Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Un panthéon du Faso en mémoire des Burkinabè qui ont marqué l’histoire

Un panthéon du Faso en mémoire des Burkinabè qui ont marqué l’histoire

C’est un engagement pris par le président du Faso lors de son adresse à la nation le 11 décembre 2019. Des réflexions sont menées en concertation avec les forces vives de la nation en vue d’une bonne appropriation du concept de Panthéon. Un atelier se tient à cet effet, ces 5 et 6 octobre 2021 à Ouagadougou.

Un Panthéon, monument consacré à la mémoire des personnes illustres. Le projet est porté par le ministère en charge de la Culture. Il sera le lieu désormais dédié « aux artisans des œuvres pionnières fondatrices et constitutives de la mémoire vive ». « Le Burkina Faso regorge de figures mythiques et légendaires qui forcent un respect sur le plan national par leurs œuvres et qui ont, de ce fait, acquis une renommée internationale », a laissé entendre la ministre de la Culture, Dr Elise THIOMBIANO.

Dr Elise THIOMBIANO, ministre de la Culture.

Ce premier contact est une étape fondamentale dans le processus. Il veut mobiliser tous les acteurs en vue de requérir un consensus national autour du projet et de la notion même du Panthéon afin de finaliser les référentiels qui encadreront sa création, son fonctionnement et les modalités de désignation des personnalités à panthéoniser.

Le comité mis en place se chargera de recueillir les contributions, et de réaliser un rapport qui sera porté à l’appréciation des membres du gouvernement en conseil de ministres pour validation.

Une vue d’ensemble sur les participants.

« Nous devons retenir en mémoire ces femmes et ces hommes qui ont participé à faire du Burkina Faso ce qu’il est aujourd’hui. C’est pour ça qu’il est très important que la notion de panthéon puisse être partagée par toutes les forces vives. Il s’agit donc pour eux de s’entendre sur cette mission de panthéonisation et que tout le monde soit au même degré, au même niveau d’information pour savoir quels sont les critères de panthéonisation », conclut la ministre.

Les travaux devront démarrer avant la fin du quinquennat. Quant au lieu et à la mobilisation des finances, ils seront définis au cours du processus.

Clarisse KABORÉ, Observatrice Civitac, Ouagadougou

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

Sensibilisation de jeunes femmes et filles-mères de la commune de Boussouma sur le vivre-ensemble, la paix et les violences basées sur le genre

Du 17/01/2023 au 20/01/2023 dans la commune de Boussouma.

Atelier à mi-parcours du Programme Démocratie communautaire participatif dans le Plateau central et la Boucle du Mouhoun

Le Programme Démocratie communautaire participatif dans le Plateau central et la Boucle du Mouhoun organise un atelier à mi-parcours 2021-2022 de son intervention dans les deux régions. Cet atelier se tiendra le 30 novembre 2022 à partir de 9h, à Ouagadougou.

La 6e édition de la semaine nationale de sécurité routière de l’ONASER s’annonce riche en couleurs

Elle se teindra du 09 au 13 août 2022, avec des séances de formation, d’information, de sensibilisation et de conscientisation, au programme.

 

Civiteam

Aller sur Civiteam http://civiteam.org/ Web Hits