Vous êtes ici: Accueil > Actualité > Arrêt des pluies dans la Sissili et le Ziro : les agriculteurs sont dans (...)
Arrêt des pluies dans la Sissili et le Ziro : les agriculteurs sont dans l’inquiétude

Depuis la dernière semaine du mois d’août, nous constatons un arrêt des pluies dans la province de la Sissili et du Ziro. Cette situation inquiète les agriculteurs et populations de ces localités. Beaucoup craignent la sécheresse des cultures et une probable période de soudure.

Dans la matinée du 21 Septembre 2021, les agriculteurs dans le Ziro ont nourri l’espoir d’une grosse pluie. Hélas, il est tombé juste quelques gouttes et à quelques endroits. Actuellement, les agriculteurs ont les yeux rivés au ciel espérant une pluie. Certaines récoltes ont commencé à sécher dans les plantations agricoles. Réné TAGO, producteur dans le Ziro a semé du niébé, du haricot, du mil et du maïs cette année. Il dit avoir semé son maïs tardivement à cause du démarrage tardif de la saison. Son maïs n’est pas arrivé à la récolte mais par l’absence de pluies a commencé à sécher. « Je m’en remets à Dieu. C’est Dieu qui est maître de toutes choses. Mes récoltes ont commencé à se gâter. Au début de la saison, il y’avait absence de pluie, suivi d’une petite période de régularité, mais actuellement, c’est la sécheresse ». Il renchérit en précisant que 75% des plantes qui sont en floraison pourront résister un tant soit peu mais pas les autres plantes. « Le maïs n’aime pas la sécheresse. Le mil quant à lui, est par contre plus résistant. Grâce à la rosée et la période froide qui va bientôt s’installer, le mil pourra résister ». Pour les plantes herbacées (niébé, l’arachide, le poids de terre), l’espoir est toujours permis malgré l’absence des pluies conclut-il.

Réné TAGO, agriculteur dans le Ziro

Pour Paul TIENDREBÉOGO un autre producteur dans la Sissili, les pluies devraient continuer jusqu’en début ou mi-octobre pour que les récoltes soient bonnes. Cependant, il constate une absence de pluies depuis fin août. « Certaines récoltes ont commencé à sécher et même si il pleut, pour ce qui a déjà sécher, il n’y a plus de solution. Je suis attristé par cette situation ». Les agriculteurs de la Sissili et du Ziro craignent de mauvaises récoltes pour la campagne agricole 2021. Les populations, elles aussi redoutent une flambée des prix des céréales cette année au regard de l’arrêt des pluies et l’augmentation du prix de l’engrais chimique. Nonobstant, les agriculteurs gardent espoir.

Plants de Maïs qui a commencé à sécher

Elza NONGANA, Observatrice Civitac, Sapouy et Léo

Partager sur :

     

 

ACTUALITE
Offensive agropastorale au Burkina : 82 ha de terre aménagés au profit des PDI de la commune de Nagréongo dans le Plateau-central
Le commandant Ismaël SOMBIÉ, ministre de l’Agriculture, des Ressources animales et halieutiques, a présidé la cérémonie de lancement des activités agro-pastorales au profit des personnes déplacées (...) Lire la suite
5e Assemblée générale de l’Alliance Sahel : Le président du Laboratoire Citoyennetés participe à une rencontre préparatoire
Le président du Laboratoire Citoyennetés, Raogo Antoine Sawadogo, a pris part le mardi 18 juin 2024 en visio-conférence à une rencontre initiée par l’Alliance Sahel. Une rencontre préparatoire qui (...) Lire la suite
Boucle du Mouhoun/Poura : les réalisations du PUDTR au menu des échanges entre OSC et autorités locales
Le mercredi 29 mai 2024 a eu lieu à la mairie de Poura, la rencontre OSC/autorités locales sur les infrastructures réalisées par le PUDTR dans la commune. Cette rencontre a été possible grâce à (...) Lire la suite
Toute l'actualité