de l’Insurrection populaire.

Reddition des comptes de la gestion des affaires locales à la Mairie de Poa

Le 5 février 2022, à partir de 09h00, dans l’enceinte de la mairie.

 

Civiteam

Aller sur Civiteam http://civiteam.org/ Web Hits