Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Participation citoyenne : le Burkina Faso totalise 0%

Participation citoyenne : le Burkina Faso totalise 0%

Le 30 septembre 2021 s’est tenu, à Ouagadougou, un atelier avec le cadre de concertation des OSC sur les finances publiques. L’objectif de la rencontre était de trouver une synergie d’action pour une meilleure implication de la société civile en faveur de la transparence et la participation citoyenne dans le processus budgétaire au Burkina Faso. La rencontre a été marquée par une présentation sur la place des OSC en matière de politiques et leur implication dans le processus budgétaire suivi d’échange.

Il est ressorti au cours de cette rencontre qu’en termes de transparence le Burkina a une note de 31/100, en termes de participation citoyenne il totalise 0% et 43/100 sur la transparence et contrôle, d’après les derniers résultats de l’Enquête sur le Budget Ouvert (EBO 2019). Les causes de ces chiffres sont d’ordre technique, administratif et politique. De la communication assurée par Hermann DOUANIO, Secrétaire exécutif du CERA/FP, on note que la transparence dans toutes les étapes du processus budgétaire envers les citoyens implique à :
• reconnaître la démocratie comme étant le pouvoir du peuple
• respecter la responsabilité du citoyen
• Impacter le budget sur la vie du citoyen et de sa famille
• reconnaître que la transparence est une exigence-clé de la gouvernance

Quelques participants.

Il a par ailleurs rappelé la définition de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) sur la transparence dans ce contexte. « Elle est entendue comme étant le fait pour l’autorité publique compétente de faire pleinement connaître aux citoyens en temps opportun et de façon systématique et régulière l’ensemble des informations publiques. » En conclusion, M. DOUANIO a rappelé que « la base de toute transparence c’est l’information. C’est la capacité de donner et la disposition de donner l’information qui déterminent le niveau de transparence. »

Quant à la participation citoyenne, le communicateur affirme qu’il faut trois éléments fondamentaux pour qu’on parle de participation citoyenne. Ce sont :
• l’acceptation, qui est la volonté politique de reconnaître le droit de l’autorité publique d’impliquer le citoyen dans la conduite des affaires publiques ;
• la disposition du citoyen à être impliqué dans la conduite des affaires publiques ;
• l’engagement de l’autorité publique à prendre en compte les avis des citoyens.

Hermann DOUANIO, Secrétaire exécutif du CERA/FP lors de sa communication.

Les participants s’accordent pour dire que pour les conditions à réunir pour la promotion d’une participation citoyenne de qualité au Burkina, il faut une entente entre les parties prenantes :
• en associant davantage les OSC dans l’élaboration des décisions ;
• au niveau des examens et adoption des décisions, il faut recueillir les avis des OSC et les prendre en compte ;
• au niveau de l’exécution, il faut tenir compte des rapports d’analyse de la société civile et impliquer les OSC dans la surveillance et le contrôle des recettes.

Les recommandations feront l’objet d’une feuille de route afin de booster la transparence budgétaire au Burkina Faso.

Céline SÉOGO, Observatrice Civitac, Ouagadougou

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

La 6e édition de la semaine nationale de sécurité routière de l’ONASER s’annonce riche en couleurs

Elle se teindra du 09 au 13 août 2022, avec des séances de formation, d’information, de sensibilisation et de conscientisation, au programme.

La Randonnée pédestre Grand-Ouaga

Cette marche aura lieu le samedi 23 Juillet 2022, avec pour circuit Ouagadougou-Loubila. Le départ est prévu au siège de SOTRACO Somgandé, à partir de 05 h 00

Table ronde des partenaires sur l’approche Haute intensité de main-d’œuvre (HIMO)

25 mai 2022 à 8 h à Ouagadougou.

 

Civiteam

Aller sur Civiteam http://civiteam.org/ Web Hits