Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Cohésion sociale au Faso : les jeunes de l’Arrondissement 10 de Ouaga (...)

Cohésion sociale au Faso : les jeunes de l’Arrondissement 10 de Ouaga s’engagent

Le dimanche 5 septembre 2021 a eu lieu, sur le terrain du Groupe scolaire Saint-Viateur, à l’Arrondissement 10 de Ouagadougou, la 2e édition des 24 heures du vivre-ensemble. Initiée par le jeune leader Damien SOUGUÉ, cette journée, placée sous le patronage du ministre de la Jeunesse, Salifo TIEMTORÉ, avait pour parrain Ismaël Somlawendé NACOULMA, Directeur général de l’Agence burkinabè de l’électrification rurale (ABER), et pour marraine, Docteur Alice KIBA/KOUMARÉ, Directrice générale du Centre national de transfusion sanguine (CNTS).

Les autorités n’ont pas monnayé leur participation à cette journée de cohésion sociale.

La population de l’Arrondissement 10 de Ouagadougou a manifesté sa détermination à construire une société de cohésion harmonieuse, à travers sa participation massive et effective à la journée du vivre-ensemble. Cette journée, dénommée « Les 24 heures du vivre-ensemble », est l’initiative du leader Damien SOUGUÉ qui, conformément à l’invitation du président du Faso qui a consacré son mandat à la lutte pour la cohésion entre les fils et les filles du Faso, organise, depuis deux ans, cette rencontre de convivialité sociale. Pour joindre l’utile à l’agréable, le promoteur SOUGUÉ a placé cette journée sous le thème : « Le sport, vecteur de vivre-ensemble dans la paix ». Ce thème fut le leitmotiv de cette journée qui a abrité plusieurs compétitions sportives et de jeux de société.

Débutée dès la matinée du dimanche 5 septembre, la journée du vivre-ensemble a été ponctuée par les compétitions en jeux de scrabble, de dame, de pétanque, et de football, qui a engagé 16 équipes dans la compétition. La finale du football, intervenue ce même jour à 17h30, a opposé l’équipe de Paracétamol FC à celle d’AVS.

Quand son Honorable et sa Majesté s’impliquent avec les jeunes pour la promotion de la cohésion sociale.

C’est au cours de la mi-temps que les prix ont été décernés aux différents gagnants de la matinée, suivant le mérite de chacun. Aux jeux de dame et de scrabble, le premier a bénéficié d’une somme de 25 000 F CFA plus une médaille, le deuxième, de 15 000 F CFA, et le troisième est reparti avec une somme de 10 000 F CFA.

En pétanque le premier a reçu la somme de 45 000 F CFA plus une médaille, le troisième, 30 000 F CFA, et la somme de 15 000 F CFA a été remise aux 3e et 4e de cette compétition.

Au directeur du Groupe scolaire Saint-Viateur, le promoteur SOUGUÉ a remis des lampadaires solaires, pour marquer son engagement citoyen à contribuer à l’éducation des enfants en améliorant leurs conditions d’étude avec cet éclairage. Ce don a été bien apprécié par le directeur de l’établissement Saint-Viateur, qui a précisé que cet éclairage, qui servira pour ce même terrain de l’établissement qui a abrité la journée, permettra d’améliorer la sécurité des jeunes du quartier qui désormais pourraient y jouer le soir.

Le Directeur de Saint-Viateur (à gauche) réceptionne les kits solaires des mains du leader SOUGUÉ.

Conformément au souhait de Lamby SAWADOGO, directeur de cabinet, représentant le ministre de la Jeunesse empêché, le fair-play a marqué ce match de la finale en football qui s’est soldé par 0 but partout, avant que Paracétamol FC ne s’impose par 3-1 aux tirs au but.

L’occasion était belle pour Amity MÉRIA, invitée d’honneur de cette célébration, de conscientiser la jeunesse massivement présente, à travers une prestation musicale, sur les méfaits de la drogue. Paracétamol FC, vainqueur de cette compétition en football, est repartie avec des médailles en or, un jeu de maillot plus un ballon, une somme de 100 000 F CFA, et le trophée du champion.

Amity Méria en prestation musicale.

Cette ambiance festive a été un tremplin pour les participants à la journée de redécouvrir la joie du vivre-ensemble, et l’effort que chacun a à fournir pour le garder ou, au mieux, le construire. C’est ce que nous ont confié certains des participants interviewés : « Je trouve que c’est une très belle initiative, du moment que ça permet aux jeunes de se rassembler. La société burkinabè en a vraiment besoin, surtout dans ces moments difficiles », nous confie Guy Roland ZOUNGRANA, capitaine de Paracétamol FC.

Paracétamol FC, vainqueur de la compétition de football.

La marraine Docteur Alice KIBA, pour sa part, a félicité le promoteur de cette journée, et a profité le remercier pour l’initiative des collectes de sang à l’actif de cette même journée, au profit de sa structure. Par ailleurs, elle a souligné la pertinence du thème de cette journée au regard de l’actualité des semaines précédentes, avant de conclure : « Vu tout ce qui se passe dans notre pays, la cohésion sociale est très capitale, et nous devons travailler à la promouvoir davantage. »

Le leader SOUGUÉ, promoteur de cette journée, a manifesté sa satisfaction par rapport à la tenue de l’activité, qui a été un succès, malgré la grosse pluie matinale qui n’a pas empêché les populations de sortir massivement se ressourcer afin de continuer au quotidien la lutte pour un Burkina harmonieux.

Le promoteur SOUGUÉ exprimant sa satisfaction.

Yves Joël YANOGO, Observateur Civitac, Ouagadougou

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

Rencontres-débats d’ARGA Burkina sur " Les processus démocratiques face à la persistance des crises institutionnelles et au retour des coups d’états

Vendredi 26 Novembre 2021 à Ouagadougou.

Le Laboratoire Citoyennetés reçoit une délégation de Solidar Suisse conduite par son Président Carlo Sommaruga

17 novembre 2021.

Formation des acteurs communaux sur la gestion des crises humanitaires dans un contexte sécuritaire difficile

Du 17 au 19 novembre 2021, dans la commune de Yamba (Est).

Thème : « Rôle et responsabilités des communautés, stratégies de résilience pour les femmes et prise en charge des enfants. »

 

Civiteam

Aller sur Civiteam http://civiteam.org/ Web Hits