Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Cadre de concertation communal sur la mobilisation des recettes propres de (...)

Cadre de concertation communal sur la mobilisation des recettes propres de la commune de Bogandé

Sous l’égide de Laurent BADO, haut-commissaire de la Gnagna, et avec la participation effective du bourgmestre de la commune de Bogandé, Adolph LANKOANDÉ, ainsi que des représentants des OSC, des mouvements et associations, il s’est tenu, ce mercredi 15 septembre 2021, au sein de la salle de conférences de la mairie de Bogandé, un Cadre de concertation communal (CCCo) sur la mobilisation des recettes propres de la commune de Bogandé. Cette activité a été organisée grâce au financement du Programme d’appui à la Décentralisation et à la participation citoyenne, phase 2, à travers le Laboratoire Citoyennetés.

Les CCCo sont le lieu de rencontre et de coordination entre la commune et les acteurs de développement de celle-ci. Ils ont pour objectif de trouver une synergie d’action afin d’harmoniser les interventions de la commune dans le seul but d’atteindre un développement plus grand. C’est dans ce contexte que la commune de Bogandé a tenu son CCCo ce mercredi 15 septembre 2021 à 9h dans sa salle de conférences. L’objectif général de ce cadre de concertation est d’améliorer le taux de recouvrement des recettes propres de la commune en vue de booster son développement.
Les objectifs spécifiques sont, entre autres :
• Présenter les résultats de l’étude sur le potentiel fiscal de la commune
• Identifier avec l’ensemble des acteurs les goulots d’étranglement au recouvrement optimal des recettes propres de la commune
• Dégager des solutions pour un recouvrement optimal de ses recettes propres
• Recueillir les propositions des différents acteurs en vue d’élaborer un plan de mobilisation des recettes propres de la commune

Les principaux acteurs présents à la rencontre.

Résultats attendus
Plusieurs résultats sont attendus pour ce cadre de concertation. Ce sont :
• le potentiel fiscal de la commune est présenté aux différents acteurs ;
• les difficultés qui minent le recouvrement optimal des recettes propres de la commune sont identifiées ;
• des solutions à ces difficultés sont formulées par les acteurs ;
• un plan consensuel de mobilisation des recettes propres à la commune est adopté.

A la fin de ce cadre de concertation, Laurent BADO, haut-commissaire de la Gnagna, s’est dit déçu du taux de recouvrement des taxes, parce que, selon l’étude, le potentiel économique en ce qui concerne les recettes propres est autour de 170 000 000 F CFA, alors que la commune de Bogandé ne mobilise qu’environ 55 000 000 F CFA par an, « ce qui n’est pas du tout intéressant », affirme-t-il. Selon les dires du bourgmestre, la mairie décaisse 51 000 000 F CFA par an pour le paiement des salaires de ses agents. Ce qui témoigne des difficultés que vit la commune. Mais le haut-commissaire tient tout de même à saluer les différents acteurs et la mairie pour l’initiative, car cela permettra à la commune d’assurer un bon développement si les différentes recommandations formulées sont effectivement exécutées par la mairie. Au vu des différentes difficultés que vit la mairie, il exhorte tous les acteurs à payer leurs taxes ainsi que le loyer de l’occupation du domaine public. « Pour qu’il y ait développement de la ville, il faut que tous les acteurs y contribuent », lance-t-il.

Laurent BADO, haut-commissaire de la Gnagna.

Selon Isaï BAMOGO, Secrétaire général (SG) de la commune, la satisfaction est totale quant à la tenue de cette activité, car il y a longtemps que la commune de Bogandé n’a pas organisé son cadre de concertation communal. De plus, l’engouement était au rendez-vous, d’autant plus que les principaux acteurs ont tous effectué le déplacement pour assister à ce cadre de concertation. Des débats très francs y ont été menés.

Nonobstant cet engouement, le SG tient à marquer son mécontentement quant au niveau insuffisant du taux de recouvrement. En effet, ce faible niveau de recouvrement est dû à plusieurs problèmes qui entravent le bon processus de recouvrement de la commune. Nous pouvons citer, entre autres :
• un incivisme fiscal de certains contribuables ;
• le faible dynamisme de certains collecteurs ;
• la mauvaise organisation et le manque de suivi des potentialités fiscales ;
• l’absence d’autorisation pour les détenteurs de débit de boissons et le non-respect de la régulation pour un bon nombre de détenteurs.

Isaï BAMOGO, SG de la commune.

Quelques recommandations des acteurs
• Organiser des journées de recevabilité avec l’appui du Laboratoire Citoyennetés ainsi que des journées de formation à l’endroit des contribuables par secteur d’activité
• Mener une concertation sectorielle avec l’ensemble des contribuables
• Mettre à jour les fichiers du contribuable et du potentiel fiscal de la commune
• Rrenouer le dialogue avec les services techniques de l’élevage et de l’agriculture

En attendant le grand développement de la commune, les acteurs félicitent la mairie pour son travail et l’encourage à persévérer, car c’est en persévérant que l’on atteint ses objectifs.

Landry NIKIÈMA, Observateur Civitac, Bogandé

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

La 6e édition de la semaine nationale de sécurité routière de l’ONASER s’annonce riche en couleurs

Elle se teindra du 09 au 13 août 2022, avec des séances de formation, d’information, de sensibilisation et de conscientisation, au programme.

La Randonnée pédestre Grand-Ouaga

Cette marche aura lieu le samedi 23 Juillet 2022, avec pour circuit Ouagadougou-Loubila. Le départ est prévu au siège de SOTRACO Somgandé, à partir de 05 h 00

Table ronde des partenaires sur l’approche Haute intensité de main-d’œuvre (HIMO)

25 mai 2022 à 8 h à Ouagadougou.

 

Civiteam

Aller sur Civiteam http://civiteam.org/ Web Hits