Vous êtes ica: Accueil > Actualité > Éradication de la défécation à l’air libre à l’Est : les agents de la direction (...)

Éradication de la défécation à l’air libre à l’Est : les agents de la direction régionale en charge de l’Eau et l’Assainissement (DREA-Est) sont outillés sur l’assainissement total piloté par la communauté (ATPC)

C’était au cours d’un atelier tenu du 18 au 22 octobre. Un renforcement de capacités qui s’inscrit dans le cadre de « l’initiative Gulmu FDAL », une vision de la DREA-Est d’ici à 2023.

La région de l’Est est en retard en matière d’assainissement. Cela se traduit par un faible taux d’accès qui est de 14,1% en 2020, des populations aux ouvrages d’assainissement.

Selon l’UNICEF, la défécation à l’air libre reste un des fléaux difficiles à endiguer dans le pays des hommes intègres. La pratique est d’autant plus problématique qu’elle a un fort impact sur la santé, la nutrition, le bien-être des populations. La présence de matières fécales dans quasiment l’ensemble des localités, fragilise la santé publique et a pour conséquences des maladies diarrhéiques et parasitaires, des maladies respiratoires, ainsi que la détérioration de leur état nutritionnel.

Des problèmes d’utilisation, de gestion et d’entretien des ouvrages existants malgré les multiples projets d’assainissement qui se sont succédés à l’Est, sont des facteurs qui expliquent aussi cette situation. Par le passé, le Burkina Faso avait cherché à faire subventionner et construire des latrines par le gouvernement, des ONG ou des bailleurs de fonds. Mais cette approche n’a pas réussi à conquérir l’adhésion des populations et par conséquent, l’assainissement n’a connu que très peu de progrès.

Une vue des agents de la direction régionale de l’eau et de l’assainissement de l’Est

En réponse à cette situation, la région de l’Est à travers la DREA-Est, avec le soutien de l’Unicef et de la SNV (Organisation Néerlandaise de Développement), met en œuvre depuis 2015 le projet sur l’Assainissement total piloté par la Communauté (ATPC) à l’Est. L’ATPC est une opportunité pour aider la région à progresser en matière d’assainissement de base en milieu rural, avec peu de moyens financiers requis et l’accent mis sur la nécessité d’un changement de comportement.

C’est quoi l’ATPC ?

L’ATPC est une méthodologie participative et innovante conçue par l’Unicef et qui permet aux communautés de mener leur propre analyse sur la défécation à l’air libre (DAL) et de prendre des mesures qui en résultent, pour l’endiguer.

Une séance de travail avec les communautés dans un village de la province du Gourma

C’est une approche communautaire centrée sur les populations et tournée vers le changement collectif, afin de :

  • Susciter le besoin de changement à travers une évaluation, une observation et une analyse des pratiques de la DAL et des conséquences qui en découlent ;
  • Susciter des sentiments de honte et de dégoût et instaurer un désir de fierté pour mettre un terme à la DAL ;
  • Ne pas imposer de solutions technologiques, mais accompagner la prise de décision et la recherche de solutions au niveau des ménages et des communautés.

Couvrir l’ensemble de la région

Au sortir de ces cinq jours de formation, les agents ont été outillés sur l’approche afin de couvrir toute la région de l’Est, renforcer le nombre de villages FDAL, déclencher une prise de conscience dans toute la population sur les dangers de la défécation à l’air à libre, et augmenter de ce fait le nombre de construction de nouvelles latrines par la population elle-même, avec ses propres moyens. Et ce, conformément à la vision du service déconcentré de contribuer à mettre fin à la défécation à l’air libre dans le Gulmu à l’horizon 2023.

Tûwênd Nooma Jean Damase ROAMBA, Observateur Civitac, Fada N’Gourma

     

 

  • Espace OSC

Vous souhaitez disposer d’informations relatives au fonctionnement et aux activités des organisations de la société civile présentes dans les territoires communaux, cet espace est le vôtre. Des (...)

Lire la suite
  • Espace COLLECTIVITÉ

« L’espace collectivité » met à votre disposition des données actualisées ainsi que des informations-clés en lien avec les activités des collectivités territoriales membres de Civitac. Les données que vous (...)

Lire la suite

 

Agenda

La 6e édition de la semaine nationale de sécurité routière de l’ONASER s’annonce riche en couleurs

Elle se teindra du 09 au 13 août 2022, avec des séances de formation, d’information, de sensibilisation et de conscientisation, au programme.

La Randonnée pédestre Grand-Ouaga

Cette marche aura lieu le samedi 23 Juillet 2022, avec pour circuit Ouagadougou-Loubila. Le départ est prévu au siège de SOTRACO Somgandé, à partir de 05 h 00

Table ronde des partenaires sur l’approche Haute intensité de main-d’œuvre (HIMO)

25 mai 2022 à 8 h à Ouagadougou.

 

Civiteam

Aller sur Civiteam http://civiteam.org/ Web Hits