Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Développement du Burkina Faso : les citoyens veulent apporter leur (...)

Développement du Burkina Faso : les citoyens veulent apporter leur pierre

L’association Vinnegré s’est officiellement présentée au public burkinabè ce samedi 11 septembre 2021 .Par la même occasion, Vinnegré à procédé au lancement de ses activités. Il faut noter que les associations aujourd’hui sont des moyens par lesquels les citoyens passent afin de participer à leur façon, à l’émergence de leur pays.

A cet effet une nouvelle association a été portée sur les fonds baptismaux. Elle a pour crédo "agir pour un monde meilleur". Malgré que genèse, les responsables de l’association affirment qu’ils dénombrent déjà des centaines de sympathisants. Ils disent ne pas venir compléter l’arsenal des associations déjà présents sur le terrain. L’association veut, en effet oeuvrer de façon concrète pour le développement endogène du Burkina Faso.
Ainsi l’association compte faire de la formation des jeunes, et des femmes ainsi que de leur employabilité et leur entreprenariat, son cheval de bataille. Le président de l’association Vinnegré, Salvatore SOME, à relevé que le Burkina Faso est aujourd’hui confronté à d’énormes défis qui ralentissent sa marche triomphale vers l’horizon du bonheur.
"Parmi ces défis, figure le déficit de l’employabilité dont la conséquence est le chômage, source de pauvreté et terreau fertile de tous les vices", à t-il affirmé ; avant de poursuivre que :" L’association Vinnegré est un cadre de saines émulations, d’analyses, de réflexions, de propositions, de formations, d’appuis conseil et de réalisation, à fin d’engendrer et de faire éclore d’autres possibilités, une autre vision, pour un développement endogène ".

Le président de l’association Vinnegré Salvatore SOME

Il a souligné que ce cadre qui se formalise en association socio - économique entend faire du développement endogène (à travers la promotion de l’entrepreneuriat, les valeurs culturelles et sociales), un atout nécessaire à l’épanouissement et à l’émancipation des populations burkinabè. "L’entrepreneuriat s’inscrit, par ailleurs, comme une priorité dans le contexte où les jeunes et les femmes ne sont pas suffisamment orientés alors que des opportunités s’offrent à eux et surtout dans un contexte de compétitivité mondiale de plus en plus croissante", a t-il déclaré.

De son côté, le maire de la ville de Ouagadougou, Armand Pierre BÉOUINDÉ, à expliqué que pour porter le progrès dans une ville comme Ouagadougou, il faut compter avec la participation citoyenne.

Armand Pierre Béouindé Maire de la commune de Ouagadougou

"A chaque fois que des citoyens, des hommes et des femmes se retrouvent ensemble pour porter des projets, nous ne pouvons qu’être satisfaits. Parce que sans une participation citoyenne réelle, il n’y pas de développement. Vous avez beau avoir de bons projets, même des financements, si vous n’avez pas des associations qui vous accompagnent dans les quartiers, les secteurs et arrondissements, il est très difficile ", a t-il affirmé tout en exprimant sa disponibilité à collaborer avec la nouvelle association pour le développement du Burkina Faso.

Clarisse KABORÉ, Observatrice Civita, Ouagadougou

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

La 6e édition de la semaine nationale de sécurité routière de l’ONASER s’annonce riche en couleurs

Elle se teindra du 09 au 13 août 2022, avec des séances de formation, d’information, de sensibilisation et de conscientisation, au programme.

La Randonnée pédestre Grand-Ouaga

Cette marche aura lieu le samedi 23 Juillet 2022, avec pour circuit Ouagadougou-Loubila. Le départ est prévu au siège de SOTRACO Somgandé, à partir de 05 h 00

Table ronde des partenaires sur l’approche Haute intensité de main-d’œuvre (HIMO)

25 mai 2022 à 8 h à Ouagadougou.

 

Civiteam

Aller sur Civiteam http://civiteam.org/ Web Hits