Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Éducation : Cadre de dialogue sur la qualité de l’éducation à Manni dans la (...)

Éducation : Cadre de dialogue sur la qualité de l’éducation à Manni dans la région de l’Est

Sous l’autorité du préfet de la commune de Manni M Moussa DIOMA, il s’est tenu ce lundi 20 septembre 2121, dans la salle de réunion de la mairie de ladite commune un cadre de dialogue au niveau municipal entre les parties prenantes sur la qualité de l’éducation à Manni . L’objectif de la rencontre était de trouver des solutions qui permettraient d’améliorer la qualité de vie et de travail non seulement de l’éducateur mais aussi de l’apprenant. Plusieurs personnes ont pris part à cette rencontre notamment M Lazare COULDIATI secrétaire général (SG) de la commune représentant le maire, M Rasmane SORÉ inspecteur CEB de Manni, les membres du groupe de plaidoyer et bien entendu des enseignants de la commune.

Grâce à l’appui technique et financier du Programme Intégré Gouvernance- Éducation et C itoyenneté Phase II (PIGEC II), le groupe de plaidoyer de la commune de Manni a tenu ce lundi 20 septembre 2021 dans la salle de réunion de la mairie, un cadre de dialogue au niveau municipal sur la qualité de l’éducation dans la commune de Manni. Au cours de ce dialogue, plusieurs points ont été analysés notamment l’état des bâtiments scolaires ainsi que la question des déplacés internes.
D’après l’exposé de M Tiabrimani BOUTIEMA chargé d’éducation, sur un total de soixante-deux (62) écoles primaires que compte la commune, huit (8) d’entre elles ont un état de bâtiment qui laisse à désirer. Huit (8) autres ne possèdent pas de latrines. Avec un nombre de trois (3) classes, un mauvais état de bâtiment, d’un totale de six (6) salles sous paillote , d’un mouvais état des latrines et de surcroît de l’absence de forage fonctionnel, l’école de El Haramaairy présente à elle seule une situation chaotique.
En ce qui concerne la situation des déplacés internes, les discussions ne furent pas longues. Il est juste demandé à ce qu’il soit construit d’autres écoles afin de pouvoir héberger ces nouveaux élèves pour ainsi éviter le surpeuplement des salles de classe.

M BOUTIANA en plein exposé

« C’est le lieu de remercier nos partenaires techniques et financiers du (PIGEC II) et d’encourager davantage le groupe de plaidoyer de la commune de Manni » lâche le M Moussa DIOMA préfet de Manni. « Tout s’est parfaitement bien déroulé des discussions franches et honnêtes ont été menées telles dans un hémicycle, des propositions adoptées, des recommandations formulées, des critiques exposées. Dans l’ensemble les objectifs ont été atteints » affirme M Rasmane SORE inspecteur CEB Manni.
Pour M Moussa DIOMA, les difficultés se situent beaucoup plus au niveau des déplacés internes du fait de l’insécurité dans certains villages de la commune. Des solutions doivent donc être trouvées pour ces élèves déplacés internes. Mais avec les actions du groupe de plaidoyer, les indicateurs montrent qu’il y a une amélioration qualitative en matière d’éducation au niveau de la commune. Un grand merci à la cellule de veille qu’est le groupe de plaidoyer et félicitation au conseil municipal pour les efforts consentis dans le domaine de l’éducation.

M DIOMA préfet de Manni

En rappelle, le Programme Intégré Gouvernance-Éducation et Citoyenneté est mis en œuvre par OXFAM à travers la Coalition Nationale pour l’Education pour Tous dans la province de la Gnagna. Il couvre 25 écoles et 5 circonscriptions de base que sont Bogandé 1, Bogandé 2, Manni 1, Manni 2, et Kyon. Il est prévu pour durer 4 ans, soit de 2018 à 2021.

Landry NIKIÈMA, Observateur Civitac, Bogandé.

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

Rencontres-débats d’ARGA Burkina sur " Les processus démocratiques face à la persistance des crises institutionnelles et au retour des coups d’états

Vendredi 26 Novembre 2021 à Ouagadougou.

Le Laboratoire Citoyennetés reçoit une délégation de Solidar Suisse conduite par son Président Carlo Sommaruga

17 novembre 2021.

Formation des acteurs communaux sur la gestion des crises humanitaires dans un contexte sécuritaire difficile

Du 17 au 19 novembre 2021, dans la commune de Yamba (Est).

Thème : « Rôle et responsabilités des communautés, stratégies de résilience pour les femmes et prise en charge des enfants. »

 

Civiteam

Aller sur Civiteam http://civiteam.org/ Web Hits