Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Marché de tubercules de Léo : la patate douce en pleine période

Marché de tubercules de Léo : la patate douce en pleine période

Le mois de septembre et la mi-octobre à Léo correspondent à la période des tubercules. Igname, patate douce et manioc battent leur plein dans la localité. Au marché à tubercules de Léo, vendeurs, conditionneuses et acheteurs de tubercules se rencontrent. Le prix du sac de la patate douce varie entre 2 000 F CFA et 12 500 F CFA. Une occasion pour les acheteurs de faire de bonnes affaires durant cette période.

Il existe plusieurs variétés de patate douce. Au Burkina Faso, il y en a deux : celle à chair blanche et celle à chair orange ou jaune. Il était 10 h 13 mn lorsque nous arrivions au marché des tubercules de Léo. Nous faisons connaissance de Boukaré ROUAMBA, producteur de patate douce dans la Sissili depuis une vingtaine d’années. Pour cette année , il a produit 1 ha et demi de patate douce. Il déclare que la culture de la patate prend du temps et demande des moyens."Nous faisons d’abord la culture des feuilles de patate dans les jardins pendant trois mois. Nous le faisons généralement à partir du mois de février. Ensuite nous retirons les feuilles au mois de mai ou juin, pour les mettre en terre au champ pour une durée de trois (3) mois avant de les déterrer".

Boukaré ROUAMBA, producteur de patate douce dans la Sissili

Des difficultés sont rencontrées dans la production de la patate, affirme notre interlocuteur. La disponibilité de l’eau en période de chaleur dans les puits est une véritable angoisse pour les producteurs, selon Boukaré ROUAMBA. Il ajoute que l’abondance de la patate sur le marché amène les producteurs à céder les tubercules à des prix dérisoires au risque de mévente. "Nos puits tarissent à la phase de la culture des feuilles dans les jardins. Nous sommes obligés de creuser plus en profondeur pour avoir de l’eau. Le sac de 100 kg est parfois acheté à 2 000 F CFA ou à 1 500 F CFA, ce qui ne nous permet pas de rentabiliser l’argent que nous avons investi dans la production".Il renchérit qu’il faut payer des personnes pour aider à déterrer la patate, ce qui nécessite des moyens.

Juliette SAWADOGO, conditionneuse de patate douce au marché de tubercules de Léo

Juliette SAWADOGO, une conditionneuse de la patate dans les sacs, a pour activité de remplir les sacs de la patate douce. Elle fait ce travail depuis deux ans. Avec son bébé au dos, elle était en train de remplir un sac qu’une cliente a acheté. " Le remplissage d’un seul sac ne dépasse pas 150 F CFA. Par jour, je ne peux pas dépasser 10 sacs, parce que remplir les sacs de patate est assez difficile. Je viens ici les jours de marché pour demander à remplir les sacs à ceux qui en ont besoin. Je le fais pour subvenir à mes besoins".Il y a des personnes souvent qui refusent de la payer après le remplissage des sacs, à l’en croire.

Des conditionneuses en train de remplir un sac.

La patate douce est riche en beta-carotène qui prévient certains cancers, améliore la vision nocturne, assure une meilleure protection contre les infections et ralentit le déclin cognitif.

Elza NONGANA, Observatrice Civitac, Sapouy et Léo

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

Atelier à mi-parcours du Programme Démocratie communautaire participatif dans le Plateau central et la Boucle du Mouhoun

Le Programme Démocratie communautaire participatif dans le Plateau central et la Boucle du Mouhoun organise un atelier à mi-parcours 2021-2022 de son intervention dans les deux régions. Cet atelier se tiendra le 30 novembre 2022 à partir de 9h, à Ouagadougou.

La 6e édition de la semaine nationale de sécurité routière de l’ONASER s’annonce riche en couleurs

Elle se teindra du 09 au 13 août 2022, avec des séances de formation, d’information, de sensibilisation et de conscientisation, au programme.

La Randonnée pédestre Grand-Ouaga

Cette marche aura lieu le samedi 23 Juillet 2022, avec pour circuit Ouagadougou-Loubila. Le départ est prévu au siège de SOTRACO Somgandé, à partir de 05 h 00

 

Civiteam

Aller sur Civiteam http://civiteam.org/ Web Hits