Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Atelier National de Plaidoyer : Fin du projet de redevabilité en faveur de (...)

Atelier National de Plaidoyer : Fin du projet de redevabilité en faveur de l’accès aux services sociaux de base

Le mercredi 22 septembre 2021 s’est tenue à Ouagadougou l’ouverture de l’atelier national de plaidoyer sur le projet d’appui à la redevabilité en faveur de l’accès aux services sociaux de base ( PRESS). Elle s’inscrit dans le cadre du programme- pays (2017-2020) de l’Unicef au Burkina Faso. Ce programme est mis en œuvre par le Laboratoire Citoyennetés dans 35 communes des régions du Centre ouest, du Centre Sud, du Nord, de la Boucle du Mouhoun et des Cascades. L’atelier se tiendra du mercredi 22 au vendredi 24 Septembre 2021.

Le projet d’appui à la redevabilité sociale en faveur de l’accès aux services sociaux de base vise d’une part à rendre plus systématique les pratiques de contrôle citoyen et de la redevabilité dans les secteurs de l’éducation, de la santé, de l’eau potable et de l’assainissement. Et d’autre part, il s’agit d’aller vers une montée en généralité, en faisant en sorte que les innovations expérimentées au niveau local puissent alimenter le dialogue sur les politiques publiques à l’échelle nationale. Ainsi après 38 mois de mise en œuvre, le projet arrive à termes ; d’où la tenue d’un atelier national de plaidoyer.

Une vue sur les participants de l’atelier national de plaidoyer

La cérémonie d’ouverture a été honorée par la présence de certaines autorités dont monsieur CISSÉ, représentant monsieur le maire de Ouagadougou. Dans son discours d’ouverture M. CISSÉ a souhaité la bienvenue à tous les participants et félicité tous les acteurs qui ont participé à la réalisation du projet et a fait une mention spéciale au gouvernement du Burkina Faso. « Pendant 38 mois vous étiez en contact avec la population à la base ; ce qui vous a permis d’obtenir des résultats offrants sur le terrain ; résultats qui seront bien sûr profitables à la population, et qui vont contribuer à améliorer leurs conditions de vie. Vous savez qu’au Burkina Faso le code territorial a transféré un certain nombre de compétences aux collectivités territoriales qui ont à leur tête, les maires de communes. » Il a conclu en appréciant la prise en compte et l’implication de tous les secteurs d’activités.

Monsieur CISSÉ représentant le maire de Ouagadougou

En plus du représentant de monsieur le maire de Ouagadougou on note la présence de monsieur Louis BAZIMO maire de la commune de Réo.
Après son mot de bienvenu aux participants, il les a invités à renforcer leur lien avec leur partenaire qui est le Laboratoire Citoyennetés. Pour lui : 《 le projet a été très bénéfique et d’un grand appui pour nous les présidents de conseils municipaux. Et c’est le lieu pour nous aussi de traduire toute notre reconnaissance au Laboratoire Citoyennetés pour cet accompagnement, au nom de monsieur le président des associations des municipalités du Burkina monsieur Armand BENEWENDÉ. Je voudrais dire toute notre satisfaction à cette OSC qui ne ménage aucun effort pour nous accompagner dans la réussite de nos objectifs qui sont essentiellement l’amélioration des conditions de vie des populations. Au nom de tous les maires présents ici dans cet atelier, je voudrais encore dire merci et souhaiter que ce partenariat continue, que le bénéfice soit à toute la population du Burkina Faso ». Il a aussi ajouté que le Laboratoire Citoyennetés leur a permis de donner plus d’informations à leur population.

Monsieur BAZIMO Louis maire de la commune de Réo

Quant à monsieur Saïdou SANA, chargé de programme d’appui à la redevabilité sociale et représentant monsieur le président du Laboratoire Citoyennetés, il a expliqué que le projet à couvert 35 communes du Burkina Faso réparties dans 5 régions. Ce programme a concerné de nombreux domaines comme l’accès à l’eau potable, l’assainissement, la santé et l’éducation de qualité. Il fait noter que le Laboratoire Citoyennetés veille à ce que les communes appliquent les mécaniques et les règles de bonne gouvernance. « A travers les associations et les sociétés civiles, nous avons organisé le Comité de veille et de contrôle citoyenne que nous appelons des panels. Grace à ces panels, nous avons pu relever un certain nombre de contraintes et de difficultés au niveau des trois secteurs ». Il a ensuite fait cas des objectifs du projet qui étaient de faire en sorte que la pratique de la redevabilité qui est l’obligation de rendre compte au niveau des collectivités puise être tenue régulièrement. L’autre objectif était aussi de renforcer les capacités des OSC locales. Cela a pu se faire par l’organisation de formations en leur faveur.

Monsieur SANA Saïdou représentant monsieur le président du Laboratoire de Citoyenneté

Ce premier jour d’ouverture a porté sur des travaux de présentation des résultats, des difficultés rencontrées, la portée du projet, et sur des échanges entre les participants. L’atelier se poursuivra jusqu’au vendredi 24 Septembre.

Clarisse KABORÉ Observatrice Civitac, Ouagadougou

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

Cadre de concertation communale de Sapouy

Vendredi 15 octobre 2021 à partir de 8h, dans la salle de conférences de la mairie.

Troisième session ordinaire de l’année 2021 du conseil municipal de Sapouy

Jeudi 14 octobre 2021 à partir de 9h, dans la salle de conférences de la mairie.

Restitution communale des plans d’actions communautaires dans le cadre de l’ATPC dans le village de Kation, commune de Sapouy

Jeudi 7 Octobre 2021 à partir de 8h dans la salle de conférence de la mairie

 

Civiteam

Aller sur Civiteam http://civiteam.org/ Web Hits