Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Fada N’Gourma : un camion de carburant illicite s’enflamme à l’entrée de la (...)

Fada N’Gourma : un camion de carburant illicite s’enflamme à l’entrée de la ville

Un camion de marchandises communément appelé "10 tonnes", qui entrait dans la ville de Fada sur l’axe Pama-Fada, a pris feu le mercredi 15 septembre 2021 autour de 20h et demie à Fada Gourma, chef-lieu de la région de l’Est. Pas de perte en vie humaine.

Le camion, rempli de plusieurs barils [qui contiendraient de l’essence ou du gazole], a explosé à 300 m environ de l’aérodrome de Fada N’Gourma.

22h24. Nous arrivons sur les lieux, après avoir traversé la ville. Voilà maintenant 24 minutes que la première alerte de l’incendie a été donnée sur Facebook. Les policiers sont déjà sur place et ont installé la mesure de sécurité à une centaine de mètres de l’ovni enflammé. Impossible de s’approcher. « Vous ne pouvez pas vous approchez davantage. Il y a des barils qui n’ont pas encore explosé », prévient un policier, quand nous avons décliné notre identité et demandé à faire des images.

Une vue de l’ovni enflammé 2h après le début de l’incident.

Face aux bruits assourdissants des explosions en cascade et intermittentes des barils, une centaine de Fadalais avait déjà accouru pour constater le sinistre spectacle. « Quand ça a commencé, on ignorait de quoi il s’agissait. D’autres [riverains] ont pris peur et ont commencé à fuir. J’ai attendu quelques dizaines de minutes avant de venir voir ce qui se passait », relate un riverain que nous avons interrogé sur les lieux. Il confesse toutefois ne pas savoir ce que ces barils contenaient exactement et ce qu’il est advenu de ses occupants.

22h37. Nous quittions les lieux. Certains Fadalais curieux continuaient d’affluer sur le site. Cet énième incident invite à la prudence de tous les citoyens et rappelle l’indispensable présence de la brigade des soldats de feu dans la région pour circonscrire l’ampleur de tels dégâts.

Ce 16 septembre en début de matinée, la mairie apporte une précision dans un communiqué publié sur sa page Facebook : « Un camion transportant du carburant illicite a pris feu juste à l’entrée de la ville après le Centre médical Béthanie route de Pama. C’est plus d’une cinquantaine de fûts de 100 litres partie en fumée dans la nuit du 15 septembre aux environs de 20h30. Sur les lieux ce matin, le deuxième adjoint au maire monsieur Fadel Alexandre THIOMBIANO fait le constat : un camion méconnaissable, et des débris de fûts (sic) un peu partout. Il [le deuxième adjoint au maire] y était dans la nuit en mobilisant les éléments de la police municipale pour la sécurisation des lieux. Maintenant il est question de libérer ces décombres qui obstruent la voie. Aucune perte en vie humaine n’est à déplorer, et les occupants du véhicule volatilisés dans la nature. »

Et de s’interroger : « Qui a pu laisser entrer un tel engin de mort avec son contenu dans la ville ? Que se serait-il passé si cela se produisait en plein centre-ville ? » déplore toujours la mairie dans le communiqué. Et d’espérer que « les responsabilités seront situées et les fautifs arrêtés. »

Réagissant au communiqué de la mairie, certains citoyens, quant à eux, estiment que c’est à l’autorité communale de donner des réponses et non de poser des questions. Et de suggérer plutôt à la police municipale de renforcer les contrôles car probablement cette pratique de transport illicite de carburant ne serait pas à son premier coup d’essai.

Tûwênd Nooma Jean Damase ROAMBA, Observateur Civitac, Fada N’Gourma

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

Rencontres-débats d’ARGA Burkina sur " Les processus démocratiques face à la persistance des crises institutionnelles et au retour des coups d’états

Vendredi 26 Novembre 2021 à Ouagadougou.

Le Laboratoire Citoyennetés reçoit une délégation de Solidar Suisse conduite par son Président Carlo Sommaruga

17 novembre 2021.

Formation des acteurs communaux sur la gestion des crises humanitaires dans un contexte sécuritaire difficile

Du 17 au 19 novembre 2021, dans la commune de Yamba (Est).

Thème : « Rôle et responsabilités des communautés, stratégies de résilience pour les femmes et prise en charge des enfants. »

 

Civiteam

Aller sur Civiteam http://civiteam.org/ Web Hits