Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Contrôle citoyen et redevabilité : parlementaires, élus locaux et OSC en (...)

Contrôle citoyen et redevabilité : parlementaires, élus locaux et OSC en parlent à Koudougou

Koudougou a abrité l’atelier inter-régional de dialogue entre parlementaires, élus locaux et organisations locales de la société civile, le mercredi 8 septembre 2021. Un atelier organisé par le Laboratoire Citoyennetés avec l’appui de L’UNICEF.

« Contrôle citoyen et redevabilité sociale comme instruments de bonne gouvernance des compétences transférées au Burkina Faso », c’est sous ce thème que le Laboratoire Citoyennetés avec l’appui de L’UNICEF, a organisé le mercredi 8 septembre 2021 à Koudougou, un atelier de dialogue entre parlementaires, élus locaux et organisations locales de la société civile. Cette activité qui réunit trois composantes majeures de la société à savoir des législateurs, des citoyens et des exécutifs locaux, entre dans le cadre des activités du programme d’appui à la redevabilité sociale en faveur de l’accès aux services sociaux de base dans 35 communes du Burkina Faso (PReSS).

L’atelier a réuni trois composantes majeures de la société, à savoir des législateurs, des citoyens et des exécutifs locaux.

L’atelier avait pour objectif de partager les résultats et expériences du programme, et de dégager des perspectives en vue de contribuer au renforcement des instruments institutionnels en matière de gouvernance locale. Il a été question de faire le point de la mise en œuvre du programme, d’amener les parlementaires et les élus locaux à prendre connaissance des actions du projet, à en croire les organisateurs. Cet atelier a été l’occasion de proposer des mesures efficaces pour renforcer les cadres juridiques et politiques en vue d’une meilleure gestion des domaines de compétences transférées. Il a aussi favorisé la formulation des recommandations sur les préoccupations majeures rencontrées par les acteurs dans les trois secteurs.

Pour le président du Laboratoire Citoyennetés, Raogo Antoine SAWADOGO, cet atelier permettra de renforcer les mécanismes et dispositifs existants afin d’offrir des services publics plus accessibles et de qualité : « La qualité du service public, c’est un droit et c’est un devoir et on doit disposer de ça comme on veut. Si ce service n’est pas rendu comme il se doit, quelqu’un doit demander des comptes. C’est pourquoi nous avons réuni les trois principaux acteurs et avec les médias, pour rendre sensible cette question pour que ça puisse produire des fruits pour le bien-être de la population. »

Raogo Antoine SAWADOGO, président du Laboratoire Citoyennetés.

Cette initiative est bien appréciée par Dramane NIGNAN, vice-président de l’Assemblée nationale qui renchérit qu’« un élu se doit de manière périodique de rendre compte de ce qu’il a dit au nom des autres ». Pour lui, cela est à l’honneur du président de l’Assemblée nationale car la redevabilité est une action qui lui est très chère.

Pendant une journée, la cinquantaine de participants à cet atelier a été invité à faire des partages d’expériences et à nourrir des réflexions sur les mécanismes de renforcement à la participation citoyenne et à faire surtout des propositions de stratégies pour des services publics accessibles et de qualité. Rappelons que ce programme a démarré en 2018. Sa mise en œuvre couvre les secteurs de l’éducation, de la santé, de l’eau potable et de l’assainissement dans 35 communes urbaines et rurales, réparties dans 5 régions de notre pays qui sont : la région du Centre-Ouest, celle du Centre-Sud, du Nord, de la Boucle du Mouhoun et la région des Cascades.

Abdoul Aziz KABORÉ, Observateur Civitac, Centre-Ouest

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

Dans le cadre de la mise en œuvre des activités du plan d’action opérationnel financé par le Laboratoire Citoyennetés au profit de la commune de Manni, des séances de formation sont prévues au profit des élus locaux sur le processus d’élaboration du budget participatif

Les 20, 21 et 22 septembre 2021 à 9h à Manni

Commune de Manni : Séances de formation des élus locaux et agents de l’administration communale de la mairie sur le processus d’élaboration du Burkina participatif

Les 20, 21 et 22 septembre 2021 à 09h à Manni.

Prévention et gestion des conflits : le Programme DEPAC-2 forme des observateurs de l’APDG sur l’outil « KoboCollect »

Du 17 au 22 août 2021 à Fada N’Gourma

 

Civiteam

Aller sur Civiteam http://civiteam.org/ Web Hits