Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Ecole et promotion du vivre-ensemble : Suka Seeno invite des acteurs du (...)

Ecole et promotion du vivre-ensemble : Suka Seeno invite des acteurs du monde éducatif à la réflexion

‘’La contribution de l’école dans la construction du vivre-ensemble dans un contexte de crise’’, c’est le thème de la conférence publique organisée le 28 septembre 2021 à Dori. Cette initiative se propose de réfléchir sur le rôle que l’école peut jouer dans la recherche de pistes de solution face à la crise que traverse le Burkina Faso d’une manière générale, et le Sahel en particulier. Elle est portée par l’association Suka Seeno avec l’appui de l’Association Jeunesse pour le Développement du Sahel (AJDS).

Elèves, parents, enseignants, décideurs et bien d’autres acteurs étaient présents à cette conférence publique organisée dans la salle de réunions du Haut-commissariat de Dori ce 28 septembre. Une activité qui se tient depuis trois années et marquant la volonté de l’association Suka Seeno de donner à la communauté éducative une tribune de réflexion et d’échange sur des sujets d’une importance capitale.

Une conférence dont la tenue a été motivée par la crise que traverse le Burkina Faso.

« En dehors des cours d’appui, des cours de vacances et des olympiades, l’association compte inscrire dans ses activités des moments d’échange et de réflexion sur les problématiques liées à l’éducation », explique Ahmed CISSÉ, président de l’association Suka Seeno. Quant au choix du thème, M. CISSÉ a laissé entendre qu’il a été motivé par la situation de crise que vivent les différentes régions du Burkina Faso.

« Le Sahel semble être le plus touché par la crise qui est d’ordre sécuritaire, économique, social, moral et culturel. Elle est multidimensionnelle en ce sens qu’elle se manifeste à travers des conflits inter et intra-communautaires, inter-ethniques. Il sied pour nous, éducateurs, d’envisager la solution miracle pour l’école afin qu’elle soit le terreau pouvant fertiliser le vivre-ensemble », justifie le premier responsable de l’association.

Les acteurs du monde éducatif ont répondu massivement à l’invitation de Suka Seeno.

Si selon toujours M. CISSÉ l’école peut sauver la cohésion sociale de son agonie en promouvant le vivre-ensemble, c’est aussi parce qu’elle « corrige les injustices sociales, promeut la dignité de l’individu et donc garantit l’épanouissement de l’être humain. » Ainsi, cette conférence se propose-t-elle de donner matière à réfléchir afin d’amener chaque acteur à jouer son rôle. C’est d’ailleurs ce qui a motivé l’Association Jeunesse pour le Développement du Sahel (AJDS) à soutenir l’organisation de l’activité. Représentée par son chargé de programme, Amadou Hamidou HAMA, l’AJDS a salué les actions de Suka Seeno qui sont en faveur de la promotion de l’éducation.

Romuald Windenonga OUÉDRAOGO, Correspondant, Sahel

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

Rencontres-débats d’ARGA Burkina sur " Les processus démocratiques face à la persistance des crises institutionnelles et au retour des coups d’états

Vendredi 26 Novembre 2021 à Ouagadougou.

Le Laboratoire Citoyennetés reçoit une délégation de Solidar Suisse conduite par son Président Carlo Sommaruga

17 novembre 2021.

Formation des acteurs communaux sur la gestion des crises humanitaires dans un contexte sécuritaire difficile

Du 17 au 19 novembre 2021, dans la commune de Yamba (Est).

Thème : « Rôle et responsabilités des communautés, stratégies de résilience pour les femmes et prise en charge des enfants. »

 

Civiteam

Aller sur Civiteam http://civiteam.org/ Web Hits