Vous êtes ici: Accueil > Actualité > Nutrition : l’ONG SOS Sahel lance officiellement PALM-ZIRO, son projet (…)
Nutrition : l’ONG SOS Sahel lance officiellement PALM-ZIRO, son projet d’appui à la lutte contre la malnutrition dans la province du Ziro

Le mardi 5 octobre 2021 a marqué le lancement officiel du Projet d’appui à la lutte contre la malnutrition dans le Ziro (PALM-ZIRO), dans la salle de conférences du haut-commissariat. Ce projet est l’initiative de l’ONG SOS Sahel Burkina Faso et a pour objectif de contribuer à réduire la malnutrition et d’accroître l’accès aux soins de santé pour les femmes et les enfants de la localité. Les autorités communales, coutumières et religieuses et les différents acteurs œuvrant dans le cadre du développement étaient tous présents au lancement du projet.

Selon le rapport du ministère en charge de la Santé, le taux moyen de malnutrition au plan national est de 9,1%.

Les participants au lancement du projet PALM-ZIRO.

Dans la province du Ziro, ce taux est au-dessus de la moyenne et est de 11,7%. Un contexte qui a motivé l’ONG à venir s’implanter dans la localité pour apporter leur contribution à la réduction de la malnutrition. Une initiative bien appréciée par Boureima TIENDREBÉOGO, haut-commissaire de la province du Ziro.

Boureima TIENDREBÉOGO, haut-commissaire de la province du Ziro.

« Depuis longtemps, il ressort pendant nos différentes rencontres que la malnutrition est un problème pour la province du Ziro. L’ONG SOS Sahel Burkina Faso a entendu notre cri de coeur. Je suis très satisfait et je remercie toutes les autorités de notre pays et l’ONG pour ce soutien qu’ils apportent à notre localité ». Pour Alfred SAWADOGO, président du conseil d’administration de l’ONG SOS Sahel Burkina Faso, l’implantation de la structure dans le Centre-Ouest suscite des incompréhensions parce que beaucoup ont pour habitude de voir l’ONG dans le Sahel ou au Nord.

Alfred SAWADOGO, président du conseil d’administration de l’ONG SOS Sahel Burkina Faso.

Selon lui, l’ONG a pour ambition de partager son savoir-faire dans toutes les régions du Burkina Faso en matière de nutrition des femmes et des enfants. En outre, il a pour objectif d’introduire de nouvelles pratiques de nutrition dans les différents ménages de la province afin de lutter contre la malnutrition. « Généralement on parle de nutrition infantile. Nous, nous parlons de nutrition des ménages puis des enfants. Si les ménages sont bien nourris, notamment les femmes, nous sommes certains que les enfants aussi seront bien nourris. Nous voudrions au sein des communautés faire éclore de nouvelles notions de la façon de se nourrir d’abord avec les ingrédients locaux, puis s’il s’avère qu’il manque des éléments, que nous puissions savoir comment produire les éléments manquants. »

Le projet compte couvrir les 6 communes de la province, les 32 formations sanitaires et les 49 villages. Il devrait toucher 25 000 bénéficiaires directs avec un budget estimé à environ à 163 000 000 environ. Moussa OUÉDRAOGO, nutritionniste à la direction de la nutrition et représentant de la directrice de la nutrition, affirme que le projet vient à point nommé.

Moussa OUÉDRAOGO, nutritionniste à la direction de la nutrition.

Il renchérit en disant que la direction de la nutrition est prête à accompagner l’ONG techniquement dans la mise en œuvre de son projet. « Le problème de la malnutrition va au-delà de la disponibilité de la nourriture et englobe sa disponibilité, son accès et son utilisation. Ce projet va permettre de combler des GAP et c’est à saluer à sa juste valeur. » Selon le coordonnateur du projet, la malnutrition dans la province du Ziro peut être expliquée par le faible taux de dépistage en matière de nutrition, aux nombreux déplacés internes dans la localité et les soins inadéquats. Le projet d’appui à la lutte contre la malnutrition dans la province du Ziro (PALM-ZIRO) a une durée d’exécution de 24 mois, soit 2 ans.

Elza NONGANA, Observatrice Civitac, Sapouy et Léo

Partager sur :

     

 

ACTUALITE
Atelier de formation des OSC à Réo : renforcer la veille citoyenne dans les nouvelles communes du PUDTR
Le Laboratoire Citoyennetés, en partenariat avec le Projet d’urgence de développement territorial et de résilience (PUDTR), a organisé, les 16 et 17 juillet 2024, à Réo, un atelier de formation à (…) Lire la suite
Burkina Faso/Plateau central : la Délégation spéciale de Boudry tient sa deuxième session ordinaire 2024
La Délégation spéciale de la commune de Boudry s’est réunie pour sa deuxième session ordinaire de l’année 2024 les jeudi 11 et vendredi 12 juillet. Sous la présidence de Kiswendsida Théodore Kader (…) Lire la suite
Burkina Faso/Plateau central : la Délégation spéciale communale de Zorgho lance une grande opération de curage des caniveaux
Le 17 juillet 2024, la Délégation spéciale communale de Zorgho a lancé une grande opération de curage des caniveaux qui a mobilisé la population locale et différentes Organisations de la société (…) Lire la suite
Toute l'actualité